La tra­di­tion der­rière l’en­goue­ment pour Twi­light

Le vam­pire : lan­ce­ment d’une an­tho­lo­gie des textes fon­da­teurs

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET SPECTACLES - Fran­çoise Le Guen

Le vam­pire - An­tho­lo­gie des textes fon­da­teurs, l’ou­vrage que viennent de lan­cer les deux au­teurs Annik- Co­ro­na Ouel­lette et Alain Vé­zi­na au Cé­gep de Saint-Jé­rôme est des­ti­né avant tout au pu­blic col­lé­gial et uni­ver­si­taire pour étu­dier la lit­té­ra­ture ro­man­tique, mais il s’adresse éga­le­ment aux lec­teurs fé­rus de lit­té­ra­ture vampiriques.

De Goethe à Sto­ker, en pas­sant par Mé­ri­mée et By­ron, les prin­ci­pales oeuvres qui ont abor­dé ce thème fan­tas­tique au 19e siècle se re­trouvent dans cette mi­ni an­tho­lo­gie de textes lit­té­raires avec pour les vam­pires pour thème.

Re­ve­nir aux sources

Par­mi tous les êtres de lé­gende, le vam­pire hante l’ima­gi­naire des hu­mains plus en­core que le loup-ga­rou.

Le vam­pire, créa­ture lé­gen­daire, ce mort­vi­vant qui se nour­rit du sang des vi­vants afin d’en ti­rer sa force vi­tale fas­cine et ins­pire de­puis long­temps écri­vains, scé­na­ristes et les arts gra­phiques. Les thèmes qu’il in­carne sont nom­breux et vont de la nuit, à la peur, le sang vi­tal, la vie et la mort, l’âme, l’at­ti­rance et la ré­pul­sion, l’éro­tisme et l’amour im­pos­sible.

Si l’on pense à Twi­light, La Sa­ga du dé­sir in­ter­dit, une sé­rie de ro­mans de Ste­phe­nie Meyer, il reste que le Dracula de Bram Sto­ker ( pa­ru en 1897) nour­rit en­core l’ima­gi­naire.

Consti­tuant la forme ul­time de la do­mi­na­tion ou du pa­ra­si­tisme le vam­pi­risme se prête en ef­fet à de nom­breuses in­ter­pré­ta­tions vé­hi­cu­lées entre autres par la lit­té­ra­ture dont des textes « fon­da­teurs » sont ré­per­to­riés dans cet ou­vrage. On y re­trouve des oeuvres comme « La Morte amou­reuse » une

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.