La ques­tion de l’en­vi­ron­ne­ment sou­vent né­gli­gée

Le Nouvelliste - - LA UNE - GA­BRIEL DELISLE ga­briel.delisle@le­nou­vel­liste.qc.ca

TROIS- RI­VIÈRES — Par­mi tous les su­jets abor­dés par les can­di­dats aux élec­tions mu­ni­ci­pales, l’en­vi­ron­ne­ment est sou­vent un thème se­con­daire, voire in­exis­tant. Cette pré­oc­cu­pa­tion de bien des ci­toyens se voit alors ef­fa­cée du dé­bat pu­blic. Afin de mettre de l’avant les en­jeux en­vi­ron­ne­men­taux et per­mettre aux élec­teurs de connaître les po­si­tions des can­di­dats de la Mau­ri­cie, le Conseil ré­gio­nal de l’en­vi­ron­ne­ment (CRE) de la Mau­ri­cie a de­man­dé à tous les can­di­dats de la ré­gion de par­ta­ger leur vi­sion et leurs en­ga­ge­ments pour rendre les villes plus vertes.

« Je ne pense pas que l’en­vi­ron­ne­ment soit un en­jeu de cette cam­pagne élec­to­rale » , dé­plore Lau­réanne Da­neau, di­rec­trice du Conseil ré­gio­nale de l’en­vi­ron­ne­ment de la Mau­ri­cie.

« Il faut que les élus soient sen­sibles à ces ques­tions pour en faire des en­jeux. Si­non, c’est trop fa­cile d’ou­blier ces as­pects dans le quo­ti­dien. Sou­vent, il y a beau­coup de tra­vaux qui ont un im­pact en­vi­ron­ne­men­tal.»

Pour­tant, les pré­oc­cu­pa­tions des ci­toyens de la Mau­ri­cie sont nom­breuses en en­vi­ron­ne­ment. On n’a qu’à pen­ser à la lutte aux îlots de cha­leur, au com­pos­tage ré­si­den­tiel, à l’éta­le­ment ur­bain ou en­core au trans­port ac­tif. Il s’agit de su­jets ré­cur­rents qui res­sortent de cette consul­ta­tion.

Les can­di­dats ont été in­vi­tés à par­ta­ger leur vi­sion des en­jeux sur l’en­vi­ron­ne­ment en ré­agis­sant à un son­dage réa­li­sé l’été der­nier avec des par­ti­ci­pants des mi­lieux de l’édu­ca­tion, de la re­cherche scien­ti­fique, du dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de la san­té et du monde syn­di­cal. Cinq thèmes prio­ri­taires ont ressorti de cette consul­ta­tion, soit l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, l’en­vi­ron­ne­ment, la ges­tion de l’eau, la ges­tion des ma­tières ré­si­duelles et le trans­port.

En fin de se­maine der­nière, dé­jà 44 can­di­dats à des postes de maire et de conseillers s’étaient prê­tés à l’exer­cice sur 346 qui ont été in­vi­tés à le faire. L’or­ga­nisme a uti­li­sé les adresses cour­riel et pos­tales ins­crites au DGEQ par les can­di­dats pour les re­joindre. Lau­réanne Da­neau avoue tou­te­fois que quelques can­di­dats seule­ment n’ont pas pu être re­joints par cette mé­thode.

«On vou­lait que la dé­marche soit équi­table et qu’on ne fa­vo­rise pas une ville ou des can­di­dats » , note la di­rec­trice de l’or­ga­nisme. « On re­çoit en­core des ré­ponses, alors on va mettre à jour le ta­bleau.»

Pour une pre­mière a nnée, cette par­ti­ci­pa­tion est sa­tis­fai­sante. D’au­tant plus que les can­di­dats peuvent en­core sou­mettre au Conseil l eur vi­sion et leur en­ga­ge­ment en ma­tière d’en­vi­ron­ne­ment.

« Nous sommes contents de la ré­ponse des can­di­dats. C’est sûr qu’en pour­cen­tage, ce n’est pas très éle­vé. Mais plu­sieurs can­di­dats nous ont dit qu’ils n’avaient pas beau­coup de t emps pour ré­pondre. Et cer­tains se sont sen­tis in­ti­mi­dés. Ils avaient peur de ne pas être as­sez pré­cis ou autres » , ex­plique Lau­réanne Da­neau qui note que des ajus­te­ments se­ront ap­por­tés lors du pro­chain exer­cice si­mi­laire.

« Nous avions deux ob­jec­tifs avec cette dé­marche. La pre­mière est de s’as­su­rer qu’on ins­crit la ques­tion de l’en­vi­ron­ne­ment à l’ordre du jour de la cam­pagne en in­ci­tant les can­di­dats à for­mu­ler une pen­sée sur ces en­jeux. Le deuxième ob­jec­tif est de don­ner de la vi­si­bi­li­té à eux qui ont une vi­sion sur l’en­vi­ron­ne­ment.»

Le do­cu­ment de ré­fé­rence conte­nant l’en­semble des ré­ponses des can­di­dats qui ont par­ti­ci­pé à cet exer­cice peut être consul­té au www.cre-mau­ri­cie.com.

À Trois- Ri­vières, les deux can­di­dats à la mai­rie Jean- Fran­çois Au­bin et An­dré Ber­trand ont par­ti­ci­pé à cette dé­marche. Le maire sor­tant Yves Lé­vesque n’a pas ré­pon­du à l’ i nvi­ta­tion du CRE Mau­ri­cie. À Sha­wi­ni­gan, au­cun des can­di­dats à la mai­rie n’a li­vré sa vi­sion sur l’en­vi­ron­ne­ment.

— PHO­TO: AR­CHIVES LE NOU­VEL­LISTE

Le Conseil ré­gio­nal de l’en­vi­ron­ne­ment (CRE) de la Mau­ri­cie sou­haite mettre les en­jeux en­vi­ron­ne­men­taux à l’ordre du jour des élec­tions mu­ni­ci­pales.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.