Le parc des Chutes comme ou­til de dé­ve­lop­pe­ment

Le can­di­dat Serge Bé­land dit non à la vente des cha­lets

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - MAR­TIN LA­FRE­NIÈRE mar­tin.la­fre­niere@le­nou­vel­liste.qc.ca

SAINTE- UR­SULE — Non seule­ment Serge Bé­land croit que la vente des cha­lets du parc des Chutes de Sainte- Ur­sule est une mau­vaise op­tion, mais il es­time que ce parc a le po­ten­tiel de de­ve­nir un vé­ri­table ou­til de dé­ve­lop­pe­ment pour la mu­ni­ci­pa­li­té.

Cet agri­cul­teur de 64 ans se pré­sente à la mai­rie de Sainte-Ur­sule.

Il es­time que le maire Ré­jean Carle fait fausse route en vou­lant vendre les cinq cha­lets.

« Ce n’est pas une bonne idée. Les cha­let s de­vront être dé­mé­na­gés, car le fond de ter­rain ap­par­tient au gou­ver­ne­ment. Il y au­ra des frais de dé­mé­na­ge­ment. Il n’y au­ra pas grand ache­teurs. En plus, tout est payé pour les cha­lets. Le parc et les cha­lets, c’est un tout. Si tu dé­ve­loppes le parc, ça va se louer. On a un joyau qui n’est pas dé­ve­lop­pé. Il faut se po­ser la ques­tion à sa­voir ce qu’a fait le maire pour le dé­ve­lop­per. Et se­lon moi, il n’a pas fait grand- chose. »

Lorsque M. Bé­land parle de dé­ve­lop­per l e parc, i l pense à mettre en place une cam­pagne pu­bli­ci­taire afi n d’at­ti r er l es ci­toyens de l’ex­té­rieur de la Mau­ri­cie vers Sainte- Ur­sule.

« Le parc n’est pas connu. Je n’ai pas vu de pu­bli­ci­té pour le parc, à part des pancartes sur l’au­to­route 40. Je vais tra­vailler pour aug­men­ter l’acha­lan­dage du parc. Les re­ve­nus vont en­trer au parc, ce qui va di­mi­nuer le compte de taxes. »

Le can­di­dat es­time que la Mu­ni­ci­pa­li­té pour­rait ain­si bais­ser le ni­veau de taxa­tion de trois cents par tranche de 100 $ d’éva­lua­tion. Une telle ap­proche per­met­trait de don­ner un peu d’oxy­gène aux contri­buables ur­su­lois.

«On a dé­jà une marge de ma­noeuvre avec les taxes qu’on paie. On au­ra la marge pour dé­ve­lop­per de fa­çon rai­son­née » , ajoute M. Bé­land, en par­lant des in­fra­struc­tures mu­ni­ci­pales à en­tre­te­nir comme le ré­seau rou­tier.

Ce comp­table de pro­fes­sion a tra­vaillé comme ad­mi­nis­tra­teur à Lo­to- Qué­bec et a fait par­tie du Syn­di­cat des pro­fes­sion­nels du gou­ver­ne­ment du Qué­bec.

Il est membre de l’UPA du com­té de Mas­ki­non­gé et de l’UPA de la Mau­ri­cie.

Il siège au con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion aus­si au sein de l’Or­ga­nisme des bas­sins ver­sants des ri­vières du Loup et des Ya­ma­chiche.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.