835 M$ de ga­ran­tie fi­nan­cière pour Gen­tilly-2

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - BRIGITTE TRAHAN

TROIS- RIVIÈRES — La Com­mis­sion ca­na­dienne de sû­re­té nu­cléaire a ré­cem­ment ac­cep­té la ga­ran­tie fi­nan­cière to­tale de 835 mil­lions $ ca­na­diens pro­po­sée par Hydro- Qué­bec pour le dé­clas­se­ment fu­tur du ré­ac­teur nu­cléaire Gen­tilly-2 et les ins­tal­la­tions des dé­chets nu­cléaires à Bé­can­cour.

Dans le cadre d’au­diences te­nues à la fin d’août, Hydro-Qué­bec a ob­te­nu de la CCSN d’accepter la va­leur de la ga­ran­tie fi­nan­cière ré­vi­sée qu’elle a sou­mise en lien avec ce dos­sier.

La Loi sur la sû­re­té et la ré­gle­men­ta­tion nu­cléaires per­met à la CCSN d’exi­ger d’un ti­tu­laire de per­mis qu’il four­nisse une ga­ran­tie fi­nan­cière adé­quate en termes de li­qui­di­té, de cer­ti­tude, de va­leur adé­quate et de conti­nui­té.

L’es­ti­ma­tion des coûts re­liés aux obli­ga­tions de dé­clas­se­ment est de 808 mil­lions $, se­lon la CCSN, la ga­ran­tie pro­po­sée par Hydro-Qué­bec est de 27 mil­lions $ de plus, soit 835 mil­lions $, dont 685 mil­lions $ se­ront ga­ran­tis par le gouvernement du Qué­bec et 150 mil­lions $ pro­viennent de la fi­du­cie d’Hy­droQué­bec. Cette nou­velle conven­tion sti­pule en ef­fet que les ac­tifs de la fi­du­cie doivent être d’une va­leur suf­fi­sante pour cou­vrir le mon­tant en ex­cé­dent de la ga­ran­tie fi­nan­cière du ga­rant.

No­tons que le per­mis de dé­clas­se­ment de G2 a été oc­troyé pour une pé­riode de 10 ans et vient à échéance le 30 juin 2026.

La stra­té­gie de dé­clas­se­ment re­te­nue par Hydro- Qué­bec com­porte une pé­riode de dor­mance de 40 ans. Le dé­man­tè­le­ment se­ra donc dif­fé­ré dans le temps.

Une r é v i s i o n de l a g a r a ntie en ques­tion est pré­vue pour 2020, c’est-à-dire tous les cinq ans.

Le plan de dé­clas­se­ment de Gen­tilly- 2 com­prend le dé­man­tè­le­ment de tous les sys­tèmes et struc­tures. Il fau­dra aus­si re­mé­dier à toute conta­mi­na­tion ra­dio­ac­tive ou par des sub­stances no­cives ou po­ten­tiel­le­ment dan­ge­reuses qui se­raient au- des­sus des limites pres­crites. Elle com­prend de même la ges­tion à long terme des dé­chets ra­dio­ac­tifs, y com­pris du com­bus­tible ir­ra­dié.

No­tons que la conven­tion de ga­ran­tie fi­nan­cière fait par­tie des condi­tions du per­mis d’ex­ploi­ta­tion de la cen­trale et qu’elle est en vi­gueur de­puis 2003.

— PHO­TO: ARCHIVES

L’es­ti­ma­tion des coûts re­liés aux obli­ga­tions de dé­clas­se­ment de la cen­trale Gen­tilly-2 est de 808 mil­lions $.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.