Mont-Trem­blant cham­pionne des ac­ci­dents

Pal­ma­rès

Le Nord - - ACTUALITÉS - Sté­pha­nie Mac Far­lane

Qu’ont en com­mun Mont- Trem­blant, Jo­liette, Sainte- Agathe- des- Monts et Sa­gue­nay? C’est dans ces mu­ni­ci­pa­li­tés que le nombre d’ac­ci­dents de la route est, toutes pro­por­tions gar­dées, le plus éle­vé au Qué­bec, ré­vèle une en­quête in­édite réa­li­sée par TC Mé­dia.

La ville de Mont-Trem­blant, avec ses 9 430 ré­si­dents (en 2012) et 2 mil­lions de vi­si­teurs an­nuels, trône au som­met du pal­ma­rès, avec le plus haut taux d’ac­ci­dents moyen des des sept der­nières an­nées dans la Belle pro­vince, soit 34,48 ac­ci­dents par 1 000 ha­bi­tants.

Les mu­ni­ci­pa­li­tés de Jo­liette ( 31,29), Sainte- Agathe- des- Monts ( 27,71), Sa­gue­nay ( 27,30) et La Tuque ( 26,05) com­plètent le top 5.

Des don­nées in­té­res­santes et fiables, se­lon Jean-Ma­rie De Ko­ninck, pré­sident de la Table qué­bé­coise de la sé­cu­ri­té rou­tière et pro­fes­seur au dé­par­te­ment de ma­thé­ma­tiques et de statistiques à l’Uni­ver­si­té La­val. « Il faut tou­te­fois re­gar­der les rai­sons et les cir­cons­tances. Il y a entre autres le tou­risme et la pré­sence de ca­mions, pas parce que les ca­mion­neurs sont de mau­vais conduc­teurs, mais bien parce que les ac­ci­dents qui im­pliquent les ca­mions sont gé­né­ra­le­ment plus graves. Et il faut aus­si avoir des don­nées à long terme pour dé­ga­ger une ten­dance, pas sur une ou deux an­nées » , ex­plique ce der­nier.

Routes à double sens, courbes pro­non­cées, vieilles routes sont au nombre des fac­teurs qui peuvent ex­pli­quer que cer­taines mu­ni­ci­pa­li­tés aient un lot d’ac­ci­dents plus éle­vé, fait va­loir M. De Ko­ninck. «La route du Nord, qui mène à la Côte-Nord, est bien connue comme étant une route dan­ge­reuse. Il y a beau­coup de ca­mions, des courbes, une route qui se ren­contre. Les au­to­mo­bi­listes sont vic­times de ça. C’est une si­tua­tion par­faite pour être le lieu d’ac­ci­dents», illustre-t-il.

Re­con­nue pour être un haut lieu de col­li­sions au Qué­bec, Mon­tréal se re­trouve au 107e rang ( sur 180) avec un taux de 13,51 ac­ci­dents par 1 000 ha­bi­tants, soit loin der­rière la ville de Qué­bec, qui ar­rive au 59 rang du pal­ma­rès de TC Mé­dia, avec une moyenne de 19,58 ac­ci­dents par 1 000 ha­bi­tants.

Reste que la mé­tro­pole est, en nombre ab­so­lu, le ter­ri­toire où il se pro­duit le plus d’ac­ci­dents. Entre 2006 et 2012 pas moins de 164 152 ac­ci­dents sont sur­ve­nus à Mon­tréal. Sans sur­prise, Qué­bec ( 71 533), La­val ( 35 106), Ga­ti­neau ( 31 383), Sa­gue­nay ( 27 478), Trois- Ri­vières ( 21 139), Lon­gueuil (21 054), Sher­brooke (18 852) et Lé­vis (18 103) com­plètent le top 10 du plus grand nombre de col­li­sions. À l’in­verse, c’est à Pointe- Calumet, dans les Lau­ren­tides, que l’on dé­nombre le moins d’im­pacts (138) en sept ans. Dans l’en­semble des mu­ni­ci­pa­li­tés de moins de 5000 ha­bi­tants au Qué­bec, on a dé­nom­bré, entre 2006 et 2012, un peu plus de 170 000 col­li­sions.

