La fa­mille Buis­son et le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion signent l’acte d’achat

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - GUY VEILLETTE

SHA­WI­NI­GAN — La réa­li­sa­tion de la Mai­son des Trois co­lombes a fran­chi une im­por­tante étape ven­dre­di ma­tin, alors que la fa­mille Buis­son a of­fi­ciel­le­ment si­gné l’acte de vente de la ré­si­dence fa­mi­liale qui se­ra trans­for­mée, au cours des pro­chains mois, en mai­son de soins pal­lia­tifs de huit chambres.

Comme tou­jours, le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion n’a pas lé­si­né sur les ef­forts pour mar­quer di­gne­ment ce mo­ment, en rem­plis­sant l’an­cien sa­lon de la somp­tueuse de­meure de po­li­ti­ciens, de bé­né­voles et de pro­fes­sion­nels as­so­ciés à cet important pro­jet.

Pour la fa­mille Buis­son, les der­niers mois ont été mar­qués par le dé­mé­na­ge­ment d’ef­fets per­son­nels qui meu­blaient cette mai­son de­puis une cin­quan­taine d’an­nées. Les en­fants devaient éga­le­ment trou­ver un nou­veau lo­gis à leur mère, Pau­line Ar­se­neault, at­teinte de la ma­la­die d’Alz­hei­mer. Ses en­fants lui ont fi­na­le­ment ache­té une mai­son bien adap­tée pour ses dé­pla­ce­ments en fau­teuil rou­lant sur la 117e Rue, où elle est dé­mé­na­gée de­puis le 1er sep­tembre.

La fa­mille a pra­ti­que­ment ter­mi­né de vi­der la mai­son mer­cre­di. Les tra­vaux de trans­for­ma­tion, qui se­ront concen­trés au rez-de-chaus­sée, pour­ront main­te­nant dé­bu­ter. Les plans de l’ar­chi­tecte Re­née Trem­blay viennent d’être ap­prou­vés par le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et l’en­tre­pre­neur gé­né­ral, Construc­tion Cha­ric, pour­rait com­men­cer les ma­noeuvres dès la se­maine pro­chaine.

En pre­nant la pa­role ven­dre­di ma­tin, M. Buis­son n’a pu s’em­pê­cher de re­plon­ger dans les sou­ve­nirs qui ont mar­qué sa vie dans cette mai­son, ajou­tant ain­si une touche d’hu­mour à cette jour­née un peu émo­tive. Il de­meure convain­cu que cette vente à la Mai­son des Trois co­lombes de­meu­rait le meilleur scé­na­rio pour l’ave­nir de ce site ex­cep­tion­nel, à l’ex­tré­mi­té de la Ter­rasse de la Cas­cade, dans le sec­teur Sha­wi­ni­gan-Sud.

« C’était la bonne chose à faire » , ré­itère-t-il. «On voit le fu­tur de cette or­ga­ni­sa­tion qui crée­ra pro­ba­ble­ment l’une des plus belles mai­sons de soins pal­lia­tifs au Qué­bec. Pour nous, c’est mis­sion ac­com­plie.»

« La Mai­son des Trois co­lombes a en­fin un toit! » , se ré­jouit Lise Lan­dry, pré­si­dente du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. « Nous pour­rons pro­cé­der aux ré­no­va­tions dans un dé­cor en­chan­teur.»

Mme Lan­dry sou­haite pro­cé­der à l’ou­ver­ture de cette nou­velle res­source vers le prin­temps 2018. Ven­dre­di, elle a an­non­cé l’em­bauche d’un di­rec­teur gé­né­ral par in­té­rim. Il s’agit d’Yves Ar­se­neault, tout juste re­trai­té du ré­seau ré­gio­nal de la santé, où il a tra­vaillé pen­dant près de 27 ans, dont la plus grande par­tie comme cadre su­pé­rieur aux res­sources hu­maines. Il est en­tré en poste au dé­but août.

