Saint-Hip­po­lyte gèle ses taxes et ses ta­rifs

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ma­thieu Ste-Ma­rie

Mal­gré une baisse des re­ve­nus, Saint-Hip­po­lyte gèle les taxes et les ta­rifs de ses ré­si­dents pour l’an­née 2014.

« Nous avons dû ab­sor­ber l’in­dexa­tion au coût de la vie et su­bir une perte nette de re­ve­nus de 266 000 $ in­fli­gée par Qué­bec (TVQ)», ex­plique Bru­no La­roche, maire de Saint-Hip­po­lyte.

Le taux de taxes res­te­ra donc à 76,5 cennes du 100 $ d’éva­lua­tion.

Avec des re­ve­nus en baisse, Saint-Hip­po­lyte a dû di­mi­nuer ses dé­penses de 40 000 $. Pour 2014, elles sont d’en­vi­ron 12 mil­lions $.

La dette en hausse

La dette aug­men­te­ra de 4,3 M$ en 2014 dus prin­ci­pa­le­ment à la nou­velle ca­serne et bi­blio­thèque. À la fin de l’an­née, elle se­ra de 11,8 M$, dont 2,7 M$ pro­viennent de sub­ven­tions.

La dette payable par l’en­semble des ci­toyens est de 7,5 M$, soit 442 056 $ de plus qu’en 2008, sous l’an­cienne ad­mi­nis­tra­tion, ex­plique Bru­no La­roche. « Ce dif­fé­ren­tiel est plus qu’ac­cep­table si l’on com­pare ce que se­ra de­ve­nue notre Ville à la fin de l’an­née par rap­port à ce qu’elle était en 2008», af­firme-t-il.

« Nous contrô­lons par­fai­te­ment l’évo­lu­tion de la dette et pré­ser­vons notre ca­pa­ci­té d’em­prun­ter», a ajou­té le conseiller res­pon­sable des fi­nances, Gilles Beau­re­gard.

En ce qui a trait aux dé­penses en im­mo­bi­li­sa­tions, Saint- Hip­po­lyte a ef­fec­tué un em­prunt à long terme de 456 000 $, pi­gé 371 000 $ dans ses sur­plus, re­çu 544 000 en sub­ven­tions et sous­trait 158 000 $ à son fonds de rou­le­ment.

Gra­cieu­se­té

Bru­no La­roche, maire de Saint-Hip­po­lyte.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.