Beau­coup d’amé­lio­ra­tions, se­lon Lor­raine For­tin

Dos­sier de la san­té men­tale au CSSS de Saint-jé­rôme

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Le 29 avril der­nier le gou­ver­ne­ment Ma­rois, an­non­çait en grande pompe que le Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux de Saint- Jé­rôme était au­to­ri­sé à pour­suivre ses dé­marches en vue de cons­truire un nou­veau pa­villon en san­té men­tale. Ce pro­jet, dont les coûts sont es­ti­més à près de 100 M$, se­ra en­tiè­re­ment fi­nan­cé par le mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, en ver­tu du Plan qué­bé­cois des in­fra­struc­tures (PQI).

Mais qu’en est-il de la san­té men­tale au Centre de san­té? Lor­raine For­tin, di­rec­trice du pro­gramme San­té men­tale et dé­pen­dance nous en parle un peu plus.

La construc­tion ?

«On est dans le dé­pôt du dos­sier d’af­faires ini­tial ( DAI). Il reste cer­taines étapes à fran­chir avant de pro­cé­der à l’étape fi­nale. On de­vra faire les plans ar­chi­tec­tu­raux, ren­trer dans les dé­tails de la construc­tion. Les tra­vaux en­tou­rant le nou­veau pa­villon de psy­chia­trie de­vraient dé­bu­ter à la fin de 2015 pour se ter­mi­ner en 2018, » nous dit la di­rec­trice. « La construc­tion de­vrait se dé­rou­ler en deux temps : une construc­tion qui va être sur le même site, mais qui va oc­cu­per un es­pace plus grand avec, dans un pre­mier temps, une par­tie de construc­tion, un trans­fert de clien­tèle, et, dans un deuxième temps, on va dé­mo­lir ce qui existe ac­tuel­le­ment pour re­cons­truite le reste du pa­villon.»

Où se­ra l’ur­gence ?

« L’ur­gence va de­meu­rer là où c’est pré­sen­te­ment. Ce qui est im­por­tant de sa­voir, c’est qu’on est dé­jà dans un pro­ces­sus de trans­for­ma­tion des ser­vices au ni­veau de l’hos­pi­ta­li­sa­tion et des ser­vices de deuxième ligne avec un ar­ri­mage avec la pre­mière ligne ».

« Pré­sen­te­ment, on met en place une sé­rie de nou­veaux pro­grammes-clien­tèles, de nou­veaux ser­vices pour at­té­nuer la pres­sion qu’il y a sur l’ur­gence. On vient de dé­ve­lop­per un hô­pi­tal de jour à SaintJé­rôme et ça va prendre de l’am­pleur, l’hô­pi­tal de­vrait dou­bler ses places d’ici sep­tembre. On va aus­si avoir un hô­pi­tal de jour à Sainte-Thé­rèse. On est en train de dé­ve­lop­per des équipes de pro­fes­sion­nels en cli­nique ex­terne, on dé­ve­loppe un mo­dule de liai­son en cli­nique ex­terne. En fait, une sé­rie de me­sures de dé­ve­lop­pe­ment qui vont ve­nir at­té­nuer la pres­sion qui est vé­cue à l’ur­gence».

« Au mo­ment où je vous parle, ce qui a été pro­po­sé c’est que la clien­tèle san­té men­tale va conti­nuer à tran­si­ter par l’ur­gence hos­pi­ta­lière pour évi­ter la stig­ma­ti­sa­tion. »

Pho­to gra­cieu­se­té

Lor­raine For­tin, di­rec­trice du pro­gramme San­té men­tale et dé­pen­dance.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.