CAM­PAGNE DE FINANCEMENT

L’or­ga­nisme a ac­quis son nou­veau toit au coût de 855 000 $. En consi­dé­rant un don de 350 000 $ de la fa­mille Buis­son pour cette oeuvre, le prix d’achat fi­nal se chiffre plu­tôt à 505 000 $. De plus, la So­cié­té Lau­ren­tide ver­se­ra un mon­tant sup­plé­men­taire de 200 000 $, éche­lon­né sur une pé­riode de cinq ans.

À ces contri­bu­tions s’ajoute celle de l’ex-pre­mier mi­nistre du Ca­na­da, Jean Ch­ré­tien, qui a re­cueilli 845 000 $ au­près de ses proches l’hi­ver der­nier. Il a ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion ven­dre­di ma­tin.

« C’est moi qui avais in­cor­po­ré Gabriel Buis­son quand il est par­ti en af­faires», rap­pelle-t-il au su­jet du fon­da­teur de la So­cié­té Lau­ren­tide. « Il avait un peu, pas mal de ca­rac­tère! Il était un de mes par­ti­sans, mais il n’était pas gê­né de me dire quand il n’était pas content. Je ve­nais ici avec Guy Ri­chard, un avo­cat des Ma­ri­times et on sor­tait en­semble les trois couples. À cause de ça, je connais­sais bien cette mai­son. Moi, je vou­lais bien em­bar­quer dans le pro­jet s’il se fai­sait ici.»

Les res­pon­sables es­timent à 800 000 $ les coûts de ré­no­va­tion. Les huit chambres avec salle de bain pri­vée se­ront amé­na­gées au rez-de­chaus­sée, où on trou­ve­ra aus­si un poste de garde et une salle de mé­di­ca­ments. Un pe­tit sa­lon de coif­fure est aus­si pré­vu. Les bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs et des salles de re­pos pour les fa­milles se­ront in­té­grés au sous­sol, de même qu’un bu­reau pour les bé­né­voles de la Mai­son Al­ba­tros, as­so­ciée au pro­jet.

Jus­qu’ici, l e co­mi­té a amas­sé 1,69 mil­lion $. Guy Le­mieux, r e s p o n s a b l e d u c o mi t é d e financement, sou­haite re­cueillir 600 000 $ au­près de la po­pu­la­tion au cours de la pro­chaine an­née pour as­su­rer la pé­ren­ni­té du ser­vice. Rap­pe­lons qu’au­cuns frais ne se­ront exi­gés aux bé­né­fi­ciaires dont l’es­pé­rance de vie ne de­vra pas dé­pas­ser deux mois.

M. Le­mieux es­time à près de 800 000 $ le coût d’ex­ploi­ta­tion an­nuel de cette res­source. Étant don­né que le mi­nis­tère de la Santé et des Ser­vices so­ciaux a dé­jà confir­mé une sub­ven­tion ré­cur­rente de 544 000 $, le solde de­vra être cou­vert par les dons de la po­pu­la­tion.

La contri­bu­tion du gouvernement pro­vin­cial, confir­mée au prin­temps 2016, avait don­né un nou­vel élan à ce dos­sier par­se­mé d’em­bûches. Le dé­pu­té de Saint-Mau­rice, Pierre Gi­guère, te­nait donc à être sur place pour cé­lé­brer cette prise de pos­ses­sion.

« Le financement, c’était la pierre an­gu­laire pour re­par­tir le dos­sier », rap­pelle-t-il. «Nous sommes main­te­nant ren­dus à une étape im­por­tante, la réa­li­sa­tion de la mai­son. Ce se­ra un havre de paix, tout près de l’hô­pi­tal et moins cher qu’une construc­tion neuve.»

— PHO­TO: FRAN­ÇOIS GERVAIS.

La Mai­son des Trois co­lombes pour­ra en­fin s’ins­tal­ler chez elle! De gauche à droite: Lise Lan­dry (pré­si­dente du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion), An­dré Buis­son (re­pré­sen­tant de la fa­mille Buis­son et président de la So­cié­té Lau­ren­tide), Jean Ch­ré­tien (contri­bu­teur), Yves Ar­se­neault (di­rec­teur gé­né­ral in­té­ri­maire) et Pierre Gi­guère (dé­pu­té de Saint- Mau­rice).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.