Jeune, ra­pide, dan­ge­reux et sans per­mis

Le Nouvelliste - - NÉCROLOGIE - ISA­BELLE MA­THIEU

QUÉ­BEC — Rou­ler à 220 km/h sur un bou­le­vard ur­bain, tous phares éteints. À bord de la voi­ture de son père, em­prun­tée en douce. Sans per­mis. Avec deux jeunes pas­sa­gères. Puis, fuir les po­li­ciers. Dif­fi­cile de faire mieux comme en­chaî­ne­ment de mau­vaises dé­ci­sions.

Dans l a soi­rée du 2 j uin der­nier, J érôme ( pré­nom f i ctif ) , 17 ans, ter­mine son quart de tra­vail. De re­tour à la mai­son, il voit sur le comp­toir les clefs de la Nis­san Maxi­ma de son père. « J’avais juste be­soin de m’éva­der », di­ra-t-il aux po­li­ciers.

Il part, sans ré­veiller per­sonne, et va re­joindre des amis qui font un feu. Vers 1 h du ma­tin, Jé­rôme em­barque deux amies âgées de 14 et 15 ans pour al­ler man­ger au McDo.

Fi­lant en di­rec­tion est sur l e bou­le­vard Guillaume- Cou­ture – l’ar­tère qui tra­verse toute la ville de Lé­vis – Jé­rôme brûle un feu rouge. À ce mo­ment, il file à 220 km/h alors que la vi­tesse per­mise est de 50 kmh. « J’étais dans ma bulle, avec ma mu­sique.»

Dans son ré­tro­vi­seur, il aper­çoit une au­to-pa­trouille qui vient d’al­lu­mer les gy­ro­phares. «Je me suis dit que je ne me fe­rais pas avoir, in­di­que­ra- t- il plus tard. Je n’avais pas mon per­mis [d’ap­pren­ti sur moi] et je sa­vais qu’à la vi­tesse à la­quelle je rou­lais, j’al­lais le perdre.»

Le j eune chauf­fard f once et éteint ses phares pour ne pas se faire re­pé­rer. Jé­rôme passe de­vant le poste de po­lice de Lé­vis à toute al­lure et tourne sur la rue SaintO­mer, une des rues prin­ci­pales du quar­tier. Il réus­sit à né­go­cier un rond-point et prend des rues ré­si­den­tielles, à une vi­tesse d’en­vi­ron 70 km/h.

La course f olle s’ i nter­rompt lorsque Jé­rôme em­bou­tit la voi­ture de po­lice qui le re­cher­chait. Un po­li­cier s’en ti­re­ra avec une en­torse cer­vi­cale.

Le jeune conduc­teur per­cute en­suite une autre voi­ture dans une en­trée de mai­son. Le chauf­fard crie à ses pas­sa­gères, lé­gè­re­ment bles­sées, de cou­rir. Il prend lui-même la fuite et re­vien­dra sur les lieux de la col­li­sion 20 mi­nutes plus tard.

« On est très chan­ceux de ne pas avoir de consé­quences plus graves » , a sou­li­gné le pro­cu­reur de la Cou­ronne, Me Hugo Bre­ton. Le juge Jean Le­bel de la chambre de la Jeu­nesse n’a eu au­cun com­men­taire, mais n’a pu s’em­pê­cher de sour­ciller en voyant les pho­tos des voi­tures ac­ci­den­tées.

Le jeune homme a plai­dé cou­pable l un­di à des ac­cu­sa­tions d’avoir fui les po­li­ciers en cau­sant des lé­sions per­son­nelles à trois per­sonnes, de dé­lit de fuite sans se sou­cier de cau­ser des lé­sions et de dé­lit de fuite simple.

Il connaî­tra sa peine à l a f i n jan­vier. Le jeune homme se ver­ra im­po­ser une in­ter­dic­tion de conduire par le juge en plus d’une in­ter­dic­tion ad­mi­nis­tra­tive par la SAAQ.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.