Opé­ra­tion Nez rouge: pas de ser­vice dans Ni­co­let-Bé­can­cour en 2018

Le Nouvelliste - - LA UNE - MA­THIEU LA­MOTHE ma­thieu.la­mothe@le­nou­vel­liste.qc.ca

TROIS-RI­VIÈRES — Pour une pre­mière fois en 25 ans, il ne se­ra pas pos­sible de faire ap­pel au ser­vice de rac­com­pa­gne­ment d’Opé­ra­tion Nez rouge dans Ni­co­let-Bé­can­cour.

Les fê­tards vi­vant dans les lo­ca­li­tés qui étaient jus­qu’à l’an der­nier des­ser­vies par la cen­trale qui était gé­rée par l’or­ga­ni­sa­tion des scouts de Ni­co­let, qui a d’ailleurs ces­sé ses ac­ti­vi­tés, de­vront donc se ra­battre sur les com­pa­gnies de taxi et les ser­vices comme To­lé­rance Zé­ro et le CAA pour ren­trer chez eux pai­si­ble­ment au cours de la pro­chaine pé­riode de par­tys de bu­reau et des Fêtes.

« Il faut que le dé­sir pro­vienne de la com­mu­nau­té. Il faut que les gens sur le ter­rain le veuillent plus que nous. Ce n’est pas nous qui al­lons faire les dé­marches pour trou­ver des bé­né­voles et ou­vrir une cen­trale. Nous avons fait des dé­marches pour es­sayer de voir si des or­ga­ni­sa­tions étaient in­té­res­sées. Il y a des ques­tions qui ont été po­sées, mais au­cune or­ga­ni­sa­tion n’a ap­pli­qué», ex­plique Da­vid La­touche, di­rec­teur des com­mu­ni­ca­tions et du mar­ke­ting de l’Opé­ra­tion Nez rouge.

M. La­touche sou­tient que ce n’est pas la pre­mière fois que l’Opé­ra­tion prend une pause dans une ré­gion pen­dant une an­née en rai­son du dé­sis­te­ment d’une or­ga­ni­sa­tion. En fait, la seule or­ga­ni­sa­tion qui est là de­puis la créa­tion il y a 35 ans est celle du club de na­ta­tion du Rouge et Or de l’Uni­ver­si­té La­val, qui s’oc­cupe de la cen­trale de Qué­bec. Il est donc confiant qu’un groupe prenne le re­lais pour 2019 et les an­nées sub­sé­quentes. La mai­resse de Ni­co­let, Ge­ne­viève Du­bois, abonde d’ailleurs dans le même sens que lui.

«C’est cer­tain que la Ville pour­rait fa­ci­li­ter les dé­marches afin de trou­ver une autre or­ga­ni­sa­tion pour les an­nées à ve­nir », men­tionne la mai­resse avant d’ajou­ter qu’elle es­père que la pause ne se­ra que tem­po­raire et que le ser­vice se­ra de re­tour dès 2019.

De plus, la mai­resse ai­me­rait bien que la cen­trale de Trois- Ri­vières puisse rac­com­pa­gner les Bé­can­cou­rois et les Ni­co­lé­tains qui en fe­ront la de­mande. La co­or­don­na­trice de l’or­ga­ni­sa­tion tri­flu­vienne, My­lène Bé­lan­ger, in­dique que ses équipes de rac­com­pa­gne­ment pour­ront tra­ver­ser le pont La­vio­lette – uni­que­ment du nord vers le sud – seule­ment lorsque les ef­fec­tifs se­ront suf­fi­sants et que le nombre d’ap­pels pour Trois-Ri­vières le per­met­tra. Elle pré­cise éga­le­ment que la pos­si­bi­li­té qu’une cen­trale sa­tel­lite, comme celle de Loui­se­ville, soit im­plan­tée sur la rive sud dans le fu­tur n’a pas été évo­quée pour l’ins­tant. Elle confirme par contre que cer­tains bé­né­voles qui avaient l’ha­bi­tude d’of­frir leurs ser­vices à l’or­ga­ni­sa­tion de Ni­co­let se join­dront à son équipe en 2018.

Néan­moins, les res­pon­sables de l’opé­ra­tion du cô­té de Mé­ki­nac, Sha­wi­ni­gan et Trois- Ri­vières ont ré­cem­ment lan­cé leurs ac­ti­vi­tés pro­mo­tion­nelles afin d’in­ci­ter la po­pu­la­tion à faire ap­pel à leurs ser­vices ain­si que pour re­cru­ter des bé­né­voles.

