La féé­rie de Noël... sans dom­mages!

Le Nord - - SPORTS -

Voi­ci re­ve­nu le temps d’ins­tal­ler les dé­co­ra­tions de Noël à l’ex­té­rieur. Sur la cor­niche de la mai­son ou dans les arbres, les dé­co­ra­tions lu­mi­neuses au­ront leur ef­fet. Il faut par contre se mon­trer pru­dent quand on se sert des vé­gé­taux pour don­ner un air de fête à l’ex­té­rieur.

Au dé­part, il ne faut pas perdre de vue que l’arbre qu’on dé­core est vi­vant. Ses branches de­ve­nant plus cas­santes par temps froid, il mé­rite d’être ma­ni­pu­lé avec soin. La règle d’or : ins­tal­ler nos lu­mières dé­li­ca­te­ment pour ne rien bri­ser.

PRÉ­CAU­TIONS

Quels vé­gé­taux sont plus sus­cep­tibles de sup­por­ter mieux les dé­co­ra­tions lu­mi­neuses?

Les spé­cia­listes vous di­ront qu’on dé­core de pré­fé­rence les vé­gé­taux dont les branches sont as­sez ré­sis­tantes pour sou­te­nir le poids des guir­landes élec­triques et ce­lui de la neige ou de la glace (érable, chêne, tilleul, pin, épi­céa, etc.). Comme la cha­leur des am­poules conven­tion­nelles peut en­dom­ma­ger les ai­guilles des co­ni­fères (épi­nette, etc.), si on tient à illu­mi­ner ce type d’arbres, on uti­lise les am­poules les moins puis­santes ( 5 watts), ou mieux, les mi­ni­lu­mières, comme dans le cas des arbres à bois mou ( saule, etc.) ou à port re­tom­bant ( ca­ra­va­nier, etc.). Quelle sorte de lu­mières doit-on ache­ter? Des lu­mières conçues pour l’ex­té­rieur, dont les rac­cor­de­ments sont à l’épreuve des in­tem­pé­ries. On le ré­pète, mais cer­tains ont ten­dance à l’ou­blier : les lu­mières d’in­té­rieur ne peuvent pas être uti­li­sées à l’ex­té­rieur.

Pour ce qui est du choix, les guir­landes de mi­ni- lu­mières sont idéales : elles dé­gagent peu de cha­leur et sont peu éner­gi­vores. Les fi­lets de mi­ni­lu­mières conviennent aux ar­bustes et aux co­ni­fères de forme ar­ron­die ou py­ra­mi­dale. Les am­poules conven­tion­nelles C- 7 ( 5 watts) sont tout in­di­quées pour illu­mi­ner les feuillus moyen­ne­ment cos­tauds (jus­qu’à 30 pi de hau­teur) ou les co­ni­fères ( si on y tient!), tan­dis que les am­poules C- 9 ( 7 watts) sont ré­ser­vées aux arbres de très grande taille.

LU­MIÈRES À DEL

Idéa­le­ment, dans tous les cas, on ne sau­rait trop re­com­man­der d’uti­li­ser des lu­mières à DEL. Dans les faits, les lu­mières à DEL sont plus avan­ta­geuses que les sets de lu­mières conven­tion­nelles, parce que le set conti­nue à fonc­tion­ner même si une des lu­mières s’éteint. C’est aus­si avan­ta­geux au ni­veau d’éco­no­mie d’éner­gie avec les lu­mières DEL qui consomment jus­qu’à 90 % moins d’éner­gie que les lu­mières conven­tion­nelles et pré­sentent une du­rée de vie de 200 000 heures…

Photo gra­cieu­se­té

Photo gra­cieu­se­té

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.