Waste Ma­na­ge­ment li­cen­cie une tren­taine d’em­ployés à Sainte-so­phie

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ma­thieu Ste-ma­rie

L’ac­qui­si­tion de RCI En­vi­ron­ne­ment par Waste Ma­na­ge­ment (WM) s’est sol­dée, la se­maine der­nière, par le li­cen­cie­ment d’une tren­taine d’em­ployés de WM af­fec­tés à la di­vi­sion du trans­port des dé­chets, à Sainte-So­phie.

C’est donc la moi­tié des tra­vailleurs de l’en­tre­prise à Sainte- So­phie qui ont été ren­voyés. Des chauf­feurs, des mé­ca­ni­ciens et des agents de bu­reau sont vi­sés par ces sup­pres­sions de postes.

« Nous étions un pe­tit joueur au ni­veau du trans­port. Nous avons dé­ci­dé de fer­mer cette di­vi­sion et lais­sé la place à RCI. On veut évi­ter le dé­dou­ble­ment», a ex­pli­qué Ber­nard Moore, porte- pa­role de WM. Se­lon lui, il semble peu pro­bable que les tra­vailleurs li­cen­ciés pour­ront se trou­ver un em­ploi au sein de cette nou­velle di­vi­sion qui conser­ve­ra le nom de RCI.

Les em­ployés de Waste Ma­na­ge­ment ont ap­pris la mau­vaise nou­velle le 3 juillet der­nier. Tou­te­fois, des in­for­ma­tions ont fil­tré à la fin du mois de juin lais­sant en­tendre que des postes se­raient abo­lis. La sur­prise était grande chez cer­tains d’entre eux.

« De­puis deux ans et de­mi, on nous parle que Waste Ma­na­ge­ment va ache­ter RCI. On s’at­ten­dait donc à ce qu’il y ait un gros dé­ve­lop­pe­ment et plus d’ou­vrage. C’est exac­te­ment le contraire qui s’est pro­duit » , a lan­cé un em­ployé qui dé­sire conser­ver l’ano­ny­mat.

« Tout le monde est un peu sur­pris et sous le choc. On a été te­nus dans l’igno­rance » , a af­fir­mé un autre em­ployé au Jour­nal Le Nord.

D’autres postes dans le ser­vice des trans­ports ont été abo­lis à Lon­gueuil.

Mal­gré ces li­cen­cie­ments, 95 % des em­plois chez Waste Ma­na­ge­ment ont été pré­ser­vés, rap­pelle le porte-pa­role. Ce der­nier sou­ligne que WM en­gage ac­tuel­le­ment en­vi­ron 700 per­sonnes.

De son cô­té, le maire de Sainte-So­phie, Yvon Brière, s’est fait peu lo­quace sur le su­jet. « Ils m’ont ap­pe­lé (mar­di) pour me dire que l’en­tente était si­gnée. Je leur ai de­man­dé s’il y au­rait des pertes d’em­plois et ils m’ont ré­pon­du que ce n’était pas grand- chose et qu’ils agi­raient en tant qu’ad­mi­nis­tra­teurs», a dit M.Brière qui ne veut pas s’op­po­ser à la dé­ci­sion de l’en­tre­prise.

Ac­croître ses ser­vices

Rap­pe­lons que l’hi­ver der­nier, WM s’était vu ac­cor­der l’au­to­ri­sa­tion d’ac­qué­rir RCI En­vi­ron­ne­ment, un de ses prin­ci­paux concur­rents, par le Bu­reau de la concur­rence. L’en­tente pré­voit que Waste Ma­na­ge­ment de­vra vendre son droit d’en­fouir jus­qu’à 1,8 mil­lion de tonnes de dé­chets dans le site d’en­fouis­se­ment de La­chute pour une pé­riode de 20 ans.

Pour le Bu­reau de la concur­rence, cette ac­qui­si­tion au­ra pour ef­fet de pré­ser­ver la concur­rence en ma­tière d’éli­mi­na­tion des dé­chets so­lides non dan­ge­reux dans l’Ouest du Qué­bec.

Au mois de fé­vrier der­nier, Martin Dus­seault, di­rec­teur des af­faires pu­bliques chez WM, af­fir­mait dans un jour­nal de TC Me­dia que son en­tre­prise « sou­hai­tait conso­li­der ses ac­ti­vi­tés au Qué­bec et ren­for­cer sa pré­sence dans la col­lecte des ma­tières et le re­cy­clage».

En ce sens, l’ac­qui­si­tion de RCI, jusque-là pro­prié­té de la fa­mille Ré­millard, per­met­tra, no­tam­ment, à WM d’ac­cen­tuer la va­lo­ri­sa­tion du bio­gaz, note M. Moore.

Ar­chives

Waste Ma­na­ge­ment a dé­ci­dé de fer­mer sa di­vi­sion du trans­port des dé­chets pour lais­ser la place à RCI En­vi­ron­ne­ment, une en­tre­prise ré­cem­ment ac­quise par WM.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.