Du cô­té de Trois-Ri­vières, la Fon­da­tion Les Amis des Es­ta­cades cha­peau­te­ra l’opé­ra­tion pour une 18e an­née. Et comme elle le fait de­puis main­te­nant quatre ans, elle s’as­so­cie avec la mai­son des jeunes L’Éveil jeu­nesse de Loui­se­ville pour que des rac­com­pa­gne­ments puissent éga­le­ment être ef­fec­tués sur le grand ter­ri­toire de la MRC de Mas­ki­non­gé. La cen­trale tri­flu­vienne se­ra en opé­ra­tion le 30 no­vembre ain­si que les 1er, 6, 7, 8, 13, 14, 15, 20, 21, 22, 24, 28, 29 et 31 dé­cembre alors que celle de Loui­se­ville le se­ra le 30 no­vembre et les 1er, 7, 8, 14, 15, 21 et 22 dé­cembre.

La pré­si­dence d’hon­neur des vo­lets tri­flu­vien et loui­se­vil­lois de l’Opé­ra­tion a été confiée Éric Myles, chef du sport pour le Co­mi­té olym­pique ca­na­dien. Ayant oeu­vré pen­dant plu­sieurs an­nées au sein du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion du Com­plexe spor­tif Al­phonse- Des­jar­dins, donc à l’or­ga­ni­sa­tion de l’Opé­ra­tion Nez rouge, il était tout na­tu­rel pour lui d’ac­cep­ter l’in­vi­ta­tion, d’au­tant plus qu’il a été vic­time d’un grave ac­ci­dent de la route en 1981. Alors que l’ini­tia­tive prend une pause du cô­té de la rive sud, il se rap­pelle que la Fon­da­tion Les Amis des Es­ta­cades avait dû ré­agir ra­pi­de­ment afin d’être prête pour of­frir le ser­vice de rac­com­pa­gne­ment il y a 18 ans.

«J’ai tra­vaillé à la re­prise de l’Opé­ra­tion Nez rouge lorsque l’UQTR a dé­ci­dé de l’aban­don­ner. Les res­pon­sables à Qué­bec nous di­saient que ça pre­nait deux ans pour mon­ter une or­ga­ni­sa­tion et nous avions tout fait en quatre mois», ra­conte-t-il.

À Sha­wi­ni­gan, c’est le Club op­ti­miste de Sha­wi­ni­gan-Sud qui agit à titre de maître d’oeuvre pour Opé­ra­tion Nez rouge. Les pro­fits réa­li­sés cette an­née se­ront en­tiè­re­ment consa­crés aux ac­ti­vi­tés pour la jeu­nesse et le sport dans la ré­gion de Sha­wi­ni­gan. La cen­trale du Centre-de-la-Mau­ri­cie se­ra en opé­ra­tion le 30 no­vembre et les 1er, 7, 8, 14, 15, 21, 22, 23, 24, 28, 29, 30 et 31 dé­cembre et le ter­ri­toire des­ser­vi in­clu­ra les sec­teurs Sha­wi­ni­ganSud, Grand-Mère, Lac-à-la-Tor­tue, Saint-Jean- des- Piles ain­si que les mu­ni­ci­pa­li­tés de Notre-Dame-du­Mont- Car­mel, Saint- Bo­ni­face et Saint-Ma­thieu-du-Parc.

En­core une fois cette an­née, la MRC de Mé­ki­nac ne se­ra pas en reste alors que le ser­vice de rac­com­pa­gne­ment se­ra éga­le­ment of­fert sur son ter­ri­toire le 30 no­vembre et les 1er, 7, 8, 14, 15, 21, 22, 23, 24, 28, 29, 30 et 31 dé­cembre.

Les per­sonnes in­té­res­sées à s’im­pli­quer comme bé­né­voles sont in­vi­tées à rem­plir le for­mu­laire d’ins­crip­tion sur le site www.ope­ra­tion­nez­rouge.com ou avec l’ap­pli­ca­tion mo­bile dis­po­nible sur App Store ou Google Play.

— PHO­TO: KRYSTINE BRIS­SON

Dé­but: 30 no­vembre Fin: 31 dé­cembre Trois- Ri­vières et Mas­ki­non­gé: 819 373- 0111 Sha­wi­ni­gan: 819 556- 4001 Mé­ki­nac: 418 365- 4811 En­core une fois cette an­née, l’Opé­ra­tion Nez rouge of­fri­ra son ser­vice de rac­com­pa­gne­ment un peu par­tout sur le ter­ri­toire de la Mau­ri­cie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.