L’au­to­route 15, un atout in­dé­niable…

Conces­sion­naires au­to­mo­biles

Le Nord - - L’ACHAT LOCAL , MOI… J’EMBARQUE! -

S’il y a un phé­no­mène fa­ci­le­ment me­su­rable dans le monde de l’au­to­mo­bile à SaintJé­rôme au cours des der­nières an­nées, c’est bien l’at­trait de l’au­to­route 15 aux abords de la­quelle bon nombre de conces­sion­naires ont élu do­mi­cile.

Et l’ef­fet po­si­tif de cette dé­ci­sion pour ces gens-là se me­sure au-de­là de l’af­fluence sur l’au­to­route la plus fré­quen­tée au Qué­bec.

Plus fa­ciles d’ac­cès…

1. Pour un, Da­niel Jar­ry, pré­sident de St-Jé­rôme Che­vro­let Buick GMC, voit dans la lo­ca­li­sa­tion de son en­tre­prise le long de l’au­to­route 15, un élé­ment fa­ci­li­tant pour sa clien­tèle.

«Nos ins­tal­la­tions sont plus fa­ciles d’ac­cès qu’avant (elles étaient lo­ca­li­sées au­pa­ra­vant sur la route 117 dans le sec­teur La­fon­taine). C’est un avan­tage cer­tain au ni­veau des ventes, mais aus­si du ser­vice (après-vente) et tout au­tant en re­gard des heures d’ou­ver­ture» note M.Jar­ry.

Per­for­mance du fa­bri­cant

En fait, M.Jar­ry est heu­reux de la dé­ci­sion prise il y a quelques an­nées, mais tout au­tant de la bonne marche des af­faires.

«L’in­dus­trie au­to­mo­bile va bien et ça pa­raît au ni­veau de nos ventes. Quand je re­garde après huit mois (les sta­tis­tiques les plus ré­centes sont celles du mois d’août), nos ventes pré­sentent de très bons ré­sul­tats. J’at­tri­bue une bonne part de ce constat à la bonne per­for­mance de notre fa­bri­cant» note-t-il.

Une clien­tèle fi­dèle

Quant à savoir jus­qu’à quel point les gens de chez nous consomment dans la ré­gion quand vient le temps de se pro­cu­rer un nou­veau vé­hi­cule, Da­niel Jar­ry a cette re­marque amu­sante: «On ne peut pas dire que la clien­tèle de Saint-Jé­rôme et des en­vi­rons a ten­dance à être in­fi­dèle… Par contre, il est clair qu’il faut lui dé­mon­trer que nous al­lons tout faire pour bien la ser­vir…»

Ventes en hausse

Voi­sin de St- Jé­rôme Che­vro­let Buick GMC, le conces­sion­naire Nord Sud Hon­da a aus­si quit­té la route 117 il y a quelques an­nées pour ve­nir s’éta­blir sur le bord de l’au­to­route 15. Et son di­rec­teur gé­né­ral Ja­son Ha­mil­ton ne doute pas un seul ins­tant du suc­cès de la dé­marche qui rap­porte ses fruits de­puis ce dé­mé­na­ge­ment. « Nos ventes sont en hausse d’an­née en an­née. Nous ven­dons aux en­vi­rons de 950 vé­hi­cules neufs par an­née» fait re­mar­quer, fiè­re­ment, M.Ha­mil­ton.

La hausse de la po­pu­la­tion

Par ailleurs, si Nord Sud Hon­da pré­sente une belle vi­trine sur l’au­to­route 15, le fac­teur dé­mo­gra­phique y fait éga­le­ment pour beau­coup dans le suc­cès du conces­sion­naire.

«La proxi­mi­té de l’au­to­route 15 re­pré­sente un fac­teur de notre suc­cès, c’est cer­tain. Mais il faut aus­si par­ler de la forte crois­sance de la po­pu­la­tion de Saint-Jé­rôme et ses en­vi­rons au cours des der­nières an­nées…» note M.Ha­mil­ton.

Il faut aus­si pré­ci­ser qu’en ver­tu d’une po­li­tique de la com­pa­gnie, le ter­ri­toire de Saint- Jé­rôme et ses en­vi­rons ( jus­qu’à Sainte-Adèle, en fait) est ce­lui de Nord Sud Hon­da.

Ce qui contri­bue à fi­dé­li­ser la clien­tèle, mais ce n’est certes pas le seul fac­teur.

«Notre mis­sion ne se li­mite pas à vendre une au­to et as­su­rer un bon en­tre­tien. Nous fai­sons en sorte d’éta­blir et d’en­tre­te­nir une bonne relation de confiance avec nos clients. C’est, entre autres, pour ce­la qu’ils re­viennent nous voir… » ex­plique Ja­son Ha­mil­ton.

Oui l’au­to­route, mais autres choses…

Pour Yan Sau­riol, di­rec­teur gé­né­ral de Hyun­dai Saint-Jé­rôme, il est clair que l’im­plan­ta­tion d’une nou­velle bâ­tisse il y a quelques an­nées aux abords de l’au­to­route 15, et non loin de la route 158, rap­porte des di­vi­dendes. Mais, il n’y a pas juste ce­la…. D’autres fac­teurs entrent en ligne de compte…

«Les choses vont très bien pour nous» lance, sans hé­si­ter, M.Sau­riol. «Même que nous connais­sons notre meilleure an­née de­puis six ans (mo­ment de l’im­plan­ta­tion aux abords de l’au­to­route 15)».

Et cette per­for­mance, il l’at­tri­bue, en tout pre­mier lieu, à la qua­li­té du pro­duit, «pas cher et qui ré­pond aux be­soins et aux goûts des gens».

Des fac­teurs

D’ailleurs, di­ra Yan Sau­riol, « la proxi­mi­té de l’au­to­route et le fait que nos clients, sa­tis­faits, nous ré­fèrent à leurs pa­rents, voi­sins et amis» ex­pliquent, se­lon, lui «notre suc­cès»…

Dans un tel contexte, le conces­sion­naire, sou­ligne M.Sau­riol, pré­sente un fort taux de ré­ten­tion de ses clients des der­nières an­nées.

«Les gens sont sa­tis­faits de la qua­li­té et de la gamme de nos pro­duits. C’est en­core la meilleure ga­ran­tie qu’ils re­vien­dront quand vien­dra le temps de chan­ger de vé­hi­cule…» éva­lue-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.