En­core du che­min à faire pour la pa­ri­té femme-homme

Élec­tions mu­ni­ci­pales 2013 dans les Lau­ren­tides

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Se­lon les chiffres ob­te­nus par le Ré­seau des femmes des Lau­ren­tides (RFL), les femmes comptent main­te­nant pour 33,2 % des élus mu­ni­ci­paux, mairesses et conseillères confon­dues, com­pa­ra­ti­ve­ment à 30,7 % à la suite de l’élec­tion de 2009, soit une lé­gère aug­men­ta­tion.

La ré­gion des Lau­ren­tides a vu, aux élec­tions 2013, une hausse de près de 13 % des can­di­da­tures fé­mi­nines com­pa­ra­ti­ve­ment à 2009.

Les femmes au ren­dez-vous

« Les femmes étaient non seule­ment au ren­dez­vous, mais elles se pré­sen­taient avec confiance et dé­ter­mi­na­tion, signe que nos ef­forts ont por­té leurs fruits, » sou­ligne Ja­nie Du­charme, responsable du vo­let Femmes et po­li­tique au RFL.

Se­lon les sta­tis­tiques du MAMROT, dans notre ré­gion, 54 % des femmes can­di­dates ont été élues com­pa­ra­ti­ve­ment à 64 % pour le Qué­bec.

Et, sur les 184 élues, 52,7 % en sont à leur pre­mier man­dat, 62 ont été élues par ac­cla­ma­tion (33,7 %) et 19 jeunes femmes de 35 ans et moins ont ga­gné la confiance des élec­teurs.

Par ailleurs, alors qu’elles étaient 15 à oc­cu­per un poste de maire en 2009, la ré­gion des Lau­ren­tides compte main­te­nant 17 mairesses sur son ter­ri­toire. Par­mi elles, 9 en sont à leur pre­mier man­dat.

À 33 ans, la nou­velle mai­resse de Sainte-An­ne­du-Lac, Ma­dame An­nick Brault, est la seule âgée de moins de 35 ans.

Lire le texte in­té­gral sur notre site au www.jour­nal­le­nord.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.