Julien Guille­mette se lance

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - MARC ROCHETTE MARC ROCHETTE

BÉ­CAN­COUR — Un ci­toyen ori­gi­naire de Saint- Grégoire, Julien Guille­mette, s ou­met s a c an­di­da­ture au poste de conseiller de ce sec­teur de Bé­can­cour en vue du scru­tin mu­ni­ci­pal de no­vembre pro­chain.

Après un pas­sage au gouvernement du Qué­bec et dans le pri­vé, chez Ma­rine I ndus­trie de So­rel, c’est son t ra­vail à l’ UQTR pen­dant 32 ans qui res­sort de son par­cours pro­fes­sion­nel.

Au mi­lieu des an­nées 70, M. Guille­mette a par­ti­ci­pé à l’or­ga­ni­sa­tion de l a toute pre­mière fête de la Saint- Jean- Bap­tiste à Saint- Grégoire et au pro­jet de rem­pla­ce­ment de la vieille école par le centre com­mu­nau­taire, de­ve­nu au­jourd’hui la bi­blio­thèque, en al­lant cher­cher une part du Fonds LaP­rade.

En plus d’avoir par­ti­ci­pé à l a créat i on de l’é cole de ho­ckey, l e can­di­dat fut nom­mé di­rec­teur au co­mi­té res­pon­sable du cro­quet à Saint- Grégoire. Il au­ra par­ti­ci­pé à la re­mise en beau­té du site aca­dien près du mou­lin, s’as­su­rant de gar­der les fi­nances du pro­jet en santé.

« De­puis t rois ans, et pour plu­sieurs an­nées à ve­nir, je m’im­plique au ho­ckey mi­neur » , pré­cise ce bé­né­vole de l’an­née pour le sec­teur de Saint- Grégoire en 2013, un titre dé­cer­né par la Ville.

S’oc­cu­pant pen­dant cinq ans du tour­noi de golf des Aca­diens, M. Guille­mette s’im­plique à titre de bé­né­vole dans l e pro­jet de la nou­velle école al­ter­na­tive du Mont- Bé­nilde.

Prô­nant un bud­get équi­li­bré, ce­lui- ci sou­haite dé­blo­quer des zo­nages pour les pro­mo­teurs ré­si­den­tiels, im­mo­bi­liers et com­mer­ciaux.

« Je veux in­ter­pel­ler les par­tis po­li­tiques pour une pro­messe du dou­ble­ment de la 55 » , a- t- il lais­sé en­tendre.

In­ci­ter les jeunes à prendre la re­lève du bé­né­vo­lat dans les dif­fé­rents co­mi­tés de la Ville, conti­nuer à sou­te­nir les ac­ti­vi­tés com­mu­nau­taires, main­te­nir et amé­lio­rer les in­fra­struc­tures telles que les ter­rains de soc­cer et de ba­se­ball, et les parcs, et pro­mou­voir la proxi­mi­té des ser­vices ac­ces­sibles à par­tir du ter­ri­toire de Bé­can­cour, comme l’UQTR et le centre d’achat: voi­là au­tant d’ob­jec­tifs conte­nus dans son programme élec­to­ral. SAINT- GRÉGOIRE — C’est en s’ap­puyant sur ses mo­ti­va­tions de ras­sem­bleur et pour pro­po­ser de nou­velles idées que Ma­rio Guil­bert an­nonce sa can­di­da­ture pour re­pré­sen­ter le sec­teur Saint-Grégoire, au poste nu­mé­ro 5, à Bé­can­cour, lors des élec­tions mu­ni­ci­pales de no­vembre.

Ce père de fa­mille a été or­ga­ni­sa­teur com­mu­nau­taire au CLSC de Gen­tilly de 1992 à 2017, ce qui lui a per­mis de faire avan­cer plu­sieurs dos­siers dans la Ville. Dans Saint-Grégoire, il a sou­te­nu la créa­tion de la Mai­son des jeunes (Les Amis de La­ro­chelle). À titre bé­né­vole, M. Guil­bert a été en­traî­neur et membre du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Club de soc­cer Saint-Grégoire pen­dant 17 ans, dont 11 ans à titre de président.

Se­lon lui, le sec­teur qu’il veut re­pré­sen­ter doit concré­ti­ser la re­lance de son dé­ve­lop­pe­ment do­mi­ci­liaire, tra­vailler à la ré­no­va­tion et la vi­ta­li­té de son pre­mier noyau vil­la­geois et en­cou­ra­ger le dé­ve­lop­pe­ment des vies de quar­tier, en outre dans la Sei­gneu­rie de Go­de­froy. «Le sou­tien aux or­ga­ni­sa­tions du sec­teur Saint-Grégoire de­meure aus­si des plus né­ces­saires», croit-il.

À l’échelle de la Ville, le can­di­dat pré­tend que l’amé­na­ge­ment et l’en­vi­ron­ne­ment doivent comp­ter sur des pra­tiques éprou­vées en ur­ba­nisme pour fa­vo­ri­ser les rap­ports so­ciaux et les saines ha­bi­tudes de vie. «De même, la mu­ni­ci­pa­li­té doit main­te­nir son re­fus de toute ex­plo­ra­tion et ex­ploi­ta­tion du gaz de schiste», a-t-il te­nu à faire sa­voir.

En éco­no­mie, la Ville ga­gne­rait à se don­ner une per­son­na­li­té de dé­ve­lop­pe­ment du­rable ba­sée sur les éner­gies re­nou­ve­lables pour pour­suivre son pro­grès. « L’es­sor in­dus­triel né­ces­site da­van­tage de trans­pa­rence, spé­cia­le­ment en ce qui concerne le Fonds gou­ver­ne­men­tal de di­ver­si­fi­ca­tion éco­no­mique», af­firme M. Guil­bert.

À son avis, en ma­tière de vivre-en­semble, la Ville a be­soin de re­nou­ve­ler sa po­li­tique de loi­sirs, culture et vie com­mu­nau­taire, de­vant être mieux concer­tée avec les or­ga­nismes lo­caux de dé­ve­lop­pe­ment so­cial et com­mu­nau­taire et en in­cluant son plan d’ac­tion de Mu­ni­ci­pa­li­té amie des aî­nés.

Au cha­pitre du sen­ti­ment d’ap­par­te­nance mu­ni­ci­pal, M. Guil­bert en­cou­ra­ge­rait la te­nue d’un évé­ne­ment an­nuel de type Fes­ti­val in­ter sec­teurs, réunis­sant les ci­toyens des six sec­teurs de la Ville.

« En­fin au su­jet des ser­vices mu­ni­ci­paux, il se­rait op­por­tun de créer un co­mi­té consul­ta­tif ci­toyen dans le but d’ac­croître la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne dans les ac­tions à réa­li­ser », conclut-il.

Julien Guille­mette

Ma­rio Guil­bert

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.