Pierre Dionne La­belle lance un ap­pel au gou­ver­ne­ment conser­va­teur

Stra­té­gie des par­te­na­riats de lutte contre l’iti­né­rance

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Le dé­pu­té néo-dé­mo­crate Pierre Dionne La­belle a lan­cé un ap­pel au gou­ver­ne­ment conser­va­teur afin qu’il re­con­duise ra­pi­de­ment le pro­gramme ac­tuel de lutte contre l’iti­né­rance et en aug­mente les moyens plu­tôt que les ré­duire.

Le gou­ver­ne­ment a an­non­cé que sa Stra­té­gie des par­te­na­riats de lutte contre l’iti­né­rance (SPLI) se­ra mo­di­fiée pour sou­te­nir uni­que­ment la me­sure dite du Lo­ge­ment d’abord.

Perte d’em­ploi

« Pour­quoi je­ter le pro­gramme ac­tuel qui mise sur la di­ver­si­té, la com­plé­men­ta­ri­té, la flexi­bi­li­té et l’au­to­no­mie des com­mu­nau­tés lo­cales quant au mo­dèle qu’elles choi­sissent d’adop­ter pour lut­ter ef­fi­ca­ce­ment contre l’iti­né­rance? », dé­plore Pierre Dionne La­belle.

De plus, « Le gou­ver­ne­ment conser­va­teur fra­gi­lise les or­ga­nismes qui ont fait leurs preuves, tel “L’Écluse des Lau­ren­tides”. Ce­lui-ci offre un ser­vice de tra­vailleurs de rue, as­su­rant no­tam­ment l’ac­com­pa­gne­ment et le trans­port vers des res­sources d’hé­ber­ge­ment dans plu­sieurs com­tés de la Rive-Nord », sou­ligne le dé­pu­té fai­sant ob­ser­ver que cinq tra­vailleurs de rue sur dix de L’Écluse pour­raient perdre leur em­ploi avec l’aban­don de l’orien­ta­tion gé­né­ra­liste de la SPLI.

Pour le dé­pu­té de Ri­vière- du- Nord, si l’ob­jec­tif de don­ner un toit à tous et toutes est fort louable, il ne doit pas mettre en pé­ril tous les autres ser­vices dé­ve­lop­pés au cours des 30 der­nières an­nées.

« Pour tous ceux et celles qui tra­vaillent avec des per­sonnes iti­né­rantes, il est évident que ces der­nières ont be­soin non seule­ment de lo­ge­ment, mais aus­si d’aide et d’ac­com­pa­gne­ment pour sor­tir une fois pour toutes de la rue », fait re­mar­quer Pierre Dionne La­belle.

Le dé­pu­té men­tionne éga­le­ment que, mal­gré les be­soins pour un éven­tail plus viable et com­plet de me­sures de sou­tien, le gou­ver­ne­ment Har­per ré­orien­te­ra la SPLI afin d’uni­que­ment four­nir un lo­ge­ment, ce­la sans re­gard aux pro­blèmes de san­té men­tale ou de toxi­co­ma­nie que les per­sonnes iti­né­rantes pour­raient avoir. Un sup­plé­ment au loyer se­rait oc­troyé en mi­sant seule­ment sur le lo­ge­ment pri­vé, écar­tant les lo­ge­ments so­ciaux du por­trait.

Les dé­pu­tés du NPD ont éga­le­ment don­né leur ap­pui à la po­si­tion una­nime de l’As­sem­blée na­tio­nale du Qué­bec qui s’op­pose à l’im­po­si­tion uni­la­té­rale de la nou­velle orien­ta­tion de la SPLI par le gou­ver­ne­ment conser­va­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.