Dé­fi Lau­ren­tides 0-5-30: «par­ti­ci­pa­tion exem­plaire» à Saint-Jé­rôme

Le Nord - - SPORTS - Ma­thieu Ste-Ma­rie

Des par­ti­ci­pants de la pre­mière édi­tion du Dé­fi Lau­ren­tides 0-5-30 ont re­çu des cer­ti­fi­cats de re­con­nais­sance du CSSS de Saint-Jé­rôme, le 9 dé­cembre.

Or­ga­ni­sé par l’Agence de la san­té et des ser­vices so­ciaux des Lau­ren­tides, ce dé­fi a réuni 714 per­sonnes des Lau­ren­tides, dont 354 par­ti­ci­pants ré­si- dants sur le ter­ri­toire du CSSS de Saint-Jé­rôme.

« Nous sommes très fiers de la par­ti­ci­pa­tion exem­plaire sur notre ter­ri­toire», a dit Ma­rie Pas­cale Bour­gouin, ki­né­sio­logue et membre de l’équipe des agents de chan­ge­ment 0-5-30 du CSSS de Saint-Jé­rôme, lors du dé­voi­le­ment d’une quin­zaine de ga­gnants.

Du 23 sep­tembre au 1er no­vembre, les par­ti­ci­pants de­vaient man­ger cinq portions de fruits et lé­gumes par jour et faire trente mi­nutes d’ac­ti­vi­té phy­sique quo­ti­dien­ne­ment. De plus, ils de­vaient faire une croix sur le ta­ba­gisme.

Chaque ac­ti­vi­té était conver­tie en ki­lo­mètre san­té. Par exemple, trente mi­nutes de course étaient conver­ties en 8,7 ki­lo­mètres san­té. Par ailleurs, de bonnes ha­bi­tudes de vie don­naient des ki­lo­mètres san­té sup­plé­men­taires.

«L’ac­ti­vi­té la plus po­pu­laire a été la marche avec 20,576 km san­té. Ça re­pré­sente, seule­ment pour Saint-Jé­rôme et les villes en­vi­ron­nantes, la dis­tance entre le Qué­bec et Hong Kong en Chine, en pas­sant par l’Aus­tra­lie. Si on ad­di­tionne toutes les ac­ti­vi­tés, dont les tâches mé­na­gères, nous avons par­cou­ru la pla­nète terre trois fois, si ce n’est pas quatre!» a sou­li­gné Mme Bour­gouin.

No­tons que cette ac­ti­vi­té de l’Agence est ins­pi­rée du Dé­fi san­té Mont­mo­ren­cy, fon­dé en 2004, qui vise à contrer la sé­den­ta­ri­té.

Des bien­faits évi­dents

Lors de l’ac­ti­vi­té, Ma­rie Pas­cale Bour­gouin a van­té les bien­faits du pro­gramme 0-5-30. La ki­né­sio­logue du CSSS de Saint-Jé­rôme a no­té qu’un em­ployé phy­si­que­ment ac­tif a une pro­duc­ti­vi­té de 12 % su­pé­rieur à un em­ployé in­ac­tif.

De plus, par­ti­ci­per à ce dé­fi ai­de­rait à ré­duire le nombre d’ab­sences en in­va­li­di­té, le nombre d’ac­ci­dents de tra­vail ain­si que le nombre de jours per­dus en ma­la­die.

« In­ves­tir dans la san­té, c’est payant, mais in­ves­tir dans le Dé­fi 0-5-30, c’est ul­tra payant», a lan­cé Mme Bour­gouin.

Gra­cieu­se­té

Les membres de l’équipe Life Sa­vers: So­nia Gas­con, di­rec­trice ad­jointe à la fa­mil­leen­fance-jeu­nesse, Ma­rie Pas­cale Bour­gouin, ki­né­sio­logue, Chan­tal Beau­doin, nu­tri­tion­niste, Ma­rie-Jo­sée Leblanc, in­fir­mière, et Nan­cy Hogue, in­fir­mière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.