«Nous conti­nue­rons de dé­fendre notre en­ga­ge­ment» - Sté­phane Ma­her

Lo­ge­ment so­cial et sa­lu­bri­té des lo­ge­ments

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Fai­sant écho à l’ar­ticle pa­ru le 6 août der­nier dans le jour­nal Le Nord, Sté­phane Ma­her ré­agit à la po­si­tion du conseiller Martin Pi­geon dans le dos­sier du lo­ge­ment so­cial à SaintJé­rôme. «Le conseiller mu­ni­ci­pal, élu en 2005 et 2009 sous la ban­nière du maire Gas­con, a fait une at­taque sour­noise et men­son­gère en­vers notre can­di­date Jo­hanne Di­caire et notre can­di­dat Be­noit De­lage, » dé­nonce le chef de Vi­sion-Saint-Jé­rôme

«M. Pi­geon a choi­si le camp du sta­tu quo et la dé­fense du maire avec le­quel il a été élu à deux re­prises. Cette po­si­tion est tout à fait lé­gi­time et il en a plei­ne­ment le droit. Ce­pen­dant, ce n’est pas la po­si­tion de Vi­sion Saint-Jé­rôme,» af­firme Sté­phane Ma­her.

En faire plus

Par­tant du constat que «M.Pi­geon pense que le bi­lan de l’ad­mi­nis­tra­tion Gas­con en ma­tière de lutte à la pau­vre­té, de sou­tien aux lo­ge­ments so­ciaux et de sou­tien aux or­ga­nismes com­mu­nau­taires est ex­cellent», Vi­sion Saint-Jé­rôme ré­torque que «Saint-Jé­rôme au­rait pu et au­rait dû en faire beau­coup plus».

«Elle au­rait dû être à l’avant-garde plu­tôt que de de­voir tou­jours se faire ti­rer l’oreille pour agir et nous ne sommes pas seuls à po­ser ce ver­dict.»

Quels re­proches ?

Le chef du par­ti se de­mande par ailleurs ce que Martin Pi­geon re­proche à leur can­di­date Jo­hanne Di­caire lorsque ce­lui-ci in­dique que «Mme Di­caire ne de­vrait pas pou­voir par­ler de lo­ge­ments so­ciaux parce qu’il y a plu­sieurs an­nées, elle a po­sé des ques­tions à l’ad­mi­nis­tra­tion jé­rô­mienne sur le zo­nage et l’em­pla­ce­ment d’un pro­jet».

«Cette ten­ta­tive de «bâillon­ner» (sic) Mme Di­caire est tout sim­ple­ment in­digne des prin­cipes de dé­mo­cra­tie que de­vrait dé­fendre chaque can­di­dat aux élec­tions. Mme Di­caire est de­puis tou­jours une femme en­ga­gée dans sa com­mu­nau­té et proche des gens. Elle a de plus été au coeur de la ré­dac­tion de notre pro­gramme et elle a ap­puyé nos en­ga­ge­ments sur les lo­ge­ments so­ciaux de­puis le tout dé­but, » tient à dire le chef de Vi­sion Saint-Jé­rôme.

Même ques­tion­ne­ment au su­jet du can­di­dat et ac­tuel conseiller Be­noit De­lage que M. Pi­geon «ac­cuse d’avoir ai­dé des ci­toyens qui sou­hai­taient s’op­po­ser à ce pro­jet. Le rôle du conseiller mu­ni­ci­pal est jus­te­ment de ve­nir en aide aux ci­toyens qui en font la de­mande même s’il n’est pas en ac­cord avec leurs po­si­tions. Est-ce à dire que M. Pi­geon ne ré­pond et ne vient en aide qu’aux ci­toyens qui pensent comme lui? » ques­tionne Ma­her.

Sté­phane Ma­her in­vite d’ailleurs M. Pi­geon « à se pro­non­cer sur le conte­nu et les pro­po­si­tions mises de l’avant par notre for­ma­tion politique plu­tôt que de faire de basses at­taques per­son­nelles qui ne font ab­so­lu­ment pas avan­cer le dé­bat.»

Vi­sion Saint- Jé­rôme pré­cise que le par­ti conti­nue­ra de dé­fendre son en­ga­ge­ment de te­nir une consul­ta­tion pu­blique pour la construc­tion de nou­veaux lo­ge­ments so­ciaux et de se do­ter d’un plan à long terme en ce qui concerne la lutte à la pau­vre­té, les in­éga­li­tés so­ciales ain­si l’adop­tion d’un rè­gle­ment sur la sa­lu­bri­té des lo­ge­ments.

Pho­to Fran­çoise le Guen

«Nous lais­sons aux soins de M. Pi­geon la dé­fense de l’ad­mi­nis­tra­tion Gas­con et nous nous concen­tre­rons sur la dé­fense des ci­toyens de Saint-Jé­rôme qui sou­haitent que des chan­ge­ments s’opèrent dans notre ville, » af­firme Sté­phane Ma­her , chef de Vi­sion Saint-Jé­rôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.