«Ma­her se com­porte comme un vé­ri­table py­ro­mane politique » - Martin Pi­geon

Ma­her ré­clame le re­trait de Pi­geon

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Sté­phane Ma­her, can­di­dat à la mai­rie de Saint- Jé­rôme, chef du par­ti Vi­sion SaintJé­rôme, ré­clame le re­trait de Martin Pi­geon, éga­le­ment can­di­dat à la mai­rie, chef du par­ti En­semble Saint-Jé­rôme.

Se­lon Vi­sion Saint- Jé­rôme, « M. Martin Pi­geon, ac­tuel conseiller mu­ni­ci­pal et can­di­dat à la mai­rie se­rait en si­tua­tion de conflit d’in­té­rêts suite à l’ob­ten­tion par sa com­pa­gnie (un centre hor­ti­cole) de deux contrats de la ville de Saint- Jé­rôme. Une plainte ( dé­po­sée par un ci­toyen au mois de juin) a été ju­gée re­ce­vable par le mi­nis­tère des Af­faires mu­ni­ci­pales. La Com­mis­sion mu­ni­ci­pale du Qué­bec ou­vri­ra donc une en­quête.»

« Se­lon les in­for­ma­tions que nous avons ob­te­nues, le conseiller Martin Pi­geon au­rait contre­ve­nu à l’ar­ticle 304 * de la loi sur les élec­tions et les ré­fé­ren­dums dans les mu­ni­ci­pa­li­tés à deux re­prises en 2011 et 2012. Il de­vrait par consé­quent être in­ha­bile à se pré­sen­ter comme can­di­dat à l’élec­tion mu­ni­ci­pale du 3 no­vembre 2013, » sou­tient Sté­phane Ma­her.

Ré­ponse de Martin Pi­geon

« M. Ma­her de Vi­sion Saint- Jé­rôme se com­porte comme un vé­ri­table py­ro­mane politique,» ré­pond Martin Pi­geon.

« En lan­çant des al­lé­ga­tions men­son­gères, si M. Ma­her veut at­ta­quer une ré­pu­ta­tion que j’ai mis toute une vie à bâ­tir, c’est pro­ba­ble­ment qu’il m’ac­corde une im­por­tance telle qu’il est in­quiet parce que, soit son par­ti ne lève pas, soit qu’il n’a rien à pro­po­ser et que tout ce qu’il cherche, c’est la confron­ta­tion à tout prix, c’est mes­quin et ‘’ cheap ‘’ à la fois, » pour­suit- il avant d’af­fir­mer :

« Ja­mais je ne me suis pla­cé en si­tua­tion de conflits d’in­té­rêts, et ja­mais je n’ai re­ti­ré un bé­né­fice quel­conque en rap­port avec une ou des tran­sac­tions entre la ville et une com­pa­gnie dont je n’ai ja­mais été pro­prié­taire ou ac­tion­naire, à sa­voir les ser­vices hor­ti­coles Mi­ra­bel ( SHM). Ce n’est pas seule­ment une ques­tion de code d’éthique, c’est une ques- tion de gou­ver­nance per­son­nelle que je m’im­pose. Qu’on se le tienne pour dit. »

M. Pi­geon de­mande que « M. Ma­her dé­pose ses preuves, que la com­mis­sion mu­ni­ci­pale du Qué­bec, s’il y a lieu, sta­tue au plus cou­pant si j’ai com­mis des gestes ré­pré­hen­sibles par le pas­sé, car en­tre­temps, on en­tre­tient des doutes sur ma ré­pu­ta­tion, et ça je ne peux l’ac­cep­ter.»

Pho­to Fran­çoise Le Guen

« Ja­mais je ne me suis pla­cé en si­tua­tion de conflits d’in­té­rêts.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.