La po­lice sen­si­bi­lise les conduc­teurs au cor­ri­dor de sé­cu­ri­té

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Salle des nou­velles - La Sû­re­té du Qué­bec, conjoin­te­ment avec le mi­nis­tère des Trans­ports, le Contrôle rou­tier, les ser­vices am­bu­lan­ciers et in­cen­dies ain­si que les re­mor­queurs, a te­nu un bar­rage rou­tier à Pré­vost, lun­di, afin de sen­si­bi­li­ser les usa­gers de la route au cor­ri­dor de sé­cu­ri­té.

Un an après l’en­trée en vi­gueur de cette me­sure, le mi­nis­tère des Trans­ports sou­haite rap­pe­ler aux usa­gers de la route l’im­por­tance de bien exé­cu­ter la ma­noeuvre qui vise à as­su­rer la sé­cu­ri­té des tra­vailleurs qui in­ter­viennent sur ou en bor­dure de la route, mais éga­le­ment de celle de toute autre per­sonne qui se trouve au même en­droit.

Lors­qu’un vé­hi­cule d’ur­gence, une dé­pan­neuse ou un vé­hi­cule de sur­veillance est im­mo­bi­li­sé sur ou en bor­dure de la route, et que ses gy­ro­phares, ses feux cli­gno­tants ou sa flèche lu­mi­neuse sont ac­tion­nés, le con­duc­teur d’un vé­hi­cule doit d’abord ra­len­tir, se te­nir éloi­gné du vé­hi­cule im­mo­bi­li­sé et chan­ger de voie si la ma­noeuvre peut se faire de fa­çon sé­cu­ri­taire.

Rap­pe­lons que la me­sure s’ap­plique sur tout le ré­seau rou­tier, que ce soit sur les au­to­routes et les routes nationales ou les routes ou rues en mi­lieux ur­bain et ru­ral. En cas d’in­frac­tion, une amende de 200 $ à 300 $ et 4 points d’in­ap­ti­tude sont pré­vus. De­puis son en­trée en vi­gueur, 2 620 constats d’in­frac­tion ont été émis par la Sû­re­té du Qué­bec.

Cam­pagne d’in­for­ma­tion

Au prin­temps 2013, le mi­nis­tère des Trans­ports a re­dif­fu­sé une cam­pagne vi­sant à in­for­mer les conduc­teurs sur la ma­noeuvre du cor­ri­dor de sé­cu­ri­té. Sur le thème « Pro­té­gez ceux qui vous pro­tègent », cette cam­pagne, ini­tia­le­ment lan­cée avant l’en­trée en vi­gueur de la me­sure le 5 août 2012, com­pre­nait une pu­bli­ci­té de 30 se­condes dif­fu­sée à la té­lé­vi­sion et sur YouTube.

Se­lon un son­dage réa­li­sé à la suite de cette cam­pagne, cette der­nière semble avoir eu un im­pact sur la no­to­rié­té de la me­sure au­près des usa­gers de la route. Par­mi les ti­tu­laires de per­mis in­ter­ro­gés, 83 % ont dit avoir dé­jà en­ten­du par­ler du cor­ri­dor de sé­cu­ri­té et 61 % d’entre eux sont ca­pables de dé­crire au com­plet la ma­noeuvre à ef­fec­tuer, alors que cette pro­por­tion était de 52 % en 2012.

« Le cor­ri­dor de sé­cu­ri­té est une me­sure vi­sant à rendre notre ré­seau rou­tier plus sé­cu­ri­taire. Je rap­pelle à tous les conduc­teurs d’y ac­cor­der une at­ten­tion par­ti­cu­lière et d’exé­cu­ter la ma­noeuvre cor­rec­te­ment afin de pro­té­ger ceux qui nous pro­tègent », a sou­li­gné le mi­nistre des Trans­ports, Syl­vain Gau­dreault.

Gra­cieu­se­té

La Sû­re­té du Qué­bec, conjoin­te­ment avec le mi­nis­tère des Trans­ports, le Contrôle rou­tier, les ser­vices am­bu­lan­ciers et in­cen­dies ain­si que les re­mor­queurs, a te­nu un bar­rage rou­tier sur la route 117, à l’in­ter­sec­tion du Clos Pré­vos­tois, à Pré­vost, lun­di der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.