La Coop san­té Bel­lefeuille lance de nou­veaux ser­vices

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ma­thieu Ste-ma­rie

Un an et de­mi après sa créa­tion, la Co­opé­ra­tive de so­li­da­ri­té san­té Bel­lefeuille an­nonce le lan­ce­ment de Groupes san­té, la mise sur pied de ser­vices de mas­so­thé­ra­pie et l’ad­di­tion d’une jour­née de pré­lè­ve­ments par l’in­fir­mière.

Les Groupes san­té, qui pren­dra la forme de ren­contre d’une heure et de­mie, s’ins­crit dans un contexte de pré­ven­tion de la san­té et de pé­nu­rie de mé­de­cins. « Si les gens se prennent en main, il y a moins de risques qu’ils aillent dans les ur­gences», af­firme l’in­fir­mière Va­lé­rie-Ca­the­rine St-Jacques, qui ani­me­ra ces groupes qui de­vraient avoir lieu d’une à deux fois par mois.

Ces ren­contres se­ront sous forme de dis­cus­sion. Des confé­rences et des ac­ti­vi­tés au­ront aus­si lieu afin de per­mettre aux par­ti­ci­pants d’amé­lio­rer et de main­te­nir leur san­té. Les thé­ma­tiques des ren­contres se­ront choi­sies par les par­ti­ci­pants.

Du­rant cette ini­tia­tive, les gens ap­pren­dront à se res­pon­sa­bi­li­ser et à prendre ses in­di­ca­teurs de san­té (gly­cé­mie, ten­sion ar­té­rielle et poids), au lieu de se rendre chez le mé­de­cin.

Gra­tuit pour les membres, cette ac­ti­vi­té coûte 20 $ pour cinq ren­contres pour les non-membres. Ces der­niers peuvent tou­te­fois as­sis­ter à la pre­mière ren­contre gra­tui­te­ment.

« De­puis le dé­but de la coop, nous avons les Groupes san­té dans notre mire», lance Diane Ar­se­nault, pré­si­dente de la Co­opé­ra­tive de so­li­da­ri­té san­té Bel­lefeuille.

Une mas­so­thé­ra­peute à la Coop san­té

Tou­jours dans le but de pré­ve­nir les pro­blèmes de san­té, un ser­vice de mas­so­thé­ra­pie se­ra of­fert dès le 16 mai. La mas­so­thé­ra­peute Ju­lie Baert, spé­cia­li­sée en mas­sage sué­dois et thé­ra­peu­tique, se­ra à la Coop san­té chaque jeu­di.

Se­lon, Mme Ar­se­nault ce ser­vice était de­man­dé par les membres. « Le mas­sage c’est l’en­tre­tient de la san­té, com­battre le stress, se re­mettre en forme, la détente», ex­plique-t-elle.

Les membres de la Coop san­té de­vront dé­bour­ser 55 $ pour une heure alors que les non-membres paie­ront 65 $ pour une heure.

Pé­nu­rie de mé­de­cins

Alors qu’une jour­née de pré­lè­ve­ments était à l’ho­raire jus­qu’ici, la Coop san­té a dé­ci­dé d’en ajou­ter une autre. L’in­fir­mière se­ra donc pré­sente les mer­cre­dis et ven­dre­dis. En­core là, la de­mande était forte chez la po­pu­la­tion pour ajou­ter une jour­née.

Le mé­de­cin, Alain Seyer, se­ra sur place les mêmes jours pour ac­cueillir les pa­tients. M.Seyer re­çoit un peu plus de 700 per­sonnes. Un autre mé­de­cin se­rait très bien­ve­nu par la Co­opé­ra­tive de so­li­da­ri­té san­té Bel­lefeuille. «Nous avons fait des dé­marches pour avoir un autre mé­de­cin. Tou­te­fois, comme il y a une pé­nu­rie de mé­de­cins, c’est dif­fi­cile d’en at­ti­rer un», sou­ligne Diane Ar­se­nault.

Mise sur pied à l’au­tomne 2011, l’en­droit compte 1 300 membres, dont en­vi­ron 200 qui ont moins de 18 ans.

Pour plus de ren­sei­gne­ments, on se rend au www.co­op­san­te­bel­le­feuille.org

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.