Ar­res­ta­tion pour me­naces de mort

Un homme au­rait pro­fé­ré des me­naces à l’en­droit d’em­ployés de la cour mu­ni­ci­pale

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - GA­BRIEL DELISLE

TROIS-RI­VIÈRES — Plu­sieurs po­li­ciers de Trois- Ri­vières ont me­né lun­di après- mi­di une opé­ra­tion po­li­cière sur la rue Al­bert, dans le sec­teur Sainte- Marthe. Ils ont ar­rê­té un homme de 68 ans soup­çon­né d’avoir pro­fé­ré des me­naces de mort.

Les po­li­ciers ont cer­né la ré­si­dence de l’homme qui au­rait pro­fé­ré plus tôt en après- mi­di des me­naces à l’en­droit de per­son­nel de la cour mu­ni­ci­pale. Lorsque les po­li­ciers se sont ren­dus sur place vers 15 h, l’in­di­vi­du avait dé­jà quit­té l’en­droit.

« Nous nous sommes ren­dus aus­si­tôt à son do­mi­cile. Nous avons éta­bli un pé­ri­mètre de sé­cu­ri­té et nous avons en­tre­pris des dis­cus­sions avec l’homme » , ex­pli­quait en fin d’après- mi­di le porte-pa­role de la po­lice de TroisRi­vières, le ser­gent Luc Mon­grain. Vers 16 h 15, l ’ homme s’e s t ren­du aux po­li­ciers et le pé­ri­mètre a été le­vé.

«Une com­mu­ni­ca­tion fut éta­blie par la suite avec le sus­pect. Ce­lui­ci a col­la­bo­ré à la de­mande faite par les po­li­ciers et est sor­ti pa­ci­fi­que­ment de son do­mi­cile afin que les po­li­ciers puissent pro­cé­der à son ar­res­ta­tion», ajoute le ser­gent Mon­grain.

Les po­li­ciers étaient nom­breux sur place et lour­de­ment ar­més. Il sem­ble­rait de plus que les po­li­ciers aient sai­si des armes à la ré­si­dence de l’homme.

L’in­di­vi­du était ren­con­tré par les po­li­ciers lun­di. On ne sa­vait tou­jours pas les mo­tifs qu’il l’au­rait conduit à pro­fé­rer des me­naces de mort à l’en­droit de tra­vailleurs de la cour mu­ni­ci­pale.

— PHO­TO: FRAN­ÇOIS GERVAIS

Les po­li­ciers ont ar­rê­té un homme de 68 ans qui au­rait pro­fé­ré des me­naces de mort à l’en­droit d’em­ployés de la cour mu­ni­ci­pale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.