«Pas de vente de gré à gré »

Achat du ter­rain du Dio­cèse de Saint-Jé­rôme

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Le conseiller in­dé­pen­dant Alain Lan­glois dé­nonce le fait que l’achat par la ville du ter­rain du Dio­cèse de Saint-Jé­rôme, ad­ja­cent au cré­ma­to­rium sur la rue de Mar­ti­gny, va lui per­mettre de « maxi­mi­ser cet em­pla­ce­ment com­mer­cial près de l’au­to­route.»

« Une vente de gré à gré ali­mente le fa­vo­ri­tisme et ne per­met pas d’ob­te­nir le meilleur prix pos­sible et le meilleur pro­jet. Dans la fou­lée de la com­mis­sion Char­bon­neau, le conseil doit dé­mon­trer son in­ten­tion ferme de trans­pa­rence et de saine ges­tion fi­nan­cière,» fait sa­voir M. Lan­glois.

Zo­né com­mer­cial ?

« Ce ter­rain de plus de 425,000 pieds car­rés se­ra zo­né com­mer­cial d’ici peu, » s’in­quiète le conseiller avant d’ajou­ter qu’« il ne se­rait pas sur­pre­nant que la vente de ce ter­rain de gré à gré soit mise à l’ordre du jour de la réunion du 17 sep­tembre ou de la der­nière as­sem­blée avant les élec­tions». Par ailleurs, il sou­tient que « des pourparlers avec un éven­tuel ache­teur du sec­teur au­to­mo­bile au­raient dé­bu­té. «Les élus se doivent d’agir dans les meilleurs in­té­rêts des ci­toyens. »

Se­lon Alain Lan­glois, la Ville doit avant tout dé­mon­trer qu’elle est ca­pable de va­lo­ri­ser ce ter­rain. Il se ques­tionne, «pour­quoi se hâ­ter à vou­loir vendre à tout prix et dans les dé­lais les plus courts une su­per­fi­cie com­mer­ciale aus­si im­por­tante si­tuée sur l’ar­tère la plus acha­lan­dée de la ville et en bor­dure de l’au­to­route 15 ? »

Se­lon lui « l’in­té­rêt de pro­mo­teurs qui vou­draient pré­pa­rer un pro­jet d’en­semble de dé­ve­lop­pe­ment de ce site se­rait sou­hai­té et bien­ve­nu. Une telle dé­marche peut fa­ci­le­ment né­ces­si­ter 2 à 3 ans de pré­pa­ra­tion. »

La tran­sac­tion

On se sou­vient qu’en août der­nier, la Ville de SaintJé­rôme pro­cé­dait à une tran­sac­tion avec le Dio­cèse, ce­lui-ci lui cé­dant le parc La­belle et un ter­rain de 425,000 pieds car­rés si­tué sur la rue De Mar­ti­gny, en face du ci­me­tière. Un boi­sé de grands pins sur le bord de l’au­to­route 15 d’un grand po­ten­tiel com­mer­cial. La Ville dé­bourse 750 000 $ pour cette ac­qui­si­tion. Par ailleurs, l’en­tente avec le dio­cèse pré­voit, qu’en plus du mon­tant de la vente, la Ville cé­de­ra à l’or­ga­nisme re­li­gieux la moi­tié du bé­né­fice réa­li­sé sur la re­vente du ter­rain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.