Un vrai train élec­trique pour le «P’tit Nord»

Le Nord - - ACTUALITÉS - An­ny Cham­poux

Syl­vain Pa­gé, res­pon­sable de la ré­gion des Lau­ren­tides au Par­ti Qué­bé­cois, parle d’in­no­va­tion et d’en­vi­ron­ne­ment pour in­suf­fler un nou­veau dy­na­misme éco­no­mique dans la ré­gion. Rien de mieux qu’un pro­jet concret pour le faire: il sou­haite mettre en place un train élec­trique re­liant St-Jé­rôme à l’Aé­ro­port In­ter­na­tio­nal de Mont-Trem­blant, train qui se ren­drait ul­ti­me­ment à Mont-Lau­rier.

Conscient que la ré­gion des Lau­ren­tides est par­mi celles qui croissent le plus ra­pi­de­ment au Qué­bec, M. Pa­gé pro­pose que de nou­velles in­fra­struc­tures soient mises en place. «Notre ré­seau rou­tier ne suf­fit plus à la tâche » , sou­ligne- t- il en énu­mé­rant les avan­tages d’un tel pro­jet de trans­port en com­mun: ré­duc­tion de la cir­cu­la­tion rou­tière et des émis­sions de gaz à ef­fet de serre, tout en main­te­nant les ac­ti­vi­tés ré­créo­tou­ris­tiques du «P’tit train du Nord».

Lien avec la vi­sion na­tio­nale

De son cô­té, la pre­mière mi­nistre Ma­rois a dé­jà pré­sen­té à la Chambre de com­merce de Montréal un plan de dé­ve­lop­pe­ment à l’égard de l’élec­tri­fi­ca­tion du trans­port en com­mun pour les grandes villes. «La vi­sion et les chan­tiers sont lan­cés » , pré­cise le dé­pu­té de La­belle, sou­li­gnant que les pro­blèmes de cir­cu­la­tion s’étendent jus­qu’en pé­ri­phé­rie des grandes villes et que son pro­jet pour­rait être un pi­lote ré­gio­nal. «On peut faire des pe­tits», lance-t-il.

Technologie qué­bé­coise

Ré­vo­lu­tion­naire dans son sec­teur, Bom­bar­dier re­dé­fi­nit de­puis quelques an­nées la mo­bi­li­té élec­trique pour le rail: un trans­port propre, souple et pra­tique grâce à des so­lu­tions de re­charge sans fil.

Fon­dée sur le prin­cipe du trans­fert d’éner­gie élec­trique par in­duc­tion, la technologie de Bom­bar­dier per­met aux vé­hi­cules élec­triques de se re­char­ger lors­qu’ils sont en mou­ve­ment (re­charge dy­na­mique) ou im­mo­biles ( re­charge sta­tique), sans in­ci­dence sur les ha­bi­tudes de con­duite ni la du­rée des dé­pla­ce­ments. L’in­no­va­tion de leurs vé­hi­cules est re­con­nue et uti­li­sée par­tout dans le monde.

Dans l’es­prit de dé­ve­lop­pe­ment du­rable de M. Pa­gé, le par­te­na­riat po­ten­tiel avec la com­pa­gnie éta­blie dans les Lau­ren­tides pour­rait faire d’une pierre deux coups, créant en plus des em­plois sup­plé­men­taires.

Pro­chaine étape

Ça se pas­se­ra en mars. Syl­vain Pa­gé réuni­ra au­tour de la table les quatre pré­fets des MRC tou­chées par le pro­jet ain­si que la Confé­rence ré­gio­nale des élus ( CRÉ) des Lau­ren­tides pour voir leur in­té­rêt à de­ve­nir par­te­naires dans une étude de pré­fai­sa­bi­li­té – une pre­mière évaluation du pro­jet. Rap­pe­lons que l’ac­ces­si­bi­li­té aux transports fait par­tie du plan d’ac­tion des sec­teurs so­cio-éco­no­miques de la CRÉ.

Brigitte Ber­trand

Syl­vain Pa­gé, res­pon­sable de la ré­gion des Lau­ren­tides au Par­ti Qué­bé­cois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.