Trois jeunes ar­rê­tés pour in­va­sion de do­mi­cile

Der­rière les bar­reaux au Centre de dé­ten­tion de Saint-jé­rôme

Le Nord - - LE PATROUILLEUR - Re­né-pierre Beau­dry

Trois in­di­vi­dus dans la ving­taine, deux femmes et un homme, ont com­pa­ru au Pa­lais de Jus­tice de Saint-Jé­rôme, lun­di der­nier, pour ré­pondre à dif­fé­rentes ac­cu­sa­tions, dont in­va­sion de do­mi­cile et agres­sion, gestes per­pé­trés à MontT­rem­blant, à 21h15, sa­me­di der­nier.

Les trois pré­ve­nus, Ni­ko­la To­do­ro­vic, sa soeur Mélyssa (To­do­ro­vic) et Isa­belle Royer s’en sont pris à un homme âgé de 71 ans. Or, nous ap­prend l’agent Éric Cadotte, du Ser­vice de po­lice de la ville de Mont- Trem­blant (SPVMT), la vic­time de cette in­va­sion a un dos­sier cri­mi­nel et a dé­jà pur­gé une peine de pri­son pour agres­sion sexuelle. Ces faits re­mon­te­raient à plu­sieurs an­nées.

Les trois per­sonnes qui ont en­va­hi la ré­si­dence de la vic­time n’ont pas été re­lâ­chées. Au mo­ment d’écrire ces lignes, elles se­raient en­core en dé­ten­tion au Centre pé­ni­ten­tiaire de Saint-Jé­rôme. La Cou­ronne s’est en ef­fet ob­jec­tée à leur re­mise en li­ber­té vu les cir­cons­tances ag­gra­vantes des gestes qui leur sont re­pro­chés, comme l’in­dique l’ar­ticle 348.1 du Code cri­mi­nel.

Un bâ­ton et une hache

L’agent Cadotte nous ré­sume les faits.

«Les trois pré­ve­nus se sont pré­sen­tés au do­mi­cile du sep­tua­gé­naire à qui ils re­pro­chaient une agres­sion sur une per­sonne de leur connais­sance dans le pas­sé. L’al­ter­ca­tion ver­bale a vite dé­gé­né­ré et l’homme de 71 ans s’est ré­fu­gié à l’in­té­rieur de sa de­meure, en­joi­gnant sa conjointe de mon­ter à l’étage et de com­po­ser le 9-1-1. Au même mo­ment, un autre ap­pel au 9-1-1 était aus­si lo­gé… par l’une des trois per­sonnes à l’ex­té­rieur de la de­meure, de­man­dant que des po­li­ciers soient dé­pê­chés sur les lieux pour re­cueillir «des aveux de pé­do­phi­lie qui étaient en train de se faire», se­lon les dé­po­si­tions re­cueillies au mo­ment de leur ar­res­ta­tion.»

L’agent Cadotte a ajou­té que, pour se dé­fendre, la vic­time de l’in­tru­sion for­cée, le sep­tua­gé­naire, se se­rait em­pa­ré d’un bâ­ton de ba­se­ball, tan­dis qu’une des deux femmes pré­su­mées au­teures de l’in­tro­duc­tion par ef­frac­tion au­rait sai­si d’une hache!

«Cet in­ci­dent au­rait pu être beau­coup plus grave si les po­li­ciers n’étaient pas in­ter­ve­nus ra­pi­de­ment » , de conclure le po­li­cier du SPVMT.

La vic­time de cette in­va­sion de do­mi­cile a su­bi des bles­sures som­maires tan­dis que, par me­sure pré­ven­tive, son épouse a été hos­pi­ta­li­sée pour violent choc ner­veux.

MAIN­TE­NANT SEULE­MENT MAIN­TE­NANT SEULE­MENT MAIN­TE­NANT SEULE­MENT

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.