Le CEAD près de la ren­ta­bi­li­té

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS -

SHA­WI­NI­GAN (GV) — Pour Mi­chel An­gers, l’en­tre­pre­neu­riat de­meu­re­rait une ob­ses­sion au cours du pro­chain man­dat. Il pré­voit très pro­chai­ne­ment des an­nonces pro­met­teuses pour le Di­giHub, qui de­vien­dra le centre ner­veux pour la mise en place d’un ré­seau in­no­vant ins­pi­ré de ce mo­dèle à tra­vers le Qué­bec.

Le maire es­time à 15 mil­lions $ la somme in­ves­tie pour la trans­for­ma­tion de l’an­cienne usine Wa­bas­so, la très grande ma­jo­ri­té de ce mon­tant pro­ve­nant de la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment de Sha­wi­ni­gan. Après avoir tant sol­li­ci­té l’aide du gou­ver­ne­ment du Qué­bec pour sou­te­nir la Ville pour la construc­tion du Centre d’en­tre­pre­neu­riat Al­phonse-Des­jar­dins, le maire tem­père main­te­nant son mes­sage. Il veut sur­tout ob­te­nir les moyens pour ac­com­pa­gner les en­tre­prises plu­tôt que pour sup­por­ter une in­fra­struc­ture pra­ti­que­ment com­plé­tée.

« Nous sommes sur le point d’at­teindre le seuil de ren­ta­bi­li­té » , avance-t-il. « Les pro­chains pro­jets qui se­ront an­non­cés par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec nous don­ne­ront un élan sup­plé­men­taire. Il faut se rap­pe­ler que le centre d’en­tre­pre­neu­riat est là pour créer des em­plois, des en­tre­prises et re­lan­cer notre économie. Ce n’est pas une dé­pense, mais un in­ves­tis­se­ment.»

M. An­gers ajoute que la tran­sac­tion qui a per­mis à la SDS de mettre la main sur l’an­cienne pa­pe­te­rie Lau­ren­tide et le site d’en­fouis­se­ment Har­mo­nie ont rap­por­té « pas­sa­ble­ment d’argent » au bras im­mo­bi­lier de la Ville, ré­dui­sant ain­si le far­deau de l’am­bi­tieux pro­jet de trans­for­ma­tion de l’an­cienne Wa­bas­so.

Par­mi ses autres en­ga­ge­ments en ma­tière éco­no­mique, M. An­gers a as­su­ré qu’il pour­sui­vra sa stra­té­gie de ré­duc­tion de la dette. Dans son com­mu­ni­qué, il men­tionne que ce plan a été amor­cé «il y a trois ans», alors qu’il avait été pré­sen­té en confé­rence d’in­for­ma­tion le 6 sep­tembre 2016. In­vi­té à ex­pli­quer cet im­bro­glio, le maire a men­tion­né que des ré­flexes avaient com­men­cé

à être mis en place avant l’an­nonce of­fi­cielle.

Il pré­vient aus­si la po­pu­la­tion de ne pas se lais­ser ber­ner par les pro­messes de gel ou de ré­duc­tion de taxes, un scé­na­rio «to­ta­le­ment im­pos­sible» dans son es­prit.

Pour le reste, M. An­gers pré­voit un sui­vi ri­gou­reux des grands chan­tiers en cours, soit ceux de l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en eau po­table aux lacs à la Pêche et des Piles et de l’as­sai­nis­se­ment des eaux usées au­tour du lac à la Tor­tue. Le pro­jet de parc ri­ve­rain et de ma­ri­na, à l’ombre du pont de Grand-Mère, don­ne­ra un nou­vel élan au mi­lieu tou­ris­tique, an­ti­cipe-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.