MEURTRE ET ENLÈVEMENT

Le sus­pect re­cher­ché a tra­vaillé sur un do­cu­men­taire consa­cré à Cé­dri­ka

Le Nouvelliste - - FRONT PAGE -

SAINT- EUSTACHE — Une alerte Am­ber a été dé­clen­chée afin de re­trou­ver un gar­çon de six ans qui a été vu pour la der­nière fois, jeu­di, à Saint- Eustache, au nord de Mon­tréal.

L’en­fant re­cher­ché s’ap­pelle Lou­ka Fre­dette. Il au­rait été en­le­vé vers 17 h 35 à Saint-Eustache.

Le sus­pect se­rait son père, Ugo Fre­dette, âgé de 41 ans.

La Presse ca­na­dienne a ap­pris qu’une femme a été re­trou­vée morte dans une ré­si­dence du bou­le­vard Antoine- Sé­guin, à SaintEus­tache. La Sû­re­té du Qué­bec n’a pas four­ni plus de dé­tails sur l’iden­ti­té de la vic­time, mais ce meurtre se­rait lié à l’enlèvement.

Ugo Fre­dette me­sure 1,79 mètre et se dé­pla­ce­rait à bord d’une ca­mion­nette blanche de marque Ford F- 250, de l’an­née 2016. Le véhicule im­ma­tri­cu­lé FGY3936 ar­bore l ’ i ns­crip­tion « AXON » en lettres rouges. Les au­to­ri­tés n’écartent pas la pos­si­bi­li­té que le sus­pect soit à bord d’une ca­mion­nette si mi­laire i mma­tri­cu­lée FLK5965.

Ugo Fre­dette a tra­vaillé sur le do­cu­men­taire si­gné par Stéphan Pa­rent à propos de l’enlèvement de Cé­dri­ka Pro­ven­cher.

Hen­ri Pro­ven­cher, le grand-père de Cé­dri­ka, qui a connu «un peu» Ugo Fre­dette dans le cadre de la réa­li­sa­tion d’un do­cu­men­taire sur la dis­pa­ri­tion de sa pe­tite-fille, s’est adres­sé di­rec­te­ment à lui sur Fa­ce­book, jeu­di soir.

« Mes­sage à Ugo, Te connais­sant, je fais ap­pel à ton coeur de père, ne com­met pas l’ir­ré­mé­diable, re­met ton en­fant aux po­li­ciers sans plus tar­der, pour qu’il soit en toute sé­cu­ri­té. Mer­ci d’agir en père res­pon­sable Ugo. Pense à ton en­fant. Je de­mande à tous ses contacts de lui faire par­ve­nir ce mes­sage, en es­pé­rant qu’il le re­çoive. Un en­fant n’a pas de prix. Mer­ci de par­ta­gez et par­ta­gez en­core. SVP.»

Re­joint par La Presse, M. Pro­ven­cher a ex­pli­qué qu’il te­nait à lui de­man­der de «ra­me­ner son en­fant aux po­li­ciers, en s’adres­sant à son coeur de père».

«Je pense qu’il ai­mait beau­coup son en­fant et la meilleure fa­çon de le pro­té­ger c’est de le rendre aux po­li­ciers, se­lon moi » , a in­di­qué M. Pro­ven­cher qui dit n’avoir « eu au­cune nou­velle de lui de­puis un très bon bout de temps.»

« Il en par­lait ( de son en­fant) quand j’as­sis­tais à leurs sé­quences (...) Je veux le ra­me­ner tout sim­ple­ment à l a réa­li­té et l ui dire qu’un en­fant ne doit pas su­bir les oeuvres des pa­rents, quand les pa­rents s’en­tendent ou ne s’en­tendent pas, c’est pas l’af­faire des en­fants. (...) Si lui, il a des choses à af­fron­ter comme adulte, ça le re­garde lui et pas son en­fant, tout sim­ple­ment » , a pour­sui­vi cal­me­ment M. Pro­ven­cher.

Ugo Fre­dette a été im­pli­qué dans la réa­li­sa­tion de plu­sieurs do­cu­men­taires, dont un trai­tant de l’enlèvement de Cé­dri­ka Pro­ven­cher.

— PHO­TO: ARCHIVES LE NOU­VEL­LISTE

Ugo Fre­dette (à gauche) et Stéphan Pa­rent (avec la ca­mé­ra) étaient al­lés dé­po­ser des fleurs sur les lieux de la dé­cou­verte des os­se­ments de Cé­dri­ka Pro­ven­cher en dé­cembre 2015.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.