Ac­ci­dents mor­tels

Du cô­té des col­li­sions mor­telles, c’est à Prin­ce­ville, dans le Centre- du- Qué­bec, qu’il y a eu le plus de dé­cès par ha­bi­tant entre 2006 et 2012. Pas moins de 17 per­sonnes ont per­du la vie en sept ans dans cette mu­ni­ci­pa­li­té de 5 650 âmes, soit une moyenne de 0,4 dé­cès par 1 000 ha­bi­tants. La mu­ni­ci­pa­li­té de Les Cèdres, en Mon­té­ré­gie, prend la se­conde po­si­tion de ce fu­neste pal­ma­rès avec 0,37 mort par 1 000 ha­bi­tants.

En­fin, c’est à Saint- Fé­lix- de- Va­lois, dans La­nau­dière, où le taux de bles­sés ( in­cluant les morts, les bles­sés lé­gers et graves) est le plus éle­vé au Qué­bec avec 11,19 vic­times par 1 000 ha­bi­tants, sui­vi de près par Ca­ri­gnan (10,48) et La Tuque ( 10,47). Mon­tréal a l’ha­bi­tude de se dé­mar­quer avec le nombre d’ac­ci­dents et elle se dis­tingue aus­si du cô­té des vic­times. Entre 2006 et 2012, 56 830 per­sonnes ont su­bi des bles­sures dans un ac­ci­dent de la route.

Des lieux ac­ci­den­to­gènes

De­puis quelques an­nées, le MTQ pu­blie an­nuel­le­ment une liste des sites à po­ten­tiel d’amé­lio­ra­tion. Seule­ment pour cette an­née, une qua­ran­taine d’en­droits ont été ci­blés, dont la route 117 en Abi­ti­bi, la 185 à Dé­ge­lis, dans le Bas-Saint-Laurent et la route 148 à Pon­tiac en Ou­taouais. Le but? Amé­lio­rer le bi­lan rou­tier. «Un site à po­ten­tiel d’amé­lio­ra­tion est un site à di­men­sion res­treinte qui a été le lieu d’ac­ci­dents mor­tels, d’ac­ci­dents graves ou d’un nombre anor­ma­le­ment éle­vé d’ac­ci­dents qui peut être ré­duit de ma­nière ef­fi­cace par l’in­ter­ven­tion sur l’in­fra­struc­ture » , men­tionne Sa­rah Ben­sa­doun, porte- pa­role du MTQ. Pour l’an­née 2012-2013, le mi­nis­tère a in­ves­ti plus de 276M $ dans la réa­li­sa­tion de pro­jets qui visent la cor­rec­tion des sites à po­ten­tiel d’amé­lio­ra­tion, pré­cise Mme Ben­sa­doun.

Cette der­nière ex­plique que pour dé­ter­mi­ner ces en­droits, « le mi­nis­tère doit lo­ca­li­ser pré­ci­sé­ment tous les ac­ci­dents qui sont sur­ve­nus sur son ré­seau et qui ont fait l’ob­jet d’un rap­port de po­lice. Con­crè­te­ment, les ana­lyses tiennent compte de plu­sieurs fac­teurs, dont le dé­bit de cir­cu­la­tion, le type d’in­fra­struc­tures, la vi­tesse, le type de mi­lieu et la to­po­gra­phie des lieux. Pour quan­ti­fier le ni­veau de risque d’un site, le MTQ re­garde trois cri­tères : la gra­vi­té, la fré­quence et le taux d’ac­ci­dents » , pour­suit Mme Ben­sa­doun.

Jean-Ma­rie De Ko­ninck note tou­te­fois que la res­pon­sa­bi­li­té re­vient aux conduc­teurs, pas à la SQ, à la SAAQ ou au MTQ. « Le res­pon­sable, c’est soi- même. Il ne faut pas consom­mer d’al­cool, ne pas s’en­dor­mir, ne pas uti­li­ser de cel­lu­laire au vo­lant. Il faut aus­si sa­voir dans quoi on s’em­barque. Je ne condui­rais pas sur la route du Nord le soir ou la nuit. Le risque d’ac­ci­dent est plus fort » , cite- t- il en exemple.

Pho­to Jour­nal Le Nord

Le bou­le­vard La­belle (route 117) à Saint-Jé­rôme est par­ti­cu­liè­re­ment

acha­lan­dé pour une bonne par­tie de la jour­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.