Près de cent ans de conver­sion

Le Nord - - ACTUALITÉS -

De­puis près d’un siècle, des églises du Qué­bec sont ven­dues, trans­for­mées si­non dé­mo­lies.

Cer­taines ont été rayées de la carte pour lais­ser place à des dé­ve­lop­pe­ments im­mo­bi­liers et rou­tiers. D’autres sont de­ve­nues in­utiles en rai­son de la fu­sion de deux com­mu­nau­tés re­li­gieuses.

À par­tir des an­nées 1990, la dé­ser­tion des églises, le vieillis­se­ment de la com­mu­nau­té re­li­gieuse et la baisse des vo­ca­tions re­li­gieuses ont pous­sé les dio­cèses et les fa­briques à com­men­cer à se dé­par­tir de leur bâ­ti­ment, dont l’en­tre­tien est oné­reux. Une poi­gnée d’églises chan­geaient alors de main chaque an­née.

De 1900 à 2003, près de 250 églises ont été conver­ties, a éva­lué la Chaire de recherche en pa­tri­moine ur­bain de l’Uni­ver­si­té du Qué­bec à Mon­tréal.

Au fil des ans, la ca­dence s’est ac­cé­lé­rée. Tel­le­ment qu’au­jourd’hui, près d’une église par semaine est fer­mée, ven­due ou trans­for­mée. Au moins 50 églises dé­laissent an­nuel­le­ment en tout ou en par­tie leur fonc­tion re­li­gieuse. Des tra­vaux sont ac­tuel­le­ment réa­li­sés dans 13 d’entre elles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.