Un in­ves­tis­se­ment qui pro­fite à tout le monde!

Le Nord - - COMMUNAUTAIRE - Fran­çoise Le Guen

Le Re­grou­pe­ment des or­ga­nismes com­mu­nau­taires des Lau­ren­tides ( ROCL) vient de lan­cer le do­cu­ment « Les or­ga­nismes com­mu­nau­taires des Lau­ren­tides, un in­ves­tis­se­ment qui pro­fite à tout le monde! »

L’évè­ne­ment a ras­sem­blé au­tant les membres du ROCL que les par­te­naires ré­gio­naux. L’ob­jec­tif? Ap­por­ter un éclai­rage nou­veau sur la réa­li­té spé­ci­fique de ce mi­lieu.

Une com­pa­rai­son choc

«Sa­viez-vous que les 133 or­ga­nismes com­mu­nau­taires en san­té et ser­vices so­ciaux des Lau­ren­tides fonc­tionnent un an avec le bud­get qu’il faut à Montréal pour ra­mas- ser deux tem­pêtes de neige, soit en­vi­ron 35 M$ ? » lance le ROCL à titre de com­pa­rai­son.

L’ana­lyse des don­nées en pro­ve­nance des de­mandes de sub­ven­tion trans­mises à l’Agence per­met en ef­fet de consta­ter l’am­pleur de la contri­bu­tion des or­ga­nismes au dé­ve­lop­pe­ment de la ré­gion, mais aus­si les nom­breux dé­fis aux­quels ils sont confron­tés.

« La pré­sence de ces 133 or­ga­nismes com­mu­nau­taires est d’une grande va­leur. En fai­sant cette étude, on vou­lait éva­luer et chif­frer leur ap­port aux Lau­ren­tides, le faire connaître et re­con­naître » a fait res­sor­tir Stéphanie Gaus­si­rand, la pré­si­dente du ROCL, au mo­ment de pré­sen­ter les ré­sul­tats recueillis.

Du mal à joindre les deux bouts

« On a pris conscience d’élé­ments vrai­ment in­té­res­sants. Par exemple, que le nombre d’heures de bé­né­vo­lat dans les or­ga­nismes com­mu­nau­taires équi­vaut à 304 em­plois à temps plein chaque an­née. C’est en­core plus qu’on pen­sait » af­firme pour sa part Linda Dé­ry, co­or­don­na­trice.

Avec plus de 1000 tra­vailleuses et tra­vailleurs dans la ré­gion, le ROCL voit le mi­lieu com­mu­nau­taire comme un vé­ri­table sec­teur d’em­ploi.

« Et pour­tant, les or­ga­nismes peinent en­core à joindre les deux bouts, faute d’un fi­nan­ce­ment adé­quat. L’étude fait res­sor­tir que les sa­laires et les condi­tions de tra­vail sont net­te­ment sous la moyenne qué­bé­coise, mal­gré le fait que le taux de di­plo­ma­tion y soit plus éle­vé. C’est à n’y rien com­prendre » s’in­surge cette der­nière. « Notre pré­sence au­près des per­sonnes plus vul­né­rables a des re­tom­bées hu­maines et éco­no­miques es­sen­tielles pour les Lau­ren­tides. »

Champions de l’au­to­fi­nan­ce­ment

En ce qui a trait aux sources de fi­nan­ce­ment, le por­trait dres­sé par le ROCL met en lu­mière que la pro­por­tion du fi­nan­ce­ment ré­cur­rent is­su du pro­gramme de sou­tien aux or­ga­nismes com­mu­nau­taires est de 56 % des re­ve­nus to­taux. Par consé­quent, les or­ga­nismes doivent al­ler cher­cher ailleurs 44 % de leur bud­get to­tal soit l’équi­valent de 16,5 M$.

« On le sa­vait, mais nos re­cherches nous le confirment : les or­ga­nismes com­mu­nau­taires sont champions de l’au­to­fi­nan­ce­ment et des le­vées de fonds! Avec 16,5 M$ amas­sés de cette ma­nière, on at­teint un pla­fond. Nos troupes s’épuisent à cher­cher de l’ar­gent dans un mi­lieu sa­tu­ré par des sol­li­ci­ta­tions de tout bord tout cô­té. Pour faire notre tra­vail comme il se doit au­près des per­sonnes, on a be­soin d’un vrai fi­nan­ce­ment, qui sou­tient nos mis­sions et qui est re­con­duit an­nuel­le­ment. Il nous manque tou­jours 11 M$ dans la ré­gion, » met de l’avant Linda Dé­ry.

Par­mi la cen­taine de per­sonnes qui ont as­sis­té au lan­ce­ment, no­tons la pré­sence des dé­pu­tés, de re­pré­sen­tants de l’Agence de la san­té et des ser­vices so­ciaux et de la Confé­rence ré­gio­nale des élus.

Pour les per­sonnes in­té­res­sées à en ap­prendre da­van­tage, l’étude est dis­po­nible en ligne au www.ro­clau­ren­tides.com

plus de 27 ans d’ex­pé­rience

plus de 37 ans d’ex­pé­rience

Pho­to gra­cieu­se­té

Le Re­grou­pe­ment des or­ga­nismes com­mu­nau­taires des Lau­ren­tides (ROCL) a pro­cé­dé au lan­ce­ment du do­cu­ment Les or­ga­nismes com­mu­nau­taires des Lau­ren­tides, un in­ves­tis­se­ment qui pro­fite à tout le monde! de­vant une cen­taine de per­sonnes le 18 fé­vrier à l’Hô­tel de ré­gion, Saint-Jé­rôme. De gauche à droite : Linda Dé­ry, co­or­don­na­trice, Stéphanie Gaus­si­rand, pré­si­dente, Be­noit La­rocque, agent de dé­ve­lop­pe­ment, Sophie Gil­bert, agente de liai­son, Mi­reille Bé­lan­ger, ad­jointe ad­mi­nis­tra­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.