Me­sures per­ma­nentes ré­cla­mées

Le Plateau - - LA UNE -

Un an après l’ac­ci­dent tra­gique ayant cau­sé la mort d’une cy­cliste sous le via­duc Saint-De­nis, dans l’ar­ron­dis­se­ment de Ro­se­mont-La Pe­tite-Pa­trie, Pro­jet Mon­tréal somme De­nis Co­derre, le maire de Mon­tréal, d’agir ra­pi­de­ment et de mettre en place des me­sures per­ma­nentes, pour sé­cu­ri­ser les uti­li­sa­teurs du vé­lo dans la mé­tro­pole.

«À la suite du dé­cès mal­heu­reux de Ma­thilde Blais, il y a un an, nous avons agi ra­pi­de­ment dans l’ar­ron­dis­se­ment pour mettre en place des me­sures de sé­cu­ri­sa­tion tem­po­raires, pour ins­tau­rer un par­tage du trot­toir entre les cy­clistes et les pié­tons. Mais, ces me­sures sont de­ve­nues per­ma­nentes pour l’ad­mi­nis­tra­tion Co­derre. Il n’y a au­cune vo­lon­té de pro­té­ger da­van­tage les cy­clistes et les pié­tons», lance Fran­çois Cro­teau, maire de Ro­se­mont-La Pe­tite-Pa­trie, lors d’un point de presse de Pro­jet Mon­tréal, te­nu le 9 avril.

«Ce­la fait quatre ans que l’on at­tend une sé­cu­ri­sa­tion au coin de Lau­rier et de Bré­beuf, ajoute Luc Fer­ran­dez, maire du Pla­teau-Mont-Royal et chef de Pro­jet Mon­tréal. M. Co­derre a failli sur toute la ligne sur la ques­tion des cy­clistes et j’es­père qu’il n’y au­ra pas en­core un drame ce prin­temps pour lui rap­pe­ler.»

M. Cro­teau es­time que des me­sures pour­raient être amé­na­gées ra­pi­de­ment. «Sous le via­duc Saint-De­nis par exemple, il se­rait fa­cile de ré­duire les es­paces de cir­cu­la­tion pour mettre en place une piste cy­clable avec des bol­lards, d’obli­ger les ca­mions lourds à rou­ler sur la voie de gauche et de ré­duire la vi­tesse. Ce sont des me­sures qui ne de­mandent pas beau­coup d’ef­forts et de fi­nan­ce­ment, mais seule­ment une vo­lon­té po­li­tique.»

La Ville-centre ré­plique

En ré­ponse, Aref Sa­lem, res­pon­sable du trans­port au co­mi­té exé­cu­tif de la Ville de Mon­tréal in­dique que son ad­mi­nis­tra­tion « est pas­sée au tra­vers de tous les via­ducs » de­puis un an.

«Dès le dé­cès de Ma­thilde Blais, le 28 avril 2014, nous avons dé­ployé notre plan de sé­cu­ri­sa­tion. Sur les 48 via­ducs vi­sés, il en reste 17 où nous de­vons in­ter­ve­nir», plaide-t-il.

Pro­jet Mon­tréal dé­nonce un fi­nan­ce­ment in­suf­fi­sant et «un manque de vo­lon­té po­li­tique».

«Cette an­née, nous avons ins­crit 6 M$ dans notre Plan trien­nal d’im­mo­bi­li­sa­tion pour mettre en place des me­sures per­ma­nentes, comme ce­la a été fait sur de Bel­la­chasse et Saint-Laurent», ajoute M. Sa­lem.

Ce­pen­dant, le res­pon­sable du trans­port avoue que l’amé­na­ge­ment de me­sures per­ma­nentes prend plus de temps et qu’il fau­dra at­tendre 2017 pour en voir les ef­fets. «La pla­ni­fi­ca­tion est plus longue, car nous étu­dions l’en­semble des via­ducs pour im­plan­ter des me­sures glo­bales. Ce n’est pas juste un coup de pein­ture à mettre » , in­dique- t- il.

Il ajoute qu’une cam­pagne de sen­si­bi­li­sa­tion se­ra mise en place pro­chai­ne­ment pour un meilleur par­tage du trot­toir entre les cy­clistes et les pié­tons.

(Pho­to TC Me­dia-Ar­chives)

Le 28 avril 2014, la cy­cliste Ma­thilde Blais dé­cé­dait dans un ac­ci­dent sous le via­duc Saint-De­nis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.