La prière de re­tour au conseil mu­ni­ci­pal

Saint-jé­rôme

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Une nou­veau­té a sus­ci­té des in­ter­ro­ga­tions mar­di soir der­nier au conseil mu­ni­ci­pal, le maire Marc Gas­con a ou­vert la séance en ré­ci­tant une prière. Un re­tour à la prière qui fait suite à la ré­cente dé­ci­sion de la Cour d’ap­pel qui per­met à la Ville de Sa­gue­nay de la ré­ci­ter à nou­veau.

« C’est nou­veau. C’est la dé­ci­sion du maire de re­ve­nir à la prière. Il n’y en avait plus de­puis que cette cause-là -celle de la Ville de Sa­gue­nay- était dé­po­sée de­vant les tri­bu­naux. La Ville de Sa­gue­nay a eu gain de cause alors M. le maire a ju­gé op­por­tun de dire la prière à Saint-Jé­rôme, » nous ex­plique Louis Pa­rent, di­rec­teur du ser­vice des com­mu­ni­ca­tions de la Ville.

On se sou­vien­dra que le maire Marc Gas­con ne ré­ci­tait plus la prière au dé­but de l’as­sem­blée du conseil mu­ni­ci­pal de­puis le mois de fé­vrier 2011.

Le bu­reau du maire nous a fait sa­voir que M. Gas­con ne com­men­te­ra pas.

Re­tour de la prière à la Ville de Sa­gue­nay

On se sou­vien­dra qu’en fé­vrier 2011 le Tri­bu­nal des droits de la per­sonne avait or­don­né à la Ville de Sa­gue­nay et au maire Jean Trem­blay de ces­ser de ré­ci­ter la prière aux séances du conseil mu­ni­ci­pal et de re­ti­rer tous les sym­boles re­li­gieux des salles où se tiennent les as­sem­blées pu­bliques. Fin mai 2013 la Cour d’ap­pel in­fir­mait la dé­ci­sion du tri­bu­nal et per­met à la Ville de Sa­gue­nay de ré­ci­ter la prière avant les séances du conseil mu­ni­ci­pal.

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Le bu­reau du maire nous a fait sa­voir que Marc Gas­con ne com­men­te­ra pas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.