De re­tour au tra­vail

Le Nouvelliste - - SPORTS -

TROIS- RIVIÈRES (ND) — Lorsque Fran­çois Dus­sault a consul­té le ca­len­drier de ses Dia­blos pour la pro­chaine sai­son, il a sur­sau­té. Son équipe ob­te­nait un congé dès la deuxième se­maine d’ac­ti­vi­té, ce qui n’est cer­tai­ne­ment pas l’idéal quand on tente de bâtir une uni­té ga­gnane. À quelques heures du duel face aux Vo­lon­taires de Sher­brooke, cette se­maine de re­pos se se­ra fi­na­le­ment avé­rée utile.

Bien sûr, Dus­sault au­rait pré­fé­ré conser­ver le mo­men­tum que son équipe dé­te­nait à la suite de sa victoire face aux Con­dors de Beau­ceAp­pa­laches le 2 sep­tembre der­nier, lui qui ne compte pas ef­fec­tuer beau­coup d e c h a n g e ments à sa for­ma­tion. « Je trou­vais ça un peu lourd quand j’ai vu ç a . Un match e n cinq se­maines, c’est dif­fi­cile, tu as hâte de jouer. J’avais hâte de voir, mais fi­na­le­ment, ç’a bien été » , men­tionne le pilote, qui avait d’ailleurs or­ga­ni­sé un match pré­pa­ra­toire face aux In­diens d’Ahunt­sic, une équipe de di­vi­sion 3, afin de don­ner deux ren­contres d’ex­pé­rience à sa troupe avant cette pause de près de deux se­maines.

«On vou­lait vrai­ment prendre le temps de cor­ri­ger les choses que nous avons moins bien faites lors du pre­mier match, de fa­çon plus pous­sée et en tra­vaillant sur des points tech­niques. La pause nous a per­mis de bien s’ins­tal­ler. Avec la ren­trée sco­laire, il y a beau­coup de choses à faire. Ça nous a per­mis de par­tir de la bonne fa­çon. »

Les ama­teurs qui se­ront réunis au Stade Dia­blos sa­me­di soir au­ront droit à une nou­velle manche de la ba­taille de l’autoroute 55 entre les Tri­flu­viens et les Vo­lon­taires. De­puis 2013, les deux équipes s’échangent les vic­toires, et ce, dans des duels spec­ta­cu­laires. En 2016, les Rouges l’ont em­por­té en pro­lon­ga­tion. En 2015, les Vo­lon­taires se sont qua­li­fiés pour les éli­mi­na­toires en bat­tant les Dia­blos, éli­mi­nant du même coup ses ri­vaux de la Mau­ri­cie. Et en 2014, le duel entre les deux équipes s’était sol­dé par un pe­tit point de dif­fé­rence. Dus­sault ne s’at­tend pas à un scé­na­rio dif­fé­rent cette an­née. « Nous sommes deux équipes très si­mi­laires. Ils sont très com­plets of­fen­si­ve­ment, avec un bon quart, de bons re­ce­veurs et de gros por­teurs de bal­lons. Ils sont ba­lan­cés. En dé­fen­sive, ils amènent beau­coup de pres­sion. Je pense que ça va être un match très ex­plo­sif, parce qu’il y a beau­coup d’émo­tion lors d’un pre­mier match à do­mi­cile.»

Les Vo­lon­taires montrent un dos­sier d’une victoire et une dé­faite. Leur gain a été ac­quis contre les Con­dors sa­me­di der­nier, tout comme les Dia­blos la se­maine précédente dans une ren­contre ca­rac­té­ri­sée par l’in­dis­ci­pline. « Les gars ont bien com­pris leur le­çon et je pense que ce se­ra ap­pa­rent sa­me­di. Les pu­ni­tions ont me­né à 17 points, alors le score au­rait été dif­fé­rent. On se doit de contrô­ler notre dis­ci­pline, et contre les Vo­lon­taires, ce se­ra un bon test », conclut Dus­sault.

LES ÉLECTRIKS SUR LA ROUTE

Tou­jours à la re­cherche d’une pre­mière victoire cette sai­son, les Électriks de Sha­wi­ni­gan au­ront du pain sur la planche sa­me­di alors qu’ils vi­si­te­ront les Triades de La­nau­dière. Or, les Triades évo­luaient en di­vi­sion 2 la sai­son pas­sée et avaient ra­té les éli­mi­na­toires de peu. Ré­tro­gra­dé en troi­sième di­vi­sion, l’équipe a un dos­sier d’une victoire et une dé­faite de­puis le dé­but du ca­len­drier.

— PHO­TO OLI­VIER CROTEAU

Fran­çois Dus­sault

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.