Plan­ter un arbre pour la bonne cause

Le Nord - - ACTUALITÉS - Isa­belle Ne­veu

Une cen­taine de par­ti­ci­pants, conscients de l’im­por­tance de la na­ture, se sont ras­sem­blés, le 19 oc­tobre der­nier, pour plan­ter plus de 500 arbres et ar­bustes d’es­pèces in­di­gènes à la ferme de Fran­cis Lor­rain, à Sainte-So­phie.

C’est dans une am­biance fa­mi­liale que le pro­jet con­joint de re­fo­res­ta­tion ur­baine de la Fon­da­tion Da­vid Su­zu­ki et RONA a per­mis une ren­contre entre la po­pu­la­tion et la na­ture.

Re­créer des es­paces na­tu­rels

OEu­vrant dans le but com­mun de pro­té­ger l’en­vi­ron­ne­ment, la Fon­da­tion Da­vid Su­zu­ki, l’en­tre­prise RONA, le Jour de la Terre et le Conseil d’As­sai­nis­se­ment et d’Amé­na­ge­ment du Ruis­seau La­corne (CAARUL) ont tra­vaillé en­semble pour une se­conde fois à l’or­ga­ni­sa­tion d’une plan­ta­tion.

Re­créer des es­paces na­tu­rels dans la ré­gion de la Cein­ture verte du Grand Mon­tréal pour pro­fi­ter des bien­faits de la na­ture consti­tue le but prin­ci­pal du pro­jet de re­fo­res­ta­tion ur­baine.

Éric An­dria­ma­noe­li­son, co­or­don­na­teur de pro­jets au CAARUL, a ex­pli­qué que les arbres et ar­bustes qui ont été plan­tés en bor­dure des champs de Fran­cis Lor­rain pro­tè­ge­ront les cultures de l’éro­sion éo­lienne et sau­ve­gar­de­ront l’en­vi­ron­ne­ment de la dé­rive des pes­ti­cides.

Pins blancs, épi­nettes, frênes rouges et spi­rées à larges feuilles sont par­mi les es­pèces in­di­gènes qui ont été plan­tées. « Bien qu’ils soient très jeunes, les arbres et ar­bustes ac­com­plissent dé­jà leur rôle, mais ils se­ront réel­le­ment ef­fi­caces dans une di­zaine d’an­nées », a sou­li­gné Éric An­dria­ma­noe­li­son.

Une ac­tion si­gni­fi­ca­tive

«Plan­ter un arbre est un geste qui dé­montre qu’on aime la na­ture et qu’on a conscience de sa né­ces­si­té », a af­fir­mé mon­sieur Ca­mille Car­pen­tier, un ré­sident de Mon­tréal-Nord, qui s’est dé­pla­cé dans les Lau­ren­tides avec sa fa­mille, spé­cia­le­ment pour l’ac­ti­vi­té.

Quant à elle, Anne-Ma­rie Berthiaume, ré­si­dente de Pré­vost, a sou­li­gné : « Quand j’ai l’oc­ca­sion d’ai- der à plan­ter des arbres ou d’en ob­te­nir pour en plan­ter chez moi, je le fais sans hé­si­ter. »

Le nombre éle­vé de par­ti­ci­pants au re­peu­ple­ment fo­res­tier de cette zone agri­cole confirme l’im­por­tance du geste.

Une cen­taine de per­sonnes se sont en­trai­dées pour plan­ter plus de 500 arbres et ar­bustes d’es­pèces in­di­gènes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.