Nou­vel im­bro­glio élec­to­ral en Flo­ride

Le Nouvelliste - - LE MONDE - ÉLO­DIE CU­ZIN

WA­SHING­TON — Ré­pu­bli­cains, Do­nald Trump en tête, et dé­mo­crates s’ac­cu­saient ven­dre­di mu­tuel­le­ment au­tour des ré­sul­tats élec­to­raux en­core in­cer­tains en Flo­ride, trois jours après les élec­tions de mi- man­dat, une contro­verse qui rap­pelle l’im­bro­glio his­to­rique de la pré­si­den­tielle amé­ri­caine de 2000.

«C’est hon­teux ce qu’il se passe en Flo­ride » , a ton­né Do­nald Trump de­vant l es ca­mé­ras. Pe­sant de t oute s on au­to­ri­té pré­si­den­tielle dans un ré­sul­tat qui n’a pas en­core été of­fi­ciel­le­ment an­non­cé après les élec­tions de mar­di, il a du même souffle af­fir­mé que le can­di­dat ré­pu­bli­cain au Sé­nat en Flo­ride, Rick Scott, « avait fa­ci­le­ment ga­gné». Le dé­pouille­ment est pour­tant tou­jours en cours.

« Dans une dé­mo­cra­tie, per­sonne, pas même le pré­sident, ne peut em­pê­cher le dé­pouille­ment lé­gal des voix», a ri­pos­té le chef des sé­na­teurs dé­mo­crates, Chuck Schu­mer. « Nous ne l’au­to­ri­se­rons pas, ni qui­conque, à vo­ler cette élec­tion.»

La Flo­ride semble pro­mise à un nou­veau comp­tage dans les pro­chains jours, tant la marge qui sé­pare M. Scott du sénateur dé­mo­crate sor­tant, Bill Nel­son, est ser­rée, à 0,18 point de pour­cen­tage ven­dre­di, soit moins de 15 000 voix dans un État de 21 mil­lions d’ha­bi­tants.

Un s c éna­rio s i mi­laire per­turbe l’élec­tion pour le poste de gou­ver­neur de Flo­ride. Dans ce cas, l e can­di­dat dé­mo­crate An­drew Gillum a d’abord concé­dé sa dé­faite mar­di soir. Mais il a de­puis ap­pris que de nom­breux bul­le­tins de­vaient en­core être dé­pouillés, ce qui pour­rait mo­di­fier l’étroite marge — 0,44 point, et 36 165 votes — qui le sé­pare du ré­pu­bli­cain Ron DeSan­tis.

Les au­to­ri­tés ont jus­qu’à sa­me­di mi­di pour com­mu­ni­quer les ré­sul­tats pro­vi­soires. Si l’écart est alors i nfé­rieur à 0,5 point, un nou­veau dé­pouille­ment se­ra au­to­ma­ti­que­ment or­don­né. S’il est in­fé­rieur à 0,25 point, ce nou­veau comp­tage de­vra être fait à la main.

Il fau­dra donc at­tendre avant d’avoir des ré­sul­tats of­fi­ciels dans cette même Flo­ride qui avait oc­cu­pé les mé­dias du monde en­tier en 2000, lorsque quelques votes seule­ment sé­pa­raient le ré­pu­bli­cain George W. Bush du dé­mo­crate Al Gore pour la pré­si­den­tielle.

GÉOR­GIE ET ARI­ZO­NA

Dans la Géor­gie voi­sine, la can­di­date dé­mo­crate au poste de gou­ver­neur, Sta­cey Abrams, re­fuse de concé­der sa dé­faite face au ré­pu­bli­cain Brian Kemp, tant que toutes les voix n’ont pas été comp­tées.

« Vo u s v o u l e z d i r e q u ’ i l s dé­couvrent des votes juste main­te­nant en Flo­ride et Géor­gie alors que l’élec­tion a eu lieu mar­di? » a iro­ni­sé Do­nald Trump sur Twit­ter. Brian Kemp «a ga­gné».

De son cô­té, Rick Scott, qui oc­cupe en­core son poste de gou­ver­neur de Flo­ride, a an­non­cé jeu­di soir qu’il avait por­té plainte contre des res­pon­sables élec­to­raux en dé­non­çant une « fraude ef­fré­née » . « On ne dé­couvre pas des votes » , a ré­tor­qué l e sénateur dé­mo­crate sor­tant, Bill Nel­son. « Ils sont juste en train d’être comp­tés.»

Ju­geant les dé­cla­ra­tions des res­pon­sables ré­pu­bli­cains «ir­res­pon­sables » , Da­vid Lu­blin, pro­fes­seur en sciences po­li­tiques à l’Ame­ri­can Uni­ver­si­ty, re­jette l’idée d’une ma­ni­pu­la­tion. Le dé­pouille­ment de bul­le­tins, qui com­portent des di­zaines de ca­té­go­ries et ar­rivent aus­si en grand nombre par cour­rier, prend tou­jours du temps aux États-Unis. Et dans les États où les ré­sul­tats sont aus­si ser­rés qu’en Flo­ride, chaque vote compte et il faut donc at­tendre.

Ce même rai­son­ne­ment vaut pour l’Ari­zo­na, où les élec­teurs peuvent en­core as­sé­ner un coup de théâtre dans le choix de leur sé­na­trice, alors que 260 000 bul­le­tins n’avaient tou­jours pas été dé­pouillés ven­dre­di soir.

Si les dé­mo­crates l’em­portent fi­na­le­ment en Ari­zo­na et en Flo­ride, la ma­jo­ri­té ré­pu­bli­caine au Sé­nat res­te­ra as­su­rée, mais se­ra plus courte qu’an­ti­ci­pée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.