Bolt brise la glace en Aus­tra­lie

Le Nouvelliste - - SPORTS -

SYD­NEY (AFP) — L’an­cien roi du sprint Usain Bolt a ins­crit un dou­blé à son pre­mier match amical comme ti­tu­laire sous le maillot des Cen­tral Coast Ma­ri­ners, de quoi es­pé­rer plus que ja­mais un contrat pro­fes­sion­nel.

«C’était très im­por­tant: une pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion et deux buts mar­qués. Je me sens bien. C’est pour ce­la que j’ai tra­vaillé. J’es­saie d’être meilleur et je suis sur la bonne voie pour y ar­ri­ver», a ré­agi l’ex-cham­pion olym­pique après la vic­toire de 4-0 contre une équipe de deuxième di­vi­sion de la Pre­mier League aus­tra­lienne.

Le Ja­maï­cain n’a pas en­core si­gné de contrat pro­fes­sion­nel avec les Ma­ri­ners mais compte bien le faire avant le dé­but de la sai­son de A-League, pré­vu la fin de se­maine pro­chaie. «Je suis ap­pli­qué, c’est pour ce­la que je suis ici, pour faire de mon mieux et es­sayer d’in­té­grer l’équipe.»

Le match contre South West Uni­ted a dé­bu­té de­vant plus de 5000 spec­ta­teurs, une grosse af­fluence pour un match d’avant-sai­son en Aus­tra­lie. Mais Bolt, par­fois mal pla­cé, pei­nait à suivre le rythme et man­quait des oc­ca­sions. Il a re­ga­gné les ves­tiaires un peu di­mi­nué, après avoir re­çu un mau­vais coup dans le bas-ventre.

En deuxième pé­riode, l’homme le plus ra­pide du monde sur 100 et 200 m a d’abord uti­li­sé sa vi­tesse lé­gen­daire pour dé­bor­der balle au pied un dé­fen­seur, avant de trom­per le gar­dien d’un tir à ras de terre du pied gauche. «L’Éclair» a fê­té ce pre­mier but avec son geste si­gna­ture, les doigts vers le ciel, ce­lui qu’il exé­cu­tait après cha­cune de ses grandes vic­toires en ath­lé­tisme.

Nu­mé­ro 95 sur le dos, ré­fé­rence à son re­cord sur 100 m (9,58), la su­per­star ja­maï­caine a en­suite pro­fi­té d’une er­reur dé­fen­sive pour ins­crire son se­cond but. «Je suis juste heu­reux d’avoir eu ma chance et je suis fier de moi», a confié Bolt, qui a ob­te­nu six tirs en tout avant d’être rem­pla­cé. Il a pas­sé le reste du temps à si­gner des au­to­graphes pour des cen­taines d’ama­teurs au Camp­bell­town Sta­dium.

L’oc­tuple cham­pion olym­pique, qui tente à 32 ans une re­con­ver­sion dans le foot­ball pro, re­con­naît qu’il a « en­core beau­coup à ap­prendre». Se­lon lui, la balle est dé­sor­mais dans le camp des di­ri­geants du club.

« Ils m’ont vu à l’en­traî­ne­ment, ils ont vu ce dont je suis ca­pable, donc ils doivent ana­ly­ser ce­la et se de­man­der: est-il as­sez bon pour ce club? Et en­suite m’an­non­cer la ré­ponse.»

L’en­traî­neur Mike Mul­vey, ré­cem­ment ins­tal­lé à son poste, a in­di­qué qu’il pré­fé­rait se concen­trer sur le pre­mier match de la sai­son, le 21 oc­tobre contre Bris­bane Roar. Il a quand même fé­li­ci­té le néo- foot­bal­leur pour son dou­blé. «Vous de­vez être très heu­reux pour lui, n’est-ce pas?» a-t-il lan­cé aux jour­na­listes. Cette sai­son, avec ou sans Bolt, les Ma­ri­ners cher­che­ront à faire mieux que leur der­nière place de l’an pas­sé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.