Les ma­la­dies chro­niques sont la prin­ci­pale cause de décès

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Le « Por­trait de san­té de la po­pu­la­tion de la ré­gion des Lau­ren­tides », un por­trait qui vise à in­for­mer la po­pu­la­tion de son état de san­té et de rendre utiles les don­nées de san­té pour pla­ni­fier l’offre des ser­vices de san­té dans la ré­gion a été lan­cé of­fi­ciel­le­ment par la Di­rec­tion de san­té pu­blique des Lau­ren­tides lors d’une con­fé­rence de presse le 20 no­vembre der­nier.

En plus de mettre en évi­dence les prin­ci­paux pro­blèmes de san­té ré­gio­naux, le por­trait per­met d’ap­pro­fon­dir la com­pré­hen­sion de leurs causes et fait res­sor­tir les in­ter­ven­tions pos­sibles pour en pré­ve­nir l’ap­pa­ri­tion.

La Dre Ge­ne­viève Perreault, co­or­don­na­trice de l’équipe de la sur­veillance de l’état de san­té de la po­pu­la­tion, et Syl­vie Na­don, chef d’équipe, ont dé­taillé les faits saillants de ce por­trait. Alors que, le Dr Éric Goyer, di­rec­teur de san­té pu­blique des Lau­ren­tides, a pré­sen­té de son cô­té les prin­ci­paux constats et en­jeux de san­té pu­blique

Ma­la­dies chro­niques en aug­men­ta­tion

Il res­sort que les ma­la­dies chro­niques sont la prin­ci­pale cause de décès et les ha­bi­tudes de vie consti­tuent un fac­teur de risque im­por­tant. En­vi­ron 70 % des décès sont en ef­fet cau­sés par les can­cers, les ma­la­dies car­diaques et les ma­la­dies res­pi­ra­toires.

Se­lon l’Agence de la san­té et des ser­vices so­ciaux des Lau­ren­tides, les ma­la­dies chro­niques, telles que l’hy­per­ten­sion et le dia­bète, sont en aug­men­ta­tion et plus de la moi­tié de la po­pu­la­tion adulte pré­sente un sur­plus de poids.

Dans les faits, les trois quarts de la po­pu­la­tion ont au moins une ha­bi­tude de vie à amé­lio­rer, tels que la pratique d’ac­ti­vi­té phy­sique, la consom­ma­tion de fruits et de lé­gumes et le non-usage du ta­bac.

Ré­ap­pa­ri­tion de la sy­phi­lis

Une aug­men­ta­tion in­quié­tante des in­fec­tions trans­mis­sibles sexuel­le­ment et par le sang est ob­ser­vée sur­tout chez les jeunes ou le nombre de nou­veaux cas d’in­fec­tion de chla­my­dia et de go­nor­rhée aug­mente par­ti­cu­liè­re­ment. De plus, de­puis 2011, la sy­phi­lis est ré­ap­pa­rue, dé­sor­mais pré­sente même chez les jeunes de moins de 20 ans. Ces ma­la­dies sont en grande par­tie at­tri­buables à des com­por­te­ments sexuels à risque.

Les don­nées dé­montrent éga­le­ment les dif­fi­cul­tés d’adap­ta­tion so­ciale et les com­por­te­ments à risque à pré­ve­nir chez les jeunes chez qui on ob­serve une hausse de la cri­mi­na­li­té.

On re­marque da­van­tage de si­gna­le­ments à la di­rec­tion de la pro­tec­tion de la jeu­nesse

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.