Un festival de la chan­son voit le jour dans les Lau­ren­tides

Le Nord - - CHANSON - Mathieu Ste-ma­rie

Alors que les concours de chant ont la cote au Qué­bec avec no­tam­ment la po­pu­laire émis­sion « La Voix », une com­pé­ti­tion de la chan­son voit le jour à Sainte-Adèle.

Le Festival de la chan­son des Lau­ren­tides qui a comme thème « La mu­sique avant tout » don­ne­ra la chance aux jeunes et aux moins jeunes ta­lents de se faire va­loir.

Des can­di­dats ins­crits au concours, 60 se­ront re­te­nus par les juges dans cinq ca­té­go­ries, dont celle d’in­ter­prète et d’au­teur-com­po­si­teur-in­ter­prète. Ceux-ci s’af­fron­te­ront lors des de­mi-fi­nales qui au­ront lieu du 5 au 8 août pro­chain. Du­rant ces jour­nées, un ate­lier ar­tis­tique et une pré­pa­ra­tion à la soi­rée-spec­tacle « Hors-Concours » sont à l’ho­raire. Les fi­nales se dé­rou­le­ront le 10 août.

Les deux ini­tia­teurs de ce festival, Ro­bert Mes­sier et Jo­lyanne Mon­grain, deux ré­si­dents de Sainte-Adèle, sont fé­briles à l’idée de te­nir cette pre­mière édi­tion de l’évé­ne­ment.

« Nous vou­lons pro­po­ser un festival ins­pi­rant qui va don­ner le goût aux gens d’es­sayer dif­fé­rents styles mu­si­caux et de se sur­pas­ser », ex­plique M.Mes­sier, pré­sident du festival, qui a entre autres été pia­niste et chef d’or­chestre de la chan­teuse Ma­rie-Ève Jan­vier pen­dant plus de dix ans.

Les or­ga­ni­sa­teurs es­pèrent re­joindre des gens ta­len­tueux de la ré­gion, mais aus­si d’ailleurs au Qué­bec. Cet évé­ne­ment compte sur un bon atout : la proxi­mi­té à Montréal. « Nous es­pé­rons qu’il y ait entre 400 et 500 per­sonnes qui s’ins­crivent au concours », lance Mme Mon­grain.

Une jeune mar­raine

Pour cette 1re édi­tion, le festival a fait ap­pel à la jeune chan­teuse Eli­za­beth Blouin-Bra­th­waite pour oc­cu­per la poste de mar­raine. Celle-ci ac­com­pa­gne­ra les par­ti­ci­pants du­rant la se­maine de l’évé­ne­ment.

« Elle re­pré­sente bien l’image du festival. C’est un jeune ta­lent qui pos­sède une in­tel­li­gence mu­si­cale hors du com­mun. De plus, elle n’est pas prise dans un cré­neau mu­si­cal et a une ou­ver­ture à tous les styles », ex­plique M.Mes­sier.

La chan­teuse au vaste ré­per­toire a par­ta­gé son en­thou­siasme lors du lan­ce­ment de l’évé­ne­ment, mer­cre­di. « J’ai hâte de dé­cou­vrir et d’en­cou­ra­ger des gens qui ont la même pas­sion que la mienne et qui mo­tivent les créa­teurs du Festival : la mu­sique. Et le ta­lent, bien sûr ! », a-t-elle dit.

En plus de la mar­raine, des coachs tels que Ma­rie-Claude Meu­nier, gé­rante d’ar­tiste, en­ca­dre­ront les par­ti­ci­pants du­rant le Festival.

Des juges ana­ly­se­ront les per­for­mances des chan­teurs. Ju­lie Leb­lanc ( an­cienne cho­riste de Céline Dion) et Pascal Du­four (au­teur-com­po­si­teur-in­ter­prète ac­com­pli) as­su­me­ront ces res­pon­sa­bi­li­tés. Il reste un autre juge à confir­mer.

Des re­tom­bées pour Sainte-Adèle

Ce festival pour­rait en­gen­drer 150 000 $ de re­tom­bées éco­no­miques aux com­merces de Sainte-Adèle et des en­vi­rons, es­time les or­ga­ni­sa­teurs. C’est donc avec in­té­rêt que la mu­ni­ci­pa­li­té a ac­cueilli la pro­po­si­tion d’un nou­veau festival.

« Leur en­thou­siasme conta­gieux nous a ra­pi­de­ment ga­gnés et convain­cus de l’en­ver­gure que pren­drait cet évé­ne­ment, des re­tom­bées et du rayon­ne­ment tant pour Sainte-Adèle que pour la ré­gion des Lau­ren­tides », a dit le maire de Sain­teA­dèle, Ré­jean Charbonneau.

En plus de Sainte-Adèle, Piz­za Hut, com­man­di­taire ma­jeure du Festival, croit en cet évé­ne­ment. Les or­ga­ni­sa­teurs doivent main­te­nant s’af­fai­rer à trou­ver d’autres par­te­naires fi­nan­ciers pour la te­nue de ce concours.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.