Cou­leurs Les … ce pléo­nasme ty­pi­que­ment lau­ren­tien

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Nous y sommes! C’est le temps des cou­leurs. Elles sont ar­ri­vées en ca­chette, en pleine nuit comme des cham­pi­gnons, après la pluie. Pour­tant nous le sa­vions qu’elles se­raient pré­sentes et avec elles, on a si­gné la fin de l’été. Avez-vous bien ob­ser­vé ? Dites-moi vrai­ment ? Car elles sont pour la plu­part bien per­chées, très hautes pour qu’on les re­garde avec at­ten­tion, que l’on soit sur­pris et que l’on en parle.

Cer­taines sont au ni­veau des yeux, mais pour d’autres les mal­heu­reuses, un coup de vent trop in­sis­tant ou une fai­blesse les ont fait chu­ter au sol.

Mais n’ayez crainte, car en dé­but no­vembre, qu’elles soient ju­chées ou plan­chées, elles se­ront toutes ou­bliées, car ra­mas­sées par le ci­toyen en­ga­gé qui n’aime pas voir sa bour­gade vi­suel­le­ment trou­blée.

Ce Lau­ren­tien se fe­ra même un plai­sir de pla­cer un ap­pel à sa mu­ni­ci­pa­li­té pour de­man­der de ve­nir les ra­mas­ser, en es­pé­rant qu’elles soient re­cy­clées.

Une guerre

D’ici là, à la ques­tion : «As-tu vu les cou­leurs dans le Nord» ?, vous ré­pon­drez cer­tai­ne­ment oui, car il y en a pour tous les goûts.

Si vous êtes du type pein­tures de guerre, vous se­rez pro­ba­ble­ment ser­vis.

D’autres abordent leurs cou­leurs avec l’ap­proche gang de rue, car ils se li­vre­ront une guerre de tran­chées, dis­trict par dis­trict.

Il y a aus­si ceux qui semblent rê­ver en cou­leur, mais il en faut pour es­pé­rer avoir une cou­leur lo­cale res­pec­tée.

Vous avez com­pris que de Ri­vière-Rouge à Sur la pho­to, vous re­con­nais­sez les cou­leurs de Sainte- So­phie, Saint- Jé­rôme, SaintCo­lom­ban, Saint-Hip­po­lyte et Pré­vost.

Ces gens, hauts en cou­leurs, sont de la MRC de la Ri­vière-du-Nord (Yvon, Marc, Jacques, Ger­main et Bru­no).

Pour le pro­pos de cette chro­nique, je les ai re­nom­més en les bap­ti­sant Les chums de la MRC.

Alors, mer­cre­di der­nier, j’ai croi­sé Les chums de la MRC sur une ter­rasse, rue De la gare, et, le temps de deux trois blagues avec eux, j’ai eu l’im­pres­sion d’être à un conven­tum de maires réunis de­vant un pe­tit ca­fé deux crèmes deux sucres qui se ra­con­taient leurs Mont-Trem­blant, de Mont-Lau­rier à Bré­beuf, de Saint-Hip­po­lyte à Saint-Sau­veur, en pas­sant par Saint-Jé­rôme et Val-des-Lacs, c’est un pléo­nasme ty­pi­que­ment lau­ren­tien que de par­ler de cou­leurs, car elles sont ef­fec­ti­ve­ment ar­ri­vées en ca­chette en pleine nuit, les cou­leurs des pan­cartes de par­tis po­li­tiques mu­ni­ci­paux et, tout ça, en même temps que les cou­leurs d’au­tomne.

Avant de noir­cir le bul­le­tin de vote, le 3 no­vembre pro­chain, rap­pe­lez-vous de votre cou­leur d’il y a quatre ans.

Les chums de la MRC

bons et moins bons coups… au golf, lol.

Clau­dette Dion

En outre, quel bon­heur de ne pas avoir «per­du» Clau­dette Dion.

Elle a été ap­pro­chée pour faire de la politique mu­ni­ci­pale dans notre ré­gion, mais, après ré­flexion, a dé­ci­dé de res­ter à la chan­son et à ses causes comme la Mai­son Ad­hé­mar Dion et la Fon­da­tion Ma­man Dion.

Clau­dette Dion était mon in­vi­tée à CIME 103,9-101,3 lun­di, pour an­non­cer ses spec­tacles Hom­mage à Édith Piaf, le 10 oc­tobre au Rial­to de Mon­tréal, au casino du lac Lea­my les 26 et 27 oc­tobre et à la Ca­ra­velle de SaintJé­rôme les 7 et 10 no­vembre pro­chain.

Blonde, brune, rousse ou … blanche!

Et pour agré­men­ter tout ça il y a d’autres cou­leurs qui vien­dront se mê­ler à notre pléo­nasme an­non­cé.

C’est le blond, peut-être le roux ou le brun, sans ou­blier cer­tai­ne­ment le blanc … des bières du pro­chain Ok­tor­bier­fest dans les terres de Sé­ra­phin à Sainte-Adèle PQ.

Pho­to Alain Jean-Ma­ry

Les cou­leurs de la MRC de la Ri­vière-du-Nord.

Gra­cieu­se­té

Alain, en com­pa­gnie de Clau­dette Dion, lors de son pas­sage à CIME, lun­di der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.