Prio­ri­tés: l’en­det­te­ment et les jeunes

Jacques St-Louis se pré­sente dans le dis­trict Val-Mau­ri­cie

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - GUY VEILLETTE

SHA­WI­NI­GAN — Comp­table agréé pen­dant 35 ans, Jacques St- Louis sol­li­cite l a confiance des élec­teurs du dis­trict Val- Mau­ri­cie, à Sha­wi­ni­gan, en vue de l’élec­tion du 5 no­vembre. Re­trai­té de­puis deux ans, il tente une pre­mière ex­pé­rience en po­li­tique mu­ni­ci­pale.

L’ homme de 6 4 a ns a pas­sé pra­ti­que­ment t oute sa carr i è r e à Sha­wi­ni­gan e n pl us de s’ i mpli­quer dans de nom­breuses as­so­cia­tions, de sorte qu’il connaît bien les dé­fis. Son par­cours porte na­tu­rel­le­ment à at­ti­rer son at­ten­tion vers l es f i nances de l a ville, su­jettes à quelques dé­bats au cours des der­nières an­nées, sur­tout en rai­son de l ’a ccrois­se­ment de l’en­det­te­ment.

« J’ai com­men­cé à sor­tir des sta­tis­tiques sur le site de l’école des Hautes études com­mer­ciales » , par­tage- t- il. « J’ai sor­ti les don­nées com­pa­ra­tives de Sha­wi­ni­gan avec quatre ou cinq villes à po­pu­la­tion sem­blable. J’ai re­gar­dé les taux d’en­det­te­ment, de taxa­tion... Je veux voir s’il y a des en­droits où on peut s’amé­lio­rer? C’est sûr que l’as­pect fi­nan­cier m’in­té­resse par­ti­cu­liè­re­ment. »

Jus­qu’ici, j’en­tends beau­coup par­ler de cir­cu­la­tion et de sé­cu­ri­té des en­fants

« Je com­prends que les in­ves­tis­se­ments sont im­por­tants, que nous en avons be­soin » , ajou­tet- il. « Mais il faut aus­si re­gar­der notre ca­pa­ci­té à faire ces in­ves­tis­se­ments. Si je suis élu, ce se­ra plus fa­cile d’en dis­cu­ter avec les gens qui sont dé­jà là, qui pour­ront m’ex­pli­quer le taux d’en­dett ement par rap­port à d’autres villes. C’est très éle­vé. Il doit y avoir des re­cettes ga­gnantes; il f au­drait ques­tion­ner d’autres villes pour sa­voir comment elles ont fait pour en ar­ri­ver là. Il faut s’ins­pi­rer de ce qui se fait ailleurs par­fois. »

M. St- Louis est aus­si pré­oc­cu­pé par l’exode des jeunes. Dans son dis­trict plus par­ti­cu­liè­re­ment, il se pro­pose de consul­ter ses élec­teurs, au cours des pro­chaines se­maines, pour mieux connaître leurs be­soins.

« Jus­qu’ici, j’en­tends beau­coup par­ler de cir­cu­la­tion et de sé­cu­ri­té des en­fants » , men­tionne- t- il. « En haut de la côte de l’hô­pi­tal, sur l’ave­nue du Capitaine-Veilleux, c’est la vi­tesse qui les pré­oc­cupe. Tout le monde m’a aus­si par­lé du dé­nei­ge­ment, mais j’ai vu que l a Ville avait pré­vu de nou­veaux in­ves­tis­se­ments pour re­mé­dier à cette si­tua­tion. »

S’il est élu, M. St- Louis ai­me­rait f or­mer un co­mi­té de ci­toyens pour être bran­ché sur les pré­oc­cu­pa­tions du mi­lieu en cours de man­dat.

Il s’at­tar­de­rait aus­si au dé­vel o p p e ment c o mmer­cial d e l a 105e Ave­nue et du bou­le­vard de Sha­wi­ni­gan- Sud et au pro­jet de l a Mai­son des Trois co­lombes.

Deux autres can­di­dats visent le poste de re­pré­sen­tant du dis­trict Val- Mau­ri­cie. Il s’agit d’Alain Tru­del et du conseiller sor­tant, Guy Ar­se­neault.

— PHO­TO: STÉ­PHANE LESSARD

Jacques St- Louis

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.