Pro­jet d’ha­bi­ta­tion des trois com­mu­nau­tés re­li­gieuses: un in­ves­tis­se­ment de 15 mil­lions $

Le Nouvelliste - - FRONT PAGE - MA­THIEU LAMOTHE ma­thieu.lamothe@le­nou­vel­liste.qc.ca

TROIS- RIVIÈRES — Le pro­jet d’ha­bi­ta­tion pré­sen­te­ment en construc­tion dans le sec­teur Capde- la- Ma­de­leine qui ac­cueille­ra les membres de trois congré­ga­tions re­li­gieuses né­ces­si­te­ra un in­ves­tis­se­ment de plus de 15 mil­lions de dol­lars et en­traî­ne­ra la créa­tion d’une cin­quan­taine d’em­plois.

Le pro­mo­teur de cet im­por­tant pro­jet qui se veut un agran­dis­se­ment de l’ac­tuelle Ré­si­dence Sainte- Fa­mille, si­tuée aux abords de la ri­vière Saint- Mau­rice dans l e dis­trict Sainte- Ma­de­leine, a pré­sen­té, j eu­di, l es ma­quettes ain­si que les dé­tails en­tou­rant la construc­tion du pa­villon qui se­ra no­tam­ment ha­bi­té par les Filles de Jé­sus, les Ur­su­lines et les Car­mé­lites.

Le pro­lon­ge­ment de l’ac­tuel bâ­ti­ment com­pren­dra 134 nou­velles uni­tés de l oge­ment qui se­ront ré­par­ties sur six étages, dont environ 115 qui se­ront des­ti­nées aux re­li­gieuses. Grâce à cet agran­dis­se­ment, la direction de l’éta­blis­se­ment se­ra en me­sure d’of­frir une gamme de ser­vices et d’as­sis­tance évo­lu­tive aux per­sonnes en perte d’au­to­no­mie ou avec des troubles cog­ni­tifs. En plus des es­paces de vie, qui oc­cu­pe­ront plus de 40 %, on re­trou­ve­ra no­tam­ment des uni­tés de soins spé­cia­li­sés sur les trois pre­miers étages, une grande salle à man­ger au qua­trième étage, des sa­lons et des bal­cons com­mu­nau­taires sur chaque étage ain­si qu’une ter­rasse sur le toit avec un jar­din com­mu­nau­taire. Une pro­me­nade avec vue sur la cour in­té­rieure don­nant sur des es­paces de ser­vices dont une phar­ma­cie, un sa­lon de coif­fure et des ser­vices mé­di­caux se­ra amé­na­gée au pre­mier étage. La nou­velle construct i on comp­te­ra éga­le­ment une bi­blio­thèque, une salle de condi­tion­ne­ment phy­sique, un en­droit des­ti­né aux r écep­tions ain­si qu’une salle de ci­né­ma. Une suite des­ti­née aux in­vi­tés des ré­si­dents se­ra éga­le­ment amé­na­gée.

Le pro­mo­teur der­rière ce pro­jet, Guy Dion, sou­tient que la dé­ci­sion des trois com­mu­nau­tés re­li­gieuses de lui faire confiance afin de leur four­nir un nou­veau mi­lieu de vie a été l’élé­ment dé­clen­cheur qui l’a pous­sé à al­ler de l’avant. Fait à no­ter, les re­li­gieuses vont par­ta­ger leur nou­velle de­meure avec des ré­si­dents laïcs.

«C’est un grand hon­neur d’avoir été choi­si par­mi plu­sieurs autres [ pro­mo­teurs]. C’est un genre de ca­deau du ciel! Ça fai­sait plus de deux ans et de­mi que nous dis­cu­tions avec elles», lance M. Dion.

Ce der­nier pré­cise qu’il ne lé­si­ne­ra pas sur les ef­forts afin d’of­frir un en­droit conve­nant par­fai­te­ment à ses nou­velles lo­ca­taires. C’est d’ailleurs dans cette op­tique qu’il a confié le man­dat de la concep­tion à l’ar­chi­tecte Louis Mor­ris­sette, qui est re­con­nu comme étant un spécialiste des ré­si­dences pour per­sonnes âgées. L’en­tre­pre­neur en construc­tion qui a été choi­si a éga­le­ment construit plu­sieurs édi­fices des­ti­nés aux aî­nés au cours des der­nières an­nées.

