Les Alouettes en­cou­ragent les jeunes à la per­sé­vé­rance

Le Nord - - SPORTS - Mathieu Ste-ma­rie

Les joueurs des Alouettes de Montréal ont li­vré des mes­sages de per­sé­vé­rance et d’en­cou­ra­ge­ment aux jeunes de l’Aca­dé­mie La­fon­taine, à Saint-Jé­rôme, réunis dans le gym­naste, le 5 avril der­nier.

Ameet Pall a ra­con­té son par­cours ins­pi­rant mar­qué par les pré­ju­gés sur sa pe­tite taille. Au se­con­daire, alors qu’il était dans un camp d’en­traî­ne­ment en On­ta­rio, son en­traî­neur lui re­pro­chait sa phy­sio­no­mie.

« Il me di­sait: je te trouve vrai­ment bon, mais tu es trop pe­tit», a dit l’ai­lier dé­fen­sif.

Après un pas­sage re­mar­qué au Cé­gep Va­nier, Pall veut se di­ri­ger dans une université amé­ri­caine. En­core une fois, sa pe­tite sta­ture lui ferme des portes. On lui conseille alors d’en­voyer sa de­mande à l’Université de Wof­ford en Ca­ro­line du Sud. L’en­traî­neur de foot­ball de cette université hé­site à le prendre, mais un ami le convainc d’ac­cep­ter. Le ha­sard a vou­lu que cet ami soit l’en­traî­neur qu’Ameet Pall a ren­con­tré quelques an­nées plus tôt au camp en On­ta­rio.

« Trai­tez tous les gens avec res­pect parce qu’on ne sait jamais quand ils vien­dront nous ai­der plus tard», a conseillé aux jeunes le nu­mé­ro 40 des Alouettes.

Ses per­for­mances spor­tives à l’université lui ont ou­vert les portes de la Ligue ca­na­dienne de foot­ball. « Con­ti­nuez à tra­vailler fort et il y a des bonnes choses qui vont vous ar­ri­ver», a-t-il dit.

Ameet Pall au­rait pu se dé­cou­ra­ger lors­qu’on lui di­sait qu’il était trop pe­tit. Mais sa dé­ter­mi­na­tion lui a per­mis de faire fi des pré­ju­gés et de réa­li­ser son rêve de jouer au foot­ball dans les rangs pro­fes­sion­nels.

Confiance en soi

Pour le spé­cia­liste des longues re­mises, Mar­tin Bé­dard, le foot­ball lui a per­mis de se re­mettre dans le droit che­min et de re­trou­ver confiance en lui. Éle­vé à Qué­bec dans un quar­tier peu fré­quen­table, Bé­dard joue les re­belles avec ses «amis».

Il dé­mé­nage en­suite à La­val où il s’initie au foot­ball. Mar­tin Bé­dard ap­prend alors à mieux com­mu­ni­quer avec les gens et à se faire de «vrais» amis.

Quelques an­nées plus tard, l’ath­lète doit faire face à une grosse adap­ta­tion alors qu’il est ac­cep­té à l’université du Con­nec­ti­cut où il pour­sui­vra sa car­rière. « J’étais très gê­né puisque je ne par­lais à peu près pas l’an­glais», ex­plique-t-il.

Du­rant ces an­nées, Bé­dard avait un truc pour at­teindre ses ob­jec­tifs. « Je me fixais plu­sieurs pe­tits buts. Chaque se­maine, j’ac­com­plis­sais plein de choses et ma confiance en moi a aug­men­té», a-t-il dit.

Le nu­mé­ro 37 des Alouettes de Montréal est fier d’avoir fait des études uni­ver­si­taires. « Ma car­rière de foot­ball peut s’ar­rê­ter de­main, mais les connais­sances que j’ai ac­quises vont tou­jours res­ter dans ma tête», a- t- il af­fir­mé, en rap­pe­lant le ca­rac­tère éphé­mère d’une car­rière de foot­ball.

Éric Des­lau­riers, Josh Bourke et Mi­chael Car­ter se sont aus­si pré­sen­tés aux élèves de l’Aca­dé­mie La­fon­taine en marge du pro­gramme «En­semble à l’école avec le CN et les Alouettes».

Après les al­lo­cu­tions, les Alouettes ont joué un match de basketball avec les jeunes.

Mathieu Ste-ma­rie

Les Alouettes Ameet Pall, Josh Bourke, Éric Des­lau­riers, Mi­chael Car­ter et Mar­tin Bé­dard, ont ren­du vi­site aux élèves de l’Aca­dé­mie La­fon­taine, ven­dre­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.