Le maire Brière quit­te­ra la mai­rie

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ma­thieu Ste-Ma­rie

Après 16 ans à la mai­rie de Sainte-So­phie, Yvon Brière a an­non­cé lun­di qu’il ne se pré­sen­te­rait pas aux élec­tions mu­ni­ci­pales en no­vembre pro­chain. M.Brière ex­plique cette dé­ci­sion par des rai­sons de san­té et le sou­hait de pas­ser plus de temps avec sa fa­mille. De­vant sa fa­mille, des em­ployés mu­ni­ci­paux et les membres du conseil mu­ni­ci­pal réunis à l’Hô­tel de Ville, le maire a avoué avoir pris la dé­ci­sion de se re­ti­rer de la vie politique, il y a un an. Cette an­nonce a été re­çue émo­ti­ve­ment par plu­sieurs per­sonnes qui ont lais­sé cou­ler des larmes.

Après avoir hé­si­té à dé­voi­ler son se­cret cet hi­ver, M.Brière est fi­na­le­ment pas­sé à l’acte pour lais­ser la chance à des membres de son conseil de po­ser leur can­di­da­ture à la mai­rie. « Je veux don­ner la chance aux cou­reurs. Il y a des can­di­dats dans mon équipe qui peuvent se pré­sen­ter. Il faut main­te­nant qu’ils se fassent va­loir», a-t-il dit.

Le maire so­phien ne nomme pas de can­di­dat pour l’ins­tant, mais il in­dique quel genre de can­di­da­tures il ap­puie­ra pour la mai­rie. « Je veux une per­sonne qui dise : j’ai ap­pré­cié le tra­vail du maire de Sainte-So­phie, main­te­nant je veux me pré­sen­ter pour as­su­rer la conti­nui­té et ten­ter de faire mieux», ex­plique-t-il.

La san­té et la fa­mille

Ce­lui qui au­ra 65 ans le 11 juin pro­chain af­firme quit­ter la politique sur­tout à cause de ses pro­blèmes de san­té. Il a sou­li­gné avoir été diag­nos­ti­qué pour un can­cer de la bouche en plus d’avoir des pro­blèmes de dia­bète et d’ar­thrite. Se­lon lui, il de­vra aus­si su­bir une opé­ra­tion à ses deux ge­noux. « J’ai de la dif­fi­cul­té à me te­nir de­bout», a-t-il confié.

Par ailleurs, Yvon Brière veut se consa­crer à sa fa­mille. « Je vais m’oc­cu­per de ma femme et de mes pe­tits-en­fants. Je n’ai même pas le temps de les voir jouer au soc­cer, à la balle ou au hockey. Ils gran­dissent vite et je n’ai pas le temps pour eux», ex­plique-t-il.

Ce­lui qui a été le plus jeune conseiller mu­ni­ci­pal (27 ans) et le maire à avoir la plus longue car­rière à ce poste à Sainte-So­phie dit quit­ter la mu­ni­ci­pa­li­té «sur un pla­teau d’ar­gent». «Avec du per­son­nel for­mé, jeune et dy­na­mique. Avec un fonds mo­né­taire per­for­mant. Avec des pro­jets en cours pour notre ave­nir».

Avant de cé­der sa place, le maire Brière vou­dra faire avan­cer, entre autres, les dos­siers de la nou­velle école, du nou­vel aré­na, du comp­toir de la SQ au centre du vil­lage et de la piste cy­clable.

Mer­ci aux So­phiens, So­phiennes

Ré­pu­té pour vou­loir s’oc­cu­per de tout dans sa ville, Yvon Brière a te­nu à re­mer­cier ses ci­toyens pour «leur ap­pui cons­tant». «Pas une fois je ne me suis pro­me­né dans les com­merces et j’ai eu de mau­vais mots. Tout le monde était content de me par­ler», ra­conte-t-il.

Il a aus­si re­mer­cié son équipe et les em­ployés de la Ville, dont les se­cré­taires et le di­rec­teur-gé­né­ral Ma­thieu Le­doux qu’il cô­toie chaque jour.

M.Brière a sa­lué Pierre Go­din, di­rec­teur­gé­né­ral de la MRC Ri­vière-du-Nord, qu’il qua­li­fie de plus grand po­li­ti­cien de la MRC.

« Mer­ci à mon épouse, à mes filles, ma ma­man, mes frères et mes soeurs de m’avoir épau­lé dans les der­nières an­nées. Un gros mer­ci à vous tous qui avez tra­vaillé avec moi et m’avez tou­jours ap­puyé », a-t-il conclu.

Ma­thieu Ste-Ma­rie

L’an­nonce du maire Yvon Brière a été re­çue émo­ti­ve­ment par plu­sieurs per­sonnes qui ont lais­sé cou­ler des larmes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.