Des en­ga­ge­ments de Vi­sion Saint-Jé­rôme au ni­veau com­mu­nau­taire

Le Nord - - ACTUALITÉS - Salle de nou­velles

«À moins de vingt jours du vote, Vi­sion SaintJé­rôme est le seul par­ti à avoir pris de réelles po­si­tions en cette ma­tière. Le manque de sé­rieux, de ré­flexion, de pré­pa­ra­tion et de com­pé­tence de nos ad­ver­saires ap­pa­raît ici clai­re­ment» éva­luer Sté­phane Ma­her.

Le chef de Vi­sion Saint-Jé­rôme y al­lait de cette dé­cla­ra­tion la semaine der­nière au sor­tir de la ren­contre des quatre can­di­dats sur le monde com­mu­nau­taire.

À ses yeux, les en­ga­ge­ments de son par­ti, re­la­ti­ve­ment au sec­teur com­mu­nau­taire, re­pré­sentent la so­lu­tion à bien des pro­blé­ma­tiques.

En­ga­ge­ments

Quels sont-ils ces en­ga­ge­ments?

Sur le plan so­cial, Vi­sion pro­pose une «meilleure ap­proche afin de sti­mu­ler l’in­ves­tis­se­ment pour la construc­tion de nou­veaux lo­ge­ments so­ciaux et de se do­ter d’un plan à long terme en ce qui concerne la lutte à la pau­vre­té et aux in­éga­li­tés so­ciales».

Qui plus est, «Vi­sion Saint-Jé­rôme s’en­gage à adop­ter un rè­gle­ment sur la sé­cu­ri­té et la sa­lu­bri­té des lo­ge­ments».

Au ni­veau du fi­nan­ce­ment des or­ga­nismes, «Vi­sion Saint-Jé­rôme s’en­gage à créer un fonds de sou­tien du mi­lieu com­mu­nau­taire d’au moins 100 000 $».

Amé­lio­rer le sou­tien

Alors que sup­por­ter les tra­vailleurs du mi­lieu com­mu­nau­taire, «Vi­sion Saint-Jé­rôme s’en­gage à créer une jour­née an­nuelle de re­con­nais­sance des tra­vailleurs et des bé­né­voles du mi­lieu com­mu­nau­taire».

Le par­ti en­tend, de plus, «amé­lio­rer le sou­tien aux or­ga­nismes com­mu­nau­taires par la mise en dis­po­ni­bi­li­té de cer­tains équi­pe­ments et lo­caux de la mu­ni­ci­pa­li­té. De même que de «don­ner plus de dis­po­ni­bi­li­té à la Com­mis­sion des af­faires com­mu­nau­taires afin de ren­con­trer et consul­ter les or­ga­nismes com­mu­nau­taires oeu­vrant dans la Ville de Saint-Jé­rôme».

«J’in­vite tous les Jé­rô­miens qui ap­puient nos en­ga­ge­ments com­mu­nau­taires de la ville à nous ap­puyer le 3 no­vembre pro­chain» de conclure, à cet égard, Sté­phane Ma­her.

Ré­ponse à Pi­geon

En outre, Sté­phane Ma­her a te­nu à ré­pondre aux com­men­taires de son ad­ver­saire Mar­tin Pi­geon.

«Cer­tains de nos ad­ver­saires nous ac­cusent cette semaine de vendre du rêve. Nous pou­vons au­jourd’hui leur ré­pondre par l’af­fir­ma­tive : oui nous vou­lons faire rê­ver les Jé­rô­miens ...Oui, nous rê­vons d’une ad­mi­nis­tra­tion qui place la trans­pa­rence et l’éthique au coeur de ses pré­oc­cu­pa­tions et nous rê­vons d’une équipe qui au­ra à coeur la dé­fense des contri­buables de St-Jé­rôme. Nous rê­vons d’une ville qui re­gar­de­ra en face les pro­blèmes de pau­vre­té de notre ville, nous rê­vons de mettre fin au cli­mat de mo­ro­si­té qui nous af­fecte tous de­puis trop long­temps, nous rê­vons de plus de sé­cu­ri­té par­tout sur le ter­ri­toire, nous rê­vons de grands pro­jets por­teurs et nous rê­vons que les choses vont chan­ger dans notre ville… Nous sug­gé­rons à nos ad­ver­saires de pré­sen­ter leur pro­gramme aux ci­toyens de Saint-Jé­rôme, plu­tôt que de se lan­cer à de basses at­taques par­ti­sanes».

Photo gra­cieu­se­té

Sté­phane Ma­her.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.