« Les ci­toyens sont as­sez taxés »

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Vi­sion Saint-Jé­rôme croit que la ca­pa­ci­té de payer des contri­buables de la ville a de­puis long­temps été dé­pas­sée et dé­nonce que, par­mi les 25 plus grandes villes du Qué­bec en 2012, la ville de Saint-Jé­rôme est l’une des mu­ni­ci­pa­li­tés ayant la taxe fon­cière la plus éle­vée par 100 $ d’éva­lua­tion et l’une des plus en­det­tées

«Nos conseillers Be­noit De­lage et Alain Lan­glois sont ca­té­go­riques : ils vo­te­ront contre tout pro­jet ou toute nou­velle taxe dé­gui­sée qui se­rait im­pu­tée aux ci­toyens de Saint-Jé­rôme,» ajoute Sté­phane Ma­her, chef du par­ti Vi­sion Saint-Jé­rôme.

Taxe sup­plé­men­taire

Vi­sion Saint- Jé­rôme dé­nonce le fait que, de­puis jan­vier 2013, la ville de Saint-Jé­rôme peut main­te­nant choi­sir d’ap­pli­quer une nou­velle taxe dé­diée pour les Jé­rô­miens qui pour­ra s’éche­lon­ner sur des di­zaines d’an­nées : si la ville re­fait une rue ou ré­pare les égouts d’un quar­tier en par­ti­cu­lier, les ci­toyens en­vi­ron­nants se­ront taxés, en plus de la taxe fon­cière dé­jà ap­pli­quée par la mu­ni­ci­pa­li­té. Cette taxe sup­plé­men­taire pour­rait at­teindre 30% du coût to­tal du pro­jet et pour­rait s’éche­lon­ner sur 20 ans. «Nous dé­non­çons vi­ve­ment cette taxe qui pour­ra s’ap­pli­quer gra­duel­le­ment à l’en­semble des Jé­rô­miens au gré des tra­vaux ef­fec­tués par la ville et à terme, l’en­semble des contri­buables ver­ra leurs comptes de taxes for­te­ment aug­men­ter, eux qui le sont dé­jà trop. »

«Après plus de deux ans, en­fin un geste…»

À la der­nière séance du conseil, les élus ont adop­té à l’una­ni­mi­té une ré­so­lu­tion pour trans­mettre à l’Uni­té per­ma­nente an­ti­cor­rup­tion (UPAC) tous les do­cu­ments im­pli­quant Pierre Rat­té, an­cien di­rec­teur gé­né­ral ad­joint de la ville et le pro­jet du do­maine Bis­son­nette. Vi­sion Saint-Jé­rôme ap­puie cette ré­so­lu­tion. «Après plus de deux ans d’ef­forts à de­man­der des gestes concrets de la part du conseil pour s’at­ta­quer à la cor­rup­tion et l’in­té­gri­té, les élus en­tendent en­fin les de­mandes de notre par­ti,» sou­ligne éga­le­ment Sté­phane Ma­her. La ré­so­lu­tion man­date la firme De­veau Bour­geois Ga­gné Hé­bert pour suivre le dos­sier et éva­luer les dé­marches qui pour­raient être en­tre­prises par la ville de Saint-Jé­rôme. Se­lon Vi­sion Saint-Jé­rôme «cette si­tua­tion étant très dé­li­cate, il nous ap­pa­raît qu’il au­rait été pré­fé­rable que ce man­dat soit don­né à une firme qui n’est pas dé­jà en lien d’af­faire avec la ville. La trans­pa­rence et la pru­dence au­raient été de mise.»

Dos­sier sen­tiers du Roi Charles

Lors de la der­nière séance du conseil, les ci­toyens s’op­po­sant au pro­jet les sen­tiers du Roi Charles ont de­man­dé à plu­sieurs re­prises que ce­lui-ci soit en­voyé à l’Uni­té per­ma­nente an­ti­cor­rup­tion (UPAC), comme le dos­sier du Do­maine Bis­son­nette. «Dans les der­niers jours, nous avons va­li­dé de nom­breuses in­for­ma­tions four­nies par les ci­toyens. Le conseil de­vra écou­ter ces gens et dé­battre de cette ques­tion,» fait sa­voir Ma­her.

Pho­to ar­chives

Sté­phane Ma­her

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.