Ha­mil­ton rem­porte le cham­pion­nat des pi­lotes

C’est tou­te­fois Max Vers­tap­pen qui a fran­chi le fil d’ar­ri­vée en pre­mier

Le Nouvelliste - - SPORTS -

MÉXICO ( AP) — Le pi­lote Mer­cedes Le­wis Ha­mil­ton a dé­cro­ché le cham­pion­nat du monde de For­mule 1, di­manche, même s’il a fi­ni neu­vième au Grand Prix du Mexique.

Ha­mil­ton a ain­si re­joint Se­bas­tian Vet­tel et Alain Prost au troi­sième rang de l’his­toire avec quatre titres en car­rière. Seuls l’Ar­gen­tin Juan Ma­nuel Fan­gio ( 5) et l’Al­le­mand Mi­chael Schu­ma­cher (7) en comptent plus que lui.

La course a été rem­por­tée par le pi­lote Red Bull Max Vers­tap­pen, qui a de­van­cé au fil d’ar­ri­vée le pi­lote Mer­cedes Valt­te­ri Bot­tas par 19,6 se­condes. Le pi­lote Fer­ra­ri Ki­mi Raik­ko­nen a com­plé­té le po­dium, loin de­vant son co­équi­pier Vet­tel.

Tout s’est joué au dé­part, lorsque Vet­tel – le dé­ten­teur de la pole – s’est re­trou­vé au coude- à- coude avec Vers­tap­pen et Ha­mil­ton dans le pre­mier vi­rage. Après avoir lé­gè­re­ment en­dom­ma­gé sa Fer­ra­ri en ac­cro­chant la Red Bull de Vers­tap­pen, Vet­tel a plon­gé vers sa gauche dans la deuxième courbe et pro­vo­qué une cre­vai­son sur le pneu ar­rière droit de Ha­mil­ton. En con­sé­quence, Vet­tel et Ha­mil­ton ont dû ren­trer aux puits pour ré­pa­rer les dé­gâts et ils sont res­sor­tis en queue de pe­lo­ton.

Les com­mis­saires de l’épreuve ont ré­vi­sé l’in­ci­dent, mais n’ont pas im­po­sé des sanc­tions.

En dé­pit de cette mal­chance, les pro­ba­bi­li­tés jouaient en fa­veur de Ha­mil­ton.

À l’aube de la 18e étape de la sai­son, pré­sen­tée à l’Au­to­dro­mo Her­ma­nos Ro­dri­guez, le Bri­tan­nique dis­po­sait d’une avance de 66 points sur son prin­ci­pal ad­ver­saire dans la course au titre, Vet­tel.

Pour être sa­cré cham­pion du monde, Ha­mil­ton de­vait ter­mi­ner dans le top-5, ou es­pé­rer que Vet­tel soit ex­clu des deux pre­mières marches du po­dium. Ce qui fut le cas.

Mal­gré son in­ten­tion de re­pous­ser les cé­lé­bra­tions de Ha­mil­ton jus­qu’à la pro­chaine épreuve, Vet­tel n’a ja­mais été en me­sure de re­ve­nir près des me­neurs. Tard dans la course, il a de­man­dé à son équipe s’il pou­vait en­core ter­mi­ner en deuxième place. Quand il a eu la ré­ponse, il s’est ex­cla­mé: « Ma­ma mia! C’est beau­coup trop».

Lance Stroll, de Mont-Trem­blant, a pro­fi­té du dé­part ro­cam­bo­lesque pour ga­gner des places et il a ter­mi­né au sixième rang. Le pi­lote Williams cé­lé­brait son 19e an­ni­ver­saire de nais­sance. «Toute la course, nous étions ra­pides. J’ai pu sur­pas­ser Ser­gio Per­ez en res­tant plus long­temps en piste avant d’al­ler aux puits, a ex­pli­qué Stroll. Il en man­quait un peu pour rat­tra­per Es­te­ban Ocon (en cin­quième place). Mais ce fut une su­perbe course. Nous ob­te­nons beau­coup de points et c’est très po­si­tif pour toute l’équipe.»

Le triomphe de Ha­mil­ton lui a per­mis de de­van­cer Sir Ja­ckie Ste­wart en tant que pi­lote bri­tan­nique le plus dé­co­ré de l’his­toire de la F1. Ha­mil­ton s’est sai­si le casque avec les mains au mo­ment de fran­chir la ligne d’ar­ri­vée. Il a en­suite fait un tour d’hon­neur en agi­tant le dra­peau bri­tan­nique.

Ha­mil­ton au­ra cé­lé­bré ses quatre cham­pion­nats dans quatre villes dif­fé­rentes. Il avait confir­mé sa vic­toire à Sao Pao­lo, au Bré­sil, en 2008, à Abou Dha­bi en 2014 et à Aus­tin, au Texas, en 2015.

«Vi­va Mexi­co!», a lan­cé Ha­mil­ton à la foule en sor­tant de sa voi­ture.

À bord de sa Mer­cedes, Ha­mil­ton a do­mi­né l’ère des mo­teurs tur­bo hy­brides adop­tés en 2014. De ses 62 vic­toires en car­rière, Ha­mil­ton en a si­gné 40 en 77 courses au cours des quatre der­nières an­nées.

Cette fois, il a mis fin au sus­pense avec en­core deux épreuves à dis­pu­ter à la sai­son.

— PHO­TO AS­SO­CIA­TED PRESS

Max Vers­tap­pen a si­gné sa deuxième vic­toire de la sai­son au Mexique, lui qui a ob­te­nu la pre­mière au dé­but d’oc­tobre en Ma­lai­sie.

— PHO­TO AS­SO­CIA­TED PRESS

Le­wis Ha­mil­ton a rem­por­té son qua­trième cham­pion­nat du monde des conduc­teurs di­manche au Mexique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.