Lise Dion vient faire le «par­ty» à Trois-Ri­vières

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - MAT­THIEU MAX- GESS­LER m.max­gess­ler@le­nou­vel­liste.qc.ca

TROIS- RI­VIÈRES — Lise Dion est de pas­sage à Trois- Ri­vières pour trois re­pré­sen­ta­tions de son spec­tacle Chu ren­due là, à la Salle J.An­to­nio-Thomp­son, les 11, 12 et 13 oc­tobre. Un one-wo­man-show, dont la mise en scène est si­gnée par Jo­sée For­tier, à consom­mer comme une conver­sa­tion avec l’hu­mo­riste, qui amorce une tour­née de trois ans... peut- être pour la der­nière fois.

« Chu ren­due là, ça parle un peu d’où tu es ren­due en vieillis­sant: tu as moins de pa­tience, tu as l’élas­tique de la ves­sie qui est plus court, tu sais ce que tu veux et tu sais ce que tu ne veux plus, ré­sume Lise Dion. C’est des nu­mé­ros qui parlent de l a vie en gé­né­ral et c’est mon spec­tacle qui est le plus stand-up. Je saute du coq à l’âne.»

Cette for­mule stand- up donne au spec­tacle une f or­mule de conver­sa­tion avec le pu­blic, qui se re­con­naît d’au­tant plus dans ses pro­pos grâce à cette proxi­mi­té, peu im­porte l’âge, se­lon l’hu­mo­riste.

« J’ai un bloc sur l e cé­li­bat et sur les ré­seaux so­ciaux et j’ai des jeunes tren­te­naires qui m’ont dit que ça les avait tou­chés, que ça les avait fait rire. Je dis que je n’ai plus de pa­tience et je sens vrai­ment que le monde se re­con­naît, pas à cause de l’âge, mais parce qu’ils n’en ont plus de pa­tience en vieillis­sant, eux non plus. Je trouve ça le fun d’avoir une conver­sa­tion avec le pu­blic et de sen­tir dans leur re­gard: moi aus­si, je suis ren­du là.»

Lise Dion af­firme d’ailleurs avoir une as­tuce de son cru pour éta­blir ce contact pri­vi­lé­gié avec son pu­blic, as­tuce qu’elle a uti­li­sée jeu­di soir, pour sé­duire le pu­blic tri­flu­vien. « Hier [jeu­di], le par­ty était pris dans la salle. J’ai un nu­mé­ro d’en­trée avec le­quel je soude une in­ti­mi­té au dé­part. Je ne di­rai pas ce que c’est, parce que je ne veux pas me faire vo­ler mes idées, mais à cause de ce que je fais au dé­but, il y a une grande in­ti­mi­té qui s’ins­talle et elle est là pen­dant tout le spec­tacle.»

LE DÉ­FI DE SE DÉ­MAR­QUER

Si après 31 ans de car­rière le nom de Lise Dion est bien connu à tra­vers le Qué­bec, l’hu­mo­riste af­firme vivre tou­jours au­tant de stress lors de l’écri­ture de ses nu­mé­ros, de peur de man­quer d’ori­gi­na­li­té.

« C’est tou­jours ar­du, l’écri­ture, parce que tu veux être au goût du jour et il y a beau­coup d’hu­mo­ristes sur le mar­ché. Tu ne veux pas avoir l’air dé­pas­sée, tu veux être en­core d’ac­tua­li­té. C’est un peu épeu­rant d’écrire un nou­veau show, mais après l’avoir tes­té, je suis très contente.»

Ce dé­fi de l’ori­gi­na­li­té, les jeunes hu­mo­ristes doivent re­dou­bler d’ar­deur pour le sur­mon­ter, croit celle qui n’hé­site pas à les conseiller lors­qu’ils le lui de­mandent.

« Les hu­mo­ristes qui res­sortent [du lot], ce sont sur­tout des bi­bittes spé­ciales, comme Bel­le­feuille, les De­nis Drolet, An­dré Sau­vé. Ce sont des gens qui en res­sortent parce qu’ils ont leur cré­neau, leur spé­cia­li­té à eux. Les jeunes hu­mo­ristes, il va fal­loir qu’ils tra­vaillent fort pour sor­tir du lot, pour ne pas res­sem­bler à quel­qu’un d’autre. C’est le conseil que je leur donne.»

PEUT- ÊTRE LA DER­NIÈRE...

Lise Dion quit­te­ra Trois-Ri­vières après sa re­pré­sen­ta­tion de sa­me­di soir, mais elle se­ra de re­tour les 20, 21 et 22 juin 2019. Avis à ses fans dans la ré­gion, ce se­ra peut- être leur der­nière oc­ca­sion de la voir à do­mi­cile, puisque l’hu­mo­riste n’est pas cer­taine d’avoir l’éner­gie, une fois cette tour­née ter­mi­née, pour en faire une autre.

« J’ai­me­rais ça dire que je vais en f aire une autre, sou­li­gnet- elle. J ’es­père être en­core en f orme, mais quand l a tour­née pren­dra fin, j’au­rai 67 ans... je ne pense pas en faire une autre. Peu­têtre que je vais jouer, mais tou­jours à la même place, quelque part, ou faire des nu­mé­ros pour des ga­las, mais je ne pense pas re­faire de tour­née.»

— PHO­TO: LA PRESSE

Lise Dion est de pas­sage à Trois- Ri­vières pour pré­sen­ter son nou­veau one­wo­man-show à la salle J.-A.-Thomp­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.