Cette ré­si­dence se­ra de plus l a pre­mière à Trois- Rivières construite se­lon une nou­velle ré­gle­men­ta­tion stricte con­cer­nant les ha­bi­ta­tions des­ti­nées aux per­sonnes âgées.

« Ce sont l es normes l es plus éle­vées pour les ré­si­dences pour per­sonnes âgées » , pour­suit Lise Villeneuve, di­rec­trice gé­né­rale de la Ré­si­dence Sainte-Fa­mille.

UN DÉ­MÉ­NA­GE­MENT PRO­GRES­SIF

Se­lon l’ échéan­cier pré­vu, les re­li­gieuses de­vraient em­mé­na­ger dans leur nou­veau lo­gis à comp­ter de l’au­tomne 2018. Les Ur­su­lines quit­te­ront toutes en même temps le couvent du Vieux Trois-Rivières que leur congré­ga­tion oc­cupe de­puis 320 ans, soit dès l’ou­ver­ture. Vi­vant dans le même édi­fice que les Filles de Jé­sus de­puis main­te­nant six ans, les Car­mé­lites de­vraient elles aus­si de­ve­nir des ré­si­dentes du sec­teur Cap-de- laMa­de­leine à l’au­tomne 2018. Les Filles de Jé­sus dé­mé­na­ge­ront quant à elle pro­gres­si­ve­ment du Ker­ma­ria se­lon les soins re­quis par leur état de san­té.

«À l’ ou­ver­ture, seule­ment les Filles de Jé­sus ayant be­soin de soins et d’as­sis­tance se­ront ac­cueilli es », pré­cise Mme Villeneuve.

En ce qui concerne l’ave­nir des bâ­ti­ments qu’oc­cupent pré­sen­te­ment les re­li­gieuses, les di­ri­geantes des congré­ga­tions ne sont pas en me­sure de s’avan­cer pour l’ins­tant. Chez les Filles de Jé­sus, la vice- pro­vin­ciale, soeur Gi­sèle La­certe, re­con­naît que quelques pro­jets ont été pro­po­sés ici et là, mais au­cun d’entre eux n’a fran­chi le stade em­bryon­naire. Du cô­té des Ur­su­lines, il est beau­coup trop tôt pour se pen­cher sur l’ave­nir de l’édi­fice construit sur la rue nom­mée en leur hon­neur. Se­lon la su­pé­rieure gé­né­rale, soeur Cé­cile Dionne, la prio­ri­té est pré­sen­te­ment de bien pré­pa­rer les soeurs à cet im­por­tant chan­ge­ment et d’en­ca­drer les em­ployés qui per­dront leur em­ploi.

Rap­pe­lons que le couvent des Ur­su­lines au­rait be­soin de ré­no­va­tions im­por­tantes afin de pou­voir conti­nuer à ser­vir de ré­si­dence aux re­li­gieuses. C’est d’ailleurs un peu pour cette rai­son que les Ur­su­lines se­ront re­lo­ca­li­sées toutes en même temps dès que la construc­tion de l’agran­dis­se­ment de la Ré­si­dence Sainte- Fa­mille se­ra com­plé­tée.

« Le couvent est en­core en très bon état, mais pour ré­pondre aux normes pour des per­sonnes qui ont be­soin de soins mé­di­caux, ça au­rait coû­té cher. [...] Il au­rait fal­lu dé­mé­na­ger nos soeurs pen­dant les tra­vaux et les ra­me­ner après. Nous étions de­vant des réa­li­tés qui nous ont ame­nées à prendre cette dé­ci­sion», ex­plique soeur Dionne.

— PHO­TO: FRAN­ÇOIS GERVAIS

La vice- pro­vin­ciale des Filles de Jé­sus, soeur Gi­sèle La­certe, le pro­mo­teur Guy Dion, la di­rec­trice gé­né­rale de la Ré­si­dence Sainte- Fa­mille, Lise Villeneuve, le maire de Trois- Rivières, Yves Lé­vesque et la su­pé­rieure gé­né­rale des Ur­su­lines, soeur Cé­cile Dionne ont pro­cé­dé à la pel­le­tée de terre pro­to­co­laire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.