2,7 mil­lions $ pour l’école La­flèche de Sha­wi­ni­gan

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - BRI­GITTE TRAHAN

SHA­WI­NI­GAN — Le mi­nistre Sé­bas­tien Proulx a sû­re­ment fait des ja­loux, jeu­di, en se ren­dant dans le sec­teur Grand- Mère de Sha­wi­ni­gan pour y an­non­cer un in­ves­tis­se­ment de 2,7 mil­lions $ qui per­met­tra d’agran­dir l’école pri­maire La­flèche et de construire un gym­nase ré­pon­dant aux nou­velles normes.

Cette an­nonce avait été faite par son mi­nis­tère à la Com­mis­sion sco­laire de l’Énergie, il y a quelque temps dé­jà, mais la nou­velle avait été ja­lou­se­ment gar­dée par le di­rec­teur de l’école, De­nis Ber­thiaume. Le mi­nistre croit que le di­rec­teur « vou­lait en faire l’an­nonce avec l’en­semble des élèves» qui se sont d’ailleurs mon­trés fous de joie, jeu­di, en l’ap­pre­nant en même temps que les médias.

C’est le genre de nou­velle qu’at­tendent aus­si avec im­pa­tience cer­taines écoles de la ré­gion, alors que le mi­nis­tère a fait un nombre re­cord d’an­nonces en ma­tière d’in­fra­struc­tures sco­laires, au cours des der­niers mois, au Qué­bec. Les be­soins, comme on le sait, sont nom­breux et croissent en même temps que la dé­mo­gra­phie et la vie utile des bâ­ti­ments.

Les pa­rents de l’école de No­treDame- du- Mont- Car­mel, par exemple, avaient te­nu une im­por­tante ac­ti­vi­té de mo­bi­li­sa­tion, le jour de la ren­trée, pour ten­ter de sen­si­bi­li­ser le mi­nis­tère à l’ur­gence de leur be­soin d’es­pace dans l’école. À Saint- Mau­rice aus­si on rêve d’agran­dir l’école même si, en at­ten­dant, des rou­lottes de chan­tier bien amé­na­gées servent d’es­pace sup­plé­men­taire pour une clien­tèle sco­laire sans cesse crois­sante.

«On re­çoit an­nuel­le­ment plus de 1 mil­liard $ de pro­jets», fait va­loir le mi­nistre Proulx qui pré­voit in­jec­ter 400 mil­lions $ en 2017-18 sans tou­te­fois pré­ci­ser si quelques-uns de ces mil­lions $ tom­be­ront en­core en Mau­ri­cie.

À l ’é cole La­flè che, où évo­luent 200 élèves, le gym­nase est beau­coup trop bas pour être digne de ce nom et il fait da­van­tage of­fice de salle po­ly­va­lente que de lieu spor­tif, ex­plique le di­rec­teur de l’école.

« C’est une salle qui est à tous les usages et le pla­fond est re­la­ti­ve­ment bas. Le temps d’uti­li­sa­tion al­lait au- de­là de la ca­pa­ci­té qu’on avait » , ex­plique De­nis Ber­thiaume.

Ce gym­nase désuet, qui est aus­si uti­li­sé par l’école se­con­daire Du Ro­cher, ac­cueille même le ser­vice de garde. C’est tout dire. «On com­men­çait à être un peu à l’étroit » , fait va­loir le di­rec­teur.

Les tra­vaux d’agran­dis­se­ment de l’école La­flèche et l’amé­na­ge­ment de son nou­veau gym­nase com­men­ce­ront le prin­temps pro­chain. Ces in­fra­struc­tures se­ront dis­po­nibles en 2019.

À ce pro­jet de 2,42 mil­lions $, le mi­nistre a an­non­cé aus­si l’oc­troi de 0,30 M$ de bo­ni­fi­ca­tion pour la réus­site édu­ca­tive, ce qui to­ta­lise 2,72 M$. C’est le mi­lieu qui dé­ci­de­ra comment se­ra uti­li­sée cette bo­ni­fi­ca­tion des­ti­née à l’école. L’ar­gent pour­rait ser­vir à toutes sortes de pro­jets en lien avec la réus­site édu­ca­tive, que ce soit l’amé­na­ge­ment d’es­paces plus grands, d’un atrium, d’ins­tal­la­tions qui per­met­traient de nou­velles ac­ti­vi­tés spor­tives qui n’étaient pas pré­vues ou d’es­paces vi­trés, par exemple.

«Tout est pos­sible dans la me­sure où on res­pecte les règles», in­dique Sé­bas­tien Proulx.

— PHO­TO: SYL­VAIN MAYER

À l’avant, le mi­nistre de l’Édu­ca­tion, Sé­bas­tien Proulx. À l’ar­rière, on aper­çoit la mi­nistre du Tou­risme, Ju­lie Bou­let, deux élèves, Mé­gane Veillette et Léo- Ma­thew Mat­teau ain­si que le di­rec­teur, De­nis Ber­thiaume.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.