Faits di­vers

Le Nord - - LA UNE -

La Ville de Saint-Jé­rôme an­nonce une baisse du taux de taxe. Les contri­buables jé­rô­miens paie­ront sen­si­ble­ment la même fac­ture (si­non un peu moins dans cer­tains cas) quand vien­dra le temps d’ac­quit­ter leur compte de taxes 2013.

Même dans un contexte de li­mi­ta­tion des dé­penses, la Ville de Saint-Jé­rôme pré­voit tout de même dé­pen­ser 111,4 mil­lions $ via son pro­gramme trien­nal d’im­mo­bi­li­sa­tions 2013-2014-2015.

Dé­but d’an­née dif­fi­cile dans les salles d’ur­gence des Lau­ren­tides qui vivent des dé­bor­de­ments im­por­tants, ce qui en­gendre de nom­breuses heures d’at­tente pour plu­sieurs pa­tients.

A l’Hô­pi­tal ré­gio­nal de Saint-Jé­rôme, le taux d’oc­cu­pa­tion s’éle­vait le 7 jan­vier 2013 à 172 % alors qu’il at­tei­gnait des pointes de 210 % au cours de la pé­riode des fêtes

Marc Gas­con pré­sen­tait, en fin d’an­née, son der­nier bud­get à titre de maire de Saint-Jé­rôme. Il en a pro­fi­té pour faire un pre­mier bi­lan de ces quelque 17 an­nées pas­sées à la tête de la ca­pi­tale des Lau­ren­tides.

« J’ai la sa­tis­fac­tion de conclure mon der­nier man­dat sur un ex­cellent bud­get. J’au­rai aus­si la fier­té de lais­ser notre ville dans un état tel­le­ment meilleur que ce­lui où elle se trou­vait quand j’ai fait mes pre­mières armes en po­li­tique » sou­li­gnait alors M.Gas­con qui a aus­si te­nu à dire que « nous n’au­rions pu at­teindre nos buts sans le concours d’une équipe de ges­tion­naires de haut ni­veau. Ils mé­ritent notre res­pect et je veux les re­mer­cier tous et cha­cun ».

Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et la di­rec­tion gé­né­rale du Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux (CSSS) de Saint-Jé­rôme ont pré­sen­té le rap­port an­nuel 2011-2012. La prio­ri­té du CSSS de SaintJé­rôme se­ra l’ac­ces­si­bi­li­té à l’ur­gence.

« Plu­sieurs élé­ments du rap­port pré­sentent de gros han­di­caps, mais l’acha­lan­dage de l’ur­gence reste le pro­blème le plus ac­ca­blant, même cet été, et ce, mal­gré les me­sures et les pro­messes de l’em­ployeur. Nous avons eu une ren­contre le 14 dé­cembre der­nier avec la di­rec­tion gé­né­rale (mes­dames Ré­jeanne Pi­lote et Liette St-Hi­laire) et ça com­men­çait dé­jà à déborder. Ça fait trois ans main­te­nant que le pro­blème est hy­per im­por­tant. Ça se dé­té­riore. Les ré­sul­tats ne sont pas là, » com­men­tait alors Ju­lie La­cha­pelle, pré­si­dente du syn­di­cat des em­ployés du CSSS de Saint-Jé­rôme, CSN.

Le conseil mu­ni­ci­pal de Sainte-So­phie re­por­tait le dé­pôt de son plan d’ur­ba­nisme de­puis 3 ans. Il a fi­na­le­ment dé­ci­dé de le pré­sen­ter aux ci­toyens le mer­cre­di 9 jan­vier.

Le 22 jan­vier, l’Aca­dé­mie La­fon­taine pro­cé­dait à la pre­mière pel­le­tée de terre de son pro­jet d’agran­dis­se­ment. Un pro­jet au coût de 13,6

Pour sa 24e édi­tion, Opé­ra­tion Nez rouge à Saint-Jé­rôme a ef­fec­tué 1301 rac­com­pa­gne­ments, soit 80 de plus que l’an der­nier. Un ré­sul­tat qui sa­tis­fait Mi­chel Ga­gnon, pré­sident de l’Opé­ra­tion Nez rouge à Saint-Jé­rôme. Il note par ailleurs que la nou­velle gé­né­ra­tion fait beau­coup ap­pel à ce ser­vice. « Plu­sieurs jeunes ont pro­fi­té de Nez rouge. Ils sont de plus en plus conscien­ti­sés par l’al­cool au vo­lant », dit-il.

Se­lon ce qu’il a vu, les jeunes ont aus­si été nom­breux à pro­po­ser leurs ser­vices comme bé­né­vole. Quelque 450 per­sonnes ont don­né de leur temps pour l’or­ga­nisme.

Du­rant les 16 soirs de l’Opé­ra­tion Nez rouge (une soi­rée a été an­nu­lée à cause d’une tem­pête de neige), les bé­né­voles ont ava­lé 53 740 ki­lo­mètres de route pour re­con­duire les clients chez eux en toute sé­cu­ri­té. Le 10 jan­vier 2013, les flammes ont com­plè­te­ment ra­sé un en­tre­pôt mu­ni­ci­pal, si­tué sur la rue God­mer, au centre-ville de Saint-Jé­rôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.