Maî­tri­sez le rouge!

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET SPECTACLES -

: calme, pu­re­té, pro­pre­té, fraî­cheur. Elle agran­dit et met en val eur les autres cou­leurs. Elle plaît aux in­tel­lec­tuels.

: ré­con­fort, op­ti­misme, chic, lu­mi­no­si­té. Elle est pro­pice à la créa­tion et à la spir i tual i té. C’est la pre­mière cou leur que re­cherchent les en­fants.

: éner­gie, aven­ture, fes­tiv i té. Elle sti mule les sens, no­tam ment l’ap­pét it. Cette cou leur plaît sou vent aux ado­les­cents.

: in­ten­si té, dy­na misme, au­dace. Elle éveille les sens et aug­mente les bat­te­ments du coeur. C’est la cou­leur fé­tiche des pas­sion­nés.

: ro­mance, fé­mi­ni­té, ten­dresse, dou­ceur. Elle fa­vo­rise le som­meil, et elle plaît gé­né­ra­le­ment da­van­tage aux femmes.

: spir i tual i té, van i té, ri­chesse. Elle ins­pire et fait réf lé chir. On aime ou on dé­teste cette cou leur qui plaît tou te fois aux ar­tistes.

: calme, fraî­cheur, sé­cu ri té. Elle re­pose et pu­ri­fie. C’est la cou­leur pré­fé­rée de la ma­jo­ri­té des gens.

: pro­pre­té, na­ture, vi­ta­li­té. Elle gué­rit et re­vi­ta­lise. C’est la cou­leur de pré­di­lec­tion des gens d’in­fluence.

: con fort, sta bil i té, fia bil i té. Elle sé­cu­rise et apaise, ce qui en fait la cou­leur toute dés­ig née pour les gens terre- à- terre.

: élé­gance, conser­va­tisme, prag­ma­tisme. Elle ras sure. Ga­gnant en pop u lar i té, cette cou­leur est no­tam­ment ap­pré­ciée par les ar­tistes vi­suels.

: mys­tère, puis sance, élé gance. Elle plaît tant aux pro fes sion nels qu’aux re­belles. Cou­leur forte et écla­tante, le rouge crée un ef­fet mar­quant et vi­vi­fiant dans un dé­cor. Mais pour uti­li­ser cette cou­leur sans pro­duire un ef­fet criard, il faut res­pec­ter cer­taines règles. Pour un dé­cor tein­té de rouge, vous pou­vez uti­li­ser la tech­nique du zo­nage par la cou­leur (co­lour zo­ning). Pour ce­la, choi­sis­sez un mur à mettre en ac­cent, puis pei­gnez-le en­tiè­re­ment de rouge co­que­li­cot, de rouge pom­pier ou de rouge bleu­té, se­lon votre goût! Le fait d’uti­li­ser le rouge sur une grande su­per­fi­cie peut pro­duire un agréable choc vi­suel. C’est dy­na­mique, c’est la pas­sion! Vous pou­vez aus­si vous ser­vir du rouge au­tre­ment, en ponc­tuant sim­ple­ment votre dé­cor de quelques touches rouges : un paillas­son dé­co­ra­tif, des ri­deaux, une lampe, etc. Mais évi­tez d’uti­li­ser le rouge pour une mul­ti­tude de pe­tits ac­ces­soires hé­té­ro­clites, car vous crée­riez ain­si un ef­fet «piz­za» (un dé­cor char­gé de pe­tites taches co­lo­rées). De plus, s’il y a abon­dance de rouge, ce­la au­ra comme ef­fet vi­suel de ra­pe­tis­ser la pièce. Il faut donc voir à créer un équi­libre avec d’autres cou­leurs plus douces ou plus neutres. Le rouge donne un ren­du dif­fé­rent se­lon la com­bi­nai­son de cou­leurs uti­li­sée : • Rouge et blanc : le blanc vient adou­cir le

rouge; • Rouge et brun fon­cé : le brun vient créer un

ef­fet plus tra­di­tion­nel; • Rouge et noir : le noir donne une touche de

mo­der­ni­té; • Rouge et oran­gé : l’oran­gé rend le rouge

plus lé­ger, plus lu­mi­neux; • Rouge et rose : le rose vient ra­fraî­chir le

rouge.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.