«In­ac­cep­table et in­jus­ti­fiable» se­lon Jacques Du­ches­neau

Hausse im­por­tante des taxes à la Com­mis­sion sco­laire de la Ri­vière-du-nord

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Réa­gis­sant à la hausse des taxes dé­cré­tée par la Com­mis­sion sco­laire de la Ri­vière-du-Nord pour l’an­née sco­laire 2013-2014, le dé­pu­té de la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec (CAQ) pour la cir­cons­crip­tion de Saint- Jé­rôme, Jacques Du­ches­neau, juge “in­ac­cep­table et in­jus­ti­fiable” que “le gou­ver­ne­ment pé­quiste, avec la com­pli­ci­té du Par­ti Li­bé­ral de Phi­lippe Couillard, ait sous-trai­té des aug­men­ta­tions de taxes aux ci­toyens des Lau­ren­tides dans son der­nier bud­get”.

Du même coup il a an­non­cé aux ci­toyens de la ré­gion que le par­ti de Fran­çois Le­gault avait mis sur pied le site In­ter­net www. taxes­co­laire. com pour in­for­mer les ci­toyens de toutes les ré­gions du Qué­bec sur les hausses de taxes sco­laires. « Cette hausse illustre le peu de res­pect du Par­ti Qué­bé­cois et du Par­ti Li­bé­ral à l’égard des contri­buables et leur manque de vo­lon­té à cou­per dans la bu­reau­cra­tie sco­laire. Elle est d’au­tant plus in­com­pré­hen­sible à mes yeux que la Com­mis­sion sco­laire de la Ri­vière-du-Nord a des sur­plus ac­cu­mu­lés de 28 070 732$ « , a ex­pli­qué le dé­pu­té de Saint-Jé­rôme.

L’ar­gent qui dort dans les coffres

Pour la CAQ, c’est net­te­ment in­suf­fi­sant que le gou­ver­ne­ment pé­quiste au­to­rise les com­mis­sions sco­laires à uti­li­ser 10% de plus dans leur sur­plus, por­tant la pro­por­tion de sur­plus uti­li­sables pour faire face aux com­pres­sions à 32%.

Se­lon Jacques Du­ches­neau: «Tant qu’il y au­ra de l’ar­gent qui dort dans les coffres des com­mis­sions sco­laires et tant qu’il y au­ra des dé­penses in­ac­cep­tables dans cette bu­reau­cra­tie désuète, le contri­buable ne de­vrait pas avoir à su­bir de nou­velles hausses de taxes. J’in­vite tous les ci­toyens de SaintJé­rôme à al­ler vi­si­ter le site www.taxes­co­laire. com qui illustre à quel point cette hausse est in­jus­ti­fiée et ne sert qu’à mas­quer à la fois l’inep­tie et la gour­man­dise du gou­ver­ne­ment pé­quiste».

Le dé­pu­té Du­ches­neau a conclu: «Même si l’As­sem­blée na­tio­nale ne siège plus, la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec conti­nue­ra d’exer­cer sa vi­gi­lance et d’exi­ger du gou­ver­ne­ment et des com­mis­sions sco­laires un plan de ré­duc­tion des dé­penses ad­mi­nis­tra­tives et de ré­duc­tion de la bu­reau­cra­tie. Il faut cas­ser ce ré­flexe qui consiste à pi­ger sans cesse dans les poches du contri­buable qué­bé­cois, dé­jà le plus taxé en Amé­rique du Nord».

Pho­to ar­chives My­chel La­pointe

«Même si l’As­sem­blée na­tio­nale ne siège plus, la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec conti­nue­ra d’exer­cer sa vi­gi­lance et d’exi­ger du gou­ver­ne­ment et des com­mis­sions sco­laires un plan de ré­duc­tion des dé­penses ad­mi­nis­tra­tives et de ré­duc­tion de la bu­reau­cra­tie» sou­ligne Jacques Du­ches­